thierry demercastel

Je t'écris

Messages recommandés

Eathanor

Étant bien loin de connaître toute votre oeuvre,  je peux me tromper mais voilà une prose qui dénote un peu,  sur la forme, de vos précédents écrits. C'est une franche réussite. Merci. 

  • Aimé 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
thierry demercastel

Merci Eathanor

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
joailes

Un texte à lire, et à relire pour bien s'en imprégner. Mieux qu'un poème où parfois les mots sont "bloqués" par la recherche de rimes ... Votre plume est belle aussi dans la prose ... peut-être davantage ... 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
N'Silina
Le 16/07/2018 à 13:13, thierry demercastel a dit :

Je t’écris et je ne sais si c’est de mon encre ou de mon sang que ma plume soudain s’est mise à pleurer.

Ces textes "adressés à"  qui nous transpercent dans l'urgence de s'écrire...

  • Aimé 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Yguemart

@thierry demercastel Rimes ou pas rimes, votre écriture est toujours très belle.

  • Aimé 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ana Rossi

Écrire, (nous) écrire, (s')écrire sans nom ni adresse. Très beau car c'est ainsi que la poésie va... Dans ce cas, une grande mélancolie. Merci Thierry.

  • Aimé 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Seawulf

Très beau texte. Profondeur, rythme et légèreté. Un cocktail poétique de très belle facture, qui génère de l'émotion.

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Notabene

L'écriture comme un exutoire prend ici tout son sens.... Se vider le coeur avec des mots peut être très beau, c'est le cas avec ce poème!

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Féludorée

Je ne comprends pas en quoi le poème en prose "dénote" sur la forme par rapport aux poèmes rimés, donc je ne suis pas d'accord avec @Eathanor😝 Le poème en prose sied à votre plume, cher Thierry ! Il y a dans ce poème un parfum de mélancolie très XIXème siècle qui n'est pas pour me déplaire, entre les soleils noirs (de la mélancolie... pensons à Kristeva !), l'automne, la lettre à l'inconnue, le poète maudit...

  • Aimé 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
rechab

très beau,                  à lire  et relire  !

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fleur de poème

Un texte très émouvant, d'une sincérité absolue, l'on y sent poindre la mélancolie mais une mélancolie qui nous berce de ses mots poignants. Un texte puissant qui sert de catharsis à une grande peine ou à des idées sombres mais sous la plume des poètes même la tristesse transforme le noir en or, c'est le cas ici.

  • Aimé 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Naïade

Parfois, j'ai envie d'écrire. Avant, je fais un tour d'horizon et quand je lis votre nom, je n'hésite pas et m'empiffre de vos mots. Il ne faudrait pas. Vous transcrivez, et bien mieux que moi, ce qui m'habite à l'instant où je cherche encore les premiers mots... merci. 

Le 16/07/2018 à 13:13, thierry demercastel a dit :

Il est né d’un amour adolescent dont il ne reste plus que le bruit des vagues sur le rivage. 
Je t’écris au bord d’un grand désespoir ; c’est mardi et la pluie s’est arrêtée, mais le ciel est si noir qu’il se prend pour la nuit ; les heures, qui infiniment s’allongent, étouffent les horloges et je me perds dans un dédale d’absence.
Je t’écris d’un silence déchiré, cette aube naissante qui sans cesse façonne la vie, celle dont la clarté nous mène vers l’éphémère.

Je n'ai qu'une onomatopée: piouf! 

  • Aimé 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Myrtille

Très beau, d'une qualité exceptionnelle cette prose dans laquelle j'ai aimé rester longuement

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Eathanor
Il y a 13 heures, Naïade a dit :

Parfois, j'ai envie d'écrire.

Alors cédez-y @Naïade. Qu'importe si vous estimez vos poèmes moins ceci ou trop cela.

  • Merci 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
thierry demercastel
il y a une heure, Eathanor a dit :

Alors cédez-y @Naïade. Qu'importe si vous estimez vos poèmes moins ceci ou trop cela.

Oui q'u'importe écrivez!

  • Aimé 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites