Jump to content
Natacha Felix

Ah, la musique de chambre !

Recommended Posts

Aubussinne

Ah ! Quand le rythme de la vie ne donne pas la même mélodie qu'un choix de partition de musique ! Par contre, l'impro ne demande -t-elle pas pour être réussie une vie de boulot !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Jeep

Au travers du poème on entend une petite musique, un désir d’évasion.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Victor Marie

poème hommage à la musicalité des vers...

Il y a 2 heures, Natacha Felix a dit :

Appétence de dissonance
et d’un désaccord de la ronde
pour qu’enfin une résonance,
en vibrato pique le monde.

J'aime particulièrement ce quatrain...Il en a bien besoin "le monde"...

 

Merci pour le partage et 1 cœur 💙

VM

Share this post


Link to post
Share on other sites
Seawulf
Il y a 5 heures, Natacha Felix a dit :

Fuguant les pages des désirs
sur les notes d’une peur bleue,
combien de temps faut-il mourir
avant de pouvoir vivre un peu ?

 

Il y a 5 heures, Natacha Felix a dit :

Happer une rare échappée
dans le chœur des résignations,
interrompre la mélopée,
et vivre, en improvisations.

J'aime particulièrement ces deux extraits. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Marc Hiver

@Natacha Felix,

 

Musical, forcément musical. Mais n'abuse pas trop de notre plaisir à te lire ! Et hop ! un coeur.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Lastcap

Votre poème @Natacha Felix, vous m'avez fée la do ré...

Il y a 5 heures, Natacha Felix a dit :

et vivre, en improvisations.

Superbe final.

L'impro s'apprend.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Myrtille

Amoureuse de musique je suis conquise

Share this post


Link to post
Share on other sites
Joailes

Jolie musique de chambre comme dans la vie, on est toujours soliste ... Superbe, @Natacha Felix la première strophe rejoint particulièrement bien la dernière et la boucle est bouclée. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Eobb

Ecrire en musique pour vivre et mourir et puis après la danse, écouter,sentir, ouvrir et puis partir.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Gabriel Montigny

D'abord, il me semble Natacha, que c'est assez rare de te voir écrire dans une forme rimée et régulière. Il va de soi que pour parler de musique la rime s'imposait, mais au delà du truisme il y a dans ta démarche quelque chose qui part de la notion de règles harmoniques pour aller vers la dissonance et s'achever sur l'improvisation, soit un raccourci de l'histoire de la musique.

La valeur métaphorique de ce cheminement est subtile mais présente, et donne une "couleur orchestrale" à ton texte des plus nuancée.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Association régie par la loi du 1er juillet 1901, Accents poétiques vise à promouvoir les auteurs littéraires méconnus ou peu connus à travers la publication de recueils à compte d’éditeur. En offrant un forum de poésie à toutes les personnes désireuses de partager leurs muses, nous souhaitons également permettre à toutes les plumes de s'ébattre librement en ligne dans un cadre ouvert mais néanmoins garant d'une certaine qualité littéraire à travers les sélections de notre comité de rédaction.

×
×
  • Create New...