Jump to content
Joailes

Souvenirs des Colonies

Recommended Posts

Joailes

 

 

Je me souviens de Charline

elle avait les boules,

dans un parfum de naphtaline

elle disait « ça roule ? »


 

Quand on partait en colo

nous les petits louveteaux

on voulait bien jouer les ermites

mais pas avec des mites


 

Elle était belle,

Charline

avec son bob rose

et son short bleu marine

qui nous laissaient tout chose


 

Nous l'aimions bien notre mono

elle sentait la bruyère

et cuisinait sur un vieux réchaud

un peu comme notre mère


 

quand on avait les boules

elle enlevait la naphtaline

et préparait des frites avec des moules

elle faisait monter l'adrénaline

Charline


 

On voulait bien jouer les ermites

mais sans les mites


 

Quand on avait le blues

elle faisait taire la houle

elle ôtait gentiment sa blouse

et nous montrait ses boules


 

de naphtaline,

Charline …

(J.E. Décembre 2019)

  • Aimé 2
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Jean Luc

Ce poème à son charme et est par son humour vraiment agréable à lire.

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Natacha Felix

Joueur ! 😀 Elle devait être vraiment peu ordinaire cette Charline, pour arriver à donner la nostalgie de la naphtaline... 😜

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Storgé

L'humour coquin  donne , en effet, à ta poésie beaucoup de charme....bravo !!

Un petit cœur, ça le vaut bien !!

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Gabriel Montigny

Ben aujourd'hui, Charline, elle serait en prison. Et BFM TV l'aurait condamnée à coup de débats contaminés par la bonne morale bien hypocrite qui fait notre ordinaire ces derniers temps.

 

Et les louveteaux?

 

Ben ils ont youporn...

  • Attristé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Marc Hiver

@Joailes,

 

Poème primesautier qui ne me rappelle pas les trois mois que j'ai passés chez les éclaireurs de France avec un mono en culotte courte  de 20 ans montrant ses jambes poilues. Je serais peut-être resté si j'avais eu affaire à la Charline ! Et hop ! Un coeur.

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Nomal' sland

Ah les colos ! je m'en suis fadé pendant plus de 10 ans dès l'âge de 5ans, sans compter les contres aérés! Belle époques tout de même. Pas souvenir d'avoir croisé une Charline. Dommage pour moi.

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Association régie par la loi du 1er juillet 1901, Accents poétiques vise à promouvoir les auteurs littéraires méconnus ou peu connus à travers la publication de recueils à compte d’éditeur. En offrant un forum de poésie à toutes les personnes désireuses de partager leurs muses, nous souhaitons également permettre à toutes les plumes de s'ébattre librement en ligne dans un cadre ouvert mais néanmoins garant d'une certaine qualité littéraire à travers les sélections de notre comité de rédaction.

×
×
  • Create New...