Jump to content
Seawulf

Air de rien

Recommended Posts

Diane

Bien jolie et touchante prose poétique. 

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Mohand

Un texte qui souffle d'inspiration.

 

Un plaisir de lecture.

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Myrtille
Il y a 5 heures, Seawulf a dit :

J’enlace les cieux et y scrute l’insondable. J’escorte les nuages, plutôt les blancs et j’ausculte leurs mélanges instables. Finalement, je m’associe au mouvement. Le tournis me saisit, très agréable, porté par les cotons de brumes d’un bel été, entre un ciel moelleux et une terre arable. Le noroît s’invite à la danse. Il draine avec lui des effluves d’algues marines. J’entends le ressac fredonner un chant de marins et la mouette, sautiller de joie.

Un texte est un tout, mais j’aime particulièrement cette partie

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Lina

Votre magnifique texte a des pouvoirs magiques, me viennent à sa lecture, des images de contrées elfiques... Ensorcelant !

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Jean Luc

Reste à savoir qui elle est?

Ne serait-ce pas la poésie elle-même, cette fée?

 

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Jeep

Belle poésie en prose dont j’ai particulièrement aimé le troisième paragraphe.

J’ai eu l’impression d’un manque de lien entre les deux premiers paragraphes qui auraient pu se suffire à eux-mêmes et les trois derniers où apparaît votre fée, comme s’ils avaient été écrits dans des temps différents.

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Lastcap
Il y a 14 heures, Seawulf a dit :

Parée de diaphane et sans s’énamourer, elle frôle mon esprit de ses mains invisibles, guide mes pas de sa pensée colorée, et toujours, me souffle des mots indicibles.

Ho que c'est beau... une fée, une Muse, qui fait bien son job😉

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Seawulf

Bonjour Jeep. Je réponds à vos interrogations et ressentis. Le texte a bien été écrit en une seule fois. Cependant, les deux premiers paragraphes sont les témoins d'un moment ordinaire sublimé uniquement par l'observation du narrateur (poésie). Les trois autres paragraphes sont la suite de cet émerveillement intérieur, qui débouche sur un ressenti plus personnel. Le narrateur y évoque les sentiments pour un être merveilleux, mais côtoyé bien trop rapidement. Le regret de cette absence de discernement, fait place aux rêves et à l'imaginaire. Reste l'image d'un être exceptionnel, dont on cherche à faire vivre ou revivre certains aspects essentiels, pour ne pas perdre, consciemment ou inconsciemment, le lien. Une sorte de fil d'ariane pour donner de l'épaisseur à son existence. Sachant qu'il reste toujours quelque chose de ce qui est bon. 

Edited by Seawulf

Share this post


Link to post
Share on other sites
Victor Marie

belle flânerie dans un style envoûtant !

Merci pour cette balade

 

Amicalement


VM

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Marc Hiver

@Seawulf,

 

Encore une prose poétique comme on aime ! Ca sonne et ça résonne à chaque phrase, avec pour compagnon un narrateur délicieux que ne désavoueront ni l'auteur ni les personnages. Et hop ! que ça te plaise ou non, un coeur.

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Eobb

J'aime suivre les images de la Terre et de la mer, celle d'une femme à la sagesse et cette idée de citer d'où vient l'inspiration et ainsi partager des auteurs.

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Yguemart

@Seawulf Un texte magnifique où je retrouve cette sensibilité poétique que j'aime dans tes textes.

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Natacha Felix

Superbe scène ou les pensées se laissent aller. Une impression de plénitude à la lecture, d'apaisement, un pur moment de beauté et de plaisir.

Franchement bravo @Seawulf, c'est vraiment enchanteur. ❤️

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Gabriel Montigny

La poésie lyrique est devenue un exercice difficile. Le poème en prose un casse-gueule piégeux. Ce texte là s'impose avec son élégance et sa munificence pour nous enrober d'un chatoiement de saison.

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Seawulf

Un grand merci à toutes et tous pour vos commentaires et cœurs. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Aubussinne

Trêve de décembre, je suis passée à côte de ce très beau texte, quand la poésie s'affranchit de ses dogmes et règles pour n'être que...poésie.

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Association régie par la loi du 1er juillet 1901, Accents poétiques vise à promouvoir les auteurs littéraires méconnus ou peu connus à travers la publication de recueils à compte d’éditeur. En offrant un forum de poésie à toutes les personnes désireuses de partager leurs muses, nous souhaitons également permettre à toutes les plumes de s'ébattre librement en ligne dans un cadre ouvert mais néanmoins garant d'une certaine qualité littéraire à travers les sélections de notre comité de rédaction.

×
×
  • Create New...