Aller au contenu
Victor Marie

Larmes

Messages recommandés

Victor Marie

Ma muse s’est éteinte au jardin de mon cœur,
Soudainement soustraite aux strasses de la scène
Elle a souhaité éteindre sans bruit et sans rancœur,
Une histoire banale, des relations malsaines.

Je l’ai appris hier ; je me suis mis en route
Vers le dernier refuge où elle terrât ses doutes

Quand j’ai ouvert la porte, une odeur de jasmin
Flottait un peu partout, comme une signature,
Et j’ai fermé les yeux, arpentant le chemin,
Qu’hier elle parcourût, égérie immature.

Au milieu du salon gisent quelques cartons.
Que cachent -t-ils de ses amours, de ses amants
Au jour le jour, qu’elle attira en les charmant ?

Ces amoureux transis, si dociles moutons,  
Abandonnés ; que reste-t-il de ces fêlures,
Une cicatrice au fond de l’âme qui rassure ?

Le médaillon qu’on lui offrit gît sur la scène
De ses amours au goût de sang ; quelques photos
Sont répandues sur le lino, mémoire obscène,
Un tube de colle, et puis la mort ex abrupto.

Mis à l’index les souvenirs de sa jeunesse,
Et les baisers au goût de menthe qu’elle volait
A la croisée de ses chemins, à la kermesse
De l’autre vie ; désillusions coups de balais
Ont eu raison de du court métrage de sa vie.

Si l’on est attentif, et que l’on tend l’oreille
On entend quelquefois par-delà les taillis,
En deçà de la lande, au coucher du soleil,
La complainte muette de l’artiste meurtrie.

Elle a multiplié les passions de chair
Au mépris de l’amour qu’elle ignora toujours ;

Un grand carton ouvert et plein de souvenirs
Est posé dans un coin, la privant d’avenir.

J’ai fermé les volets qui claquaient au grand vent
Ultime témoignage d’une vie de galères,
Rabattant les panneaux du carton décevant
Je l’ai scellé, puis fermé d’un ruban austère.

 

  • Aimé 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Seawulf
Il y a 2 heures, Victor Marie a dit :

Si l’on est attentif, et que l’on tend l’oreille
On entend quelquefois par-delà les taillis,
En deçà de la lande, au coucher du soleil,
La complainte muette de l’artiste meurtrie.

Un bel extrait, neutre et suggestif. Le reste du texte me paraît, me semble-t-il, plus partial, avec une rancœur palpable. 

Modifié par Seawulf

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Victor Marie

@SeawulfBien vu ! et merci pour votre passage

Amicalement

VM

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ladouce

Le grand carton ouvert et plein de souvenirs,  a certainement aussi, emmagasiné bien des larmes amères. Merci @Victor Mariepour ce poème touchant.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Marc Hiver

@Victor Marie,

 

Ce poème un peu foutraque m'a touché. Alors... Et hop ! un coeur.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Victor Marie

😂Merci @ tous j'adore le terme "foutraque" de l'ami Marc ! c'est vrai qu'il y a un peu de "folie douce" dans ces vers ...

VM

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Troubadour

Une relation inaboutie dont le goût amer laisse des sequelles au coeur, un goût qu'on ne peut oublier .

 

Un coeur !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Cardona

Très jolie poésie dotée à la fois de nostalgie, d'amour, de tristesse de souvenirs ... La vie en quelle sorte !

Jolies rimes, jolies métaphores. J'ai beaucoup aimé.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Victor Marie

@Cardonamerci j'ai à mon tour hâte de vous découvrir

amicalement

VM

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

Ce que les rubans peuvent étreindre de moments exaltés qui jaunissent sous le temps et l'ardeur diminuée...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Association régie par la loi du 1er juillet 1901, Accents poétiques vise à promouvoir les auteurs littéraires méconnus ou peu connus à travers la publication de recueils à compte d’éditeur. En offrant un forum de poésie à toutes les personnes désireuses de partager leurs muses, nous souhaitons également permettre à toutes les plumes de s'ébattre librement en ligne dans un cadre ouvert mais néanmoins garant d'une certaine qualité littéraire à travers les sélections de notre comité de rédaction.

×
×
  • Créer...