Jump to content
Banniange

Le sang du poète

Recommended Posts

Aubussinne

Très bel hommage, un beau texte. Merci

Share this post


Link to post
Share on other sites
Danivan

Vraiment très beau, prenant, bouleversant. Le sang d'un authentique poète n'est jamais versé en vain. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Joailes

C'est superbe. Un cri qui prend aux tripes. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Danivan

Il faudrait juste ôter le s de saccagés dans le vers "Ils ont tout saccagé, villages et vergers"

 

Encore bravo et merci pour ce poignant hommage.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Jeep

Grâce à vous et à votre poème Miklòs reste vivant.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Lina

Magnifique hommage , merci !

"La canonnade en Bulgarie, intense, gronde,

percute la montagne, hésite, puis s'effondre ;

chaos d'hommes, de bêtes, de pensées, d'attelages,

la route cabrée hennit sous la crinière des nuages.

Mais ton image demeure dans ce grand bousculement,

au fond de moi lumineuse, et stable éternellement,

tel l'ange qui fait silence devant le monde détruit,

l'insecte qui fait le mort au creux de l'arbre pourri."

30 août 1944

(trad. Jean-Luc Moreau)

  • Aimé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Victor Marie

Magnifique et poignant. Il faut entretenir la flamme du souvenir. C'est un très bel hommage !

 

Merci pour ce partage

 

VM

  • Aimé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest

C'est extrêmement bien écrit. 

Bravo.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Marc Hiver

@Banniange,

 

Je pensais à Cocteau, mais j'ignorais Miklós Radnóti pour ma plus grande honte à la face d'Accents poétiques... Et hop ! un coeur.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Banniange
Le 13/12/2019 à 20:12, Aubussinne a dit :

Très bel hommage, un beau texte. Merci

Merci à toi aubussine

 

Le 13/12/2019 à 21:08, Danivan a dit :

raiment très beau, prenant, bouleversant. Le sang d'un authentique poète n'est jamais versé en vain

Oui, Donovan, ce poète a dû être tout ça et ton commentaire lui rend aussi hommage, pour la faute aucune excuse de la part d'un prof de français, ce sera la flagellation du soir( en compagnie de quelques bières belges...)

 

Le 13/12/2019 à 21:52, Joailes a dit :

c'est superbe. Un cri qui prend aux tripes. 

Tes poèmes le sont autant!

 

Le 13/12/2019 à 23:09, Jeep a dit :

Grâce à vous et à votre poème Miklòs reste vivant.

Il y a chez toi, cette belle révolte toujours présente!

 

Le 14/12/2019 à 09:22, Lina a dit :

"La canonnade en Bulgarie, intense, gronde,

percute la montagne, hésite, puis s'effondre ;

chaos d'hommes, de bêtes, de pensées, d'attelages,

la route cabrée hennit sous la crinière des nuages.

Mais ton image demeure dans ce grand bousculement,

au fond de moi lumineuse, et stable éternellement,

tel l'ange qui fait silence devant le monde détruit,

l'insecte qui fait le mort au creux de l'arbre pourri."

30 août 1944

Merci Lina de ton commentaire attentionné pour ce merveilleux poète!

 

Et... merci aux autres lecteurs attentifs dont l'incomparable Marc Hiver, ah! les films de Cocteau!

Edited by Comité de rédaction
Fusion des différentes réponses successives
  • Aimé 1
  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest

@Banniange  nonobstant la qualité du poème, je vous rappelle qu'il est de mise de regrouper vos remerciements afin de ne pas fausser les statistiques de réponses.  Je vous remercie par avance d'en tenir compte à l'avenir.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Lina

Avec plaisir Banniange, mes origines hongroises y sont pour quelque-chose 🙂

Share this post


Link to post
Share on other sites
Eobb

Un poème qui parle avec force de cette fragile humanité.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ladouce

J’arrive bien tard. Tout a été dit mais je le redis quand même : merci @Banniangepour ce superbe hommage. Votre poème est plus que poignant et nous rappelle avec force la supposée fragilité des uns face à la barbarie des autres.

Je ne connaissais pas ce poète hongrois. Je vais me dépêcher d’aller à sa rencontre. Encore une fois merci.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Banniange
Il y a 5 heures, Gabriel Montigny a dit :

@Banniange  nonobstant la qualité du poème, je vous rappelle qu'il est de mise de regrouper vos remerciements afin de ne pas fausser les statistiques de réponses.  Je vous remercie par avance d'en tenir compte à l'avenir.

Ca devient compliqué Gabriel, quand je ne remercie pas , ça te déplait et quand je le fais c'est trop, on va en discuter en privé mais sur ton site je ne sais comment faire, quant aux statistiques, tu imagines bien où je les mets...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
Il y a 5 heures, Banniange a dit :

Ca devient compliqué Gabriel, quand je ne remercie pas , ça te déplait et quand je le fais c'est trop, on va en discuter en privé mais sur ton site je ne sais comment faire, quant aux statistiques, tu imagines bien où je les mets...

Ça n’a rien de personnel ni privé ni compliqué  @Banniange, il ne faut pas vous offusquer 😊

Il suffit de lire les règles de cette section ( en haut de la page) :

où il est indiqué , entre autres 

  • Dans la mesure du possible, il est demandé de regrouper les remerciements au sein d'un même message.

( et les statistiques ça a une importance)

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Banniange

Merci de la précision, Diane, parfois mon tempérament méridional s'exaspère, au plaisir de la lecture!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Frédéric Cogno

Déchirant poème et plume séduisante. Exquise lecture.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Mercoyrol

Un écrit poignant, très réussi et fort bien écrit ainsi qu'un bel hommage au poète et à la poésie. Un beau style au service d'un récit dur et sans concession.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Natacha Felix

Vraiment très beau et très émouvant. Seul minuscule bémol (mais ça vient probablement de moi), le vers "Quand Dieu habita dans les cris d’un nouveau-né" m'a gênée, je ne sais pas pourquoi, j'ai trouvé qu'il rompait un peu le flot d'un poème autrement superbement écrit. Je prends des précautions et précise que ce n'est qu'un ressenti personnel, je ne prétends pas "savoir mieux" 😊

Share this post


Link to post
Share on other sites
Outrehorizon

poème très beau, d'un témoignage bouleversant.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Cardona

Très touchant : tout est réuni. Les rimes musicales, l'histoire,  le contexte émotionnel, la chute..

Bravo !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Association régie par la loi du 1er juillet 1901, Accents poétiques vise à promouvoir les auteurs littéraires méconnus ou peu connus à travers la publication de recueils à compte d’éditeur. En offrant un forum de poésie à toutes les personnes désireuses de partager leurs muses, nous souhaitons également permettre à toutes les plumes de s'ébattre librement en ligne dans un cadre ouvert mais néanmoins garant d'une certaine qualité littéraire à travers les sélections de notre comité de rédaction.

×
×
  • Create New...