Aller au contenu
Joailes

Chuchotements

Messages recommandés

Joailes

 

 

La porte est ouverte

tandis que tu bâilles

en lisant des vers

des pas mûrs et des verts

tu t'ennuies

toujours ces mêmes mots

qui sèchent sur la corde

entre deux cœurs séparés

la fenêtre est ouverte

tandis que tu somnoles

en rêvant dedans, dehors

des mûres et des violettes

comme quand tu étais petit

dans les buissons bleus

où tu as cueilli les fruits

le toit est ouvert

tandis que tu regardes le ciel

les étoiles éphémères

font briller le sable

à travers tes paupières

douloureuses

le marchand est passé

tu t'es endormi

et au fond des coquillages

toujours, la mer chuchote.

(J.E. Janvier 2020)


 

  • Aimé 7

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Marie-Hélène Chabut

"toujours ces mêmes mots

qui sèchent sur la corde"

Une jolie trouvaille!

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

On dirait les mémoires d'un voyageur de site poétique, ayant fait escale sur accents poétiques et ayant fait une indigestion de vers.

 

Tu fais partie @Joailes de ceux qui pensent que la vie est plus jolie que la poésie, moi je pense juste le contraire 🙂

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Margueritte C.

Toujours cette même mélancolie qui teinte vos poèmes.

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Jeep

Des vers teintés de tristesse qui s’adressent à un interlocuteur éternellement absent.

Modifié par Jeep
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Eathanor
Il y a 2 heures, Jeep a dit :

Des vers teintés de tristesse qui s’adressent à un interlocuteur éternellement absent.

Je rebondis sur le commentaire de Jeep car - et ce n'est pas la première fois que je te le dis, il me semble - je suis assez frappé par ce fil d'Ariane qui vient relier une bonne part de tes derniers poèmes sur cette absence, cette solitude et cette nostalgie qui t'étreint. Cela rend tes textes d'autant plus touchants.

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Seawulf
Il y a 9 heures, Joailes a dit :

toujours ces mêmes mots

qui sèchent sur la corde

entre deux cœurs séparés

la fenêtre est ouverte

tandis que tu somnoles

Chronique d'une absence ! Joli extrait. 

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Myrtille

Toujours la même mer chuchote, une belle conclusion, la mer on s'y installe en pèlerinage et elle nous livre l'intérieur de nous.  

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

Je dirais moi que toujours "la même mère chuchote".....enfin c'est mon ressenti ici.

Et cela pince un peu le coeur.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Marc Hiver

@Joailes,

 

Cris et... chuchotements. C'est le doublé gagnant. Et hop ! un coeur.

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ladouce

   Je ne pense pas comprendre tous les dessous de ce joli poème mais j’entends cependant, comme souvent dans vos poèmes,  cette petite musique triste et mélancolique, fredonnée du bout du coeur. Merci @Joailes .

  • Aimé 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Joailes
Le 13/01/2020 à 22:37, Gabriel Montigny a dit :

On dirait les mémoires d'un voyageur de site poétique, ayant fait escale sur accents poétiques et ayant fait une indigestion de vers.

 

Tu fais partie @Joailes de ceux qui pensent que la vie est plus jolie que la poésie, moi je pense juste le contraire 🙂

ah @Gabriel Montigny ceci n'engage que toi, moi je n'ai jamais dit ça sinon je n'écrirais plus. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Papy Adgio

Personnellement, je pense que vie et poésie sont indissociables et tes vers, Joailes, sont en permanence des halos de vie qui clignent et clignotent à l'horizon dans la nuit de nos poèmes. Continue, on aime !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Association régie par la loi du 1er juillet 1901, Accents poétiques vise à promouvoir les auteurs littéraires méconnus ou peu connus à travers la publication de recueils à compte d’éditeur. En offrant un forum de poésie à toutes les personnes désireuses de partager leurs muses, nous souhaitons également permettre à toutes les plumes de s'ébattre librement en ligne dans un cadre ouvert mais néanmoins garant d'une certaine qualité littéraire à travers les sélections de notre comité de rédaction.

×
×
  • Créer...