Jump to content
Mohand

Grain de sable

Recommended Posts

Aubussinne

Le rocher nous apprend chaque jour la disparition .

Share this post


Link to post
Share on other sites
Joailes

Joli @Mohand! merci pour cette lecture douce comme une poussière d'étoiles. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Diane

Pierre qui roule n'amasse pas mousse et autant en emporte le vent !

Très joli poème Mohand.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Eobb

J'aime ce regard porté sur l'environnement croisé ou imaginé, s'interroger, donner vie à la moindre parcelle.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Troubadour

Très joli poème montrant l'emprise du destin sur le monde et ce galet qui finit son aventure en devenant possière, emblème d'éphémérité .

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Jeep
Posted (edited)

Une dimension géologique qui permet d’élargir notre vision de l’échelle  des temps, incommensurable par rapport à notre temps biologique, et pouvoir de la poésie née de l’observation d’un simple galet...
Du point de vue de la prosodie j’aurais évité le e de tempêtes du quatrième vers tombant à l’hémistiche et préféré par exemple:

« Des tempêtes souffrant les rythmes intensifs »

Mais cela ne m’empêche pas de vous accorder un cœur fraternel.

 

Edited by Jeep

Share this post


Link to post
Share on other sites
Seawulf
Il y a 13 heures, Mohand a dit :

Tu vois ce galet brun qui roule sur la grève,

Que l’insolent reflux pousse jusqu'au récif,

Il vit ce va-et-vient chaque jour  et sans trêve,

Des tempêtes souffrant les rythmes intensifs.

Très beau passage. Ce grain de sable, invariablement, rencontre la vie au fil des heures et n'aura de cesse avant bien longtemps ! D'autres, 

après nous, raconteront encore l'histoire de cette aventure quotidienne de Dame Nature. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Marc Hiver

@Mohand,

 

Entre le très grand d'Einstein et le très petit quantique, un poème qui montre que l'imagination n'a pas de frontières, for celle de l'esprit. Et hop ! un coeur.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Banniange

Tout finit en poussière pour renaître ailleurs?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Yguemart

L'analogie avec la vie des cailloux m'a beaucoup plu. Un cœur pour moi @Mohand

Share this post


Link to post
Share on other sites
Mohand

Merci à vous :

 

Aubussinne@, Joailes@, Diane@, EoBB@, Troubadour@

Jeep@, Eathanor@, Seawulf@, Marc Hiver@, Banniange@ et Yguemart@

 

Pour avoir lu et apprécié ce texte.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Gabriel Montigny

Ce galet est si beau qu'il est digne d'être un Gallé. ^^

Share this post


Link to post
Share on other sites
Natacha Felix

Très beau poème, que l'on peut lire comme une contemplation ou une réflexion philosophique (il est excellent dans les deux registres 🙂 ). J'aime beaucoup ! 😊

Share this post


Link to post
Share on other sites
Mohand

A:

Thierry Demercastel@

 

Touché par votre lecture. Merci.

 

Gabriel Montigny@

 

Merci de me faire découvrir cet enfant de l’art et du commerce.

Merci pour votre lecture.

 

Natacha Felix@

 

Ce qui correspond parfaitement aux objectifs de son écriture.

Mes vifs remerciements pour la profondeur de votre lecture.

 

Edited by Mohand

Share this post


Link to post
Share on other sites

Association régie par la loi du 1er juillet 1901, Accents poétiques vise à promouvoir les auteurs littéraires méconnus ou peu connus à travers la publication de recueils à compte d’éditeur. En offrant un forum de poésie à toutes les personnes désireuses de partager leurs muses, nous souhaitons également permettre à toutes les plumes de s'ébattre librement en ligne dans un cadre ouvert mais néanmoins garant d'une certaine qualité littéraire à travers les sélections de notre comité de rédaction.

×
×
  • Create New...