Aller au contenu
Joailes

C'est l'heure de dîner : à fable !

Messages recommandés

Joailes

 

 

Généralement les fables ont une morale. Elles racontent des histoires à dormir debout et puis à la fin tout s'explique un coup de la baguette magique ; si c'est l'agneau qui a bouffé le loup c'est bien fait pour lui, il n'avait qu'à pas troubler son eau claire et encore moins boire à sa fontaine, ce n'est que justice 

elles sont jolies, les fables, dans les cahiers de lecture elles sont pleines d'illustrations en couleur comme les pots de confiture pleins de promesses

on aime bien les réciter avec la maîtresse à l'heure du goûter quand l'odeur du chocolat est la seule, mais au bout d'un moment il faut passer à autre chose il y a peut-être trop de vent et beaucoup moins de roses

et puis on y revient, soudain, comme ça, un soir de novembre, parce qu'il fait gris et qu'un souvenir d'enfance caché sous un banc, dans la cour aux platanes, confond soudain les saisons. La plume se cale entre les doigts, elle aime la chaleur des mitaines, c'est l'heure d'écriture ! 

Nous voici toutes deux il fait silence, on aime bien s'isoler dans la forêt quand la neige tombe sur les sapins épargnés qui fêteront Noël entre eux 

 nous allons écrire une fable.

 

Une pauvre femme sans le sou s'occupait de matous

on entendait miauler son nom Carmencita

juste parce qu'elle aimait beaucoup les chats

sauf qu'un jour un homme de Perse vint au village

pour en goûter les bons cépages

il en oublia son chat

le chat persan était paranoïaque

il a bouffé la pauvre femme

juste pour lui voler son sac

ce n'est que justice 

elle allait finir à l'hospice

de toutes façons

L'ombre de la morale

se profile : le chat est mort,

d'une indigestion

l'homme de Perse est reparti

chez lui sans son pognon

et puis la pauvre femme

devenue riche

ressuscita.

Sur les toits tous les chats

l'appelaient Carmencita.

 

(J.E. Novembre 2019)

 

  • Aimé 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Association régie par la loi du 1er juillet 1901, Accents poétiques vise à promouvoir les auteurs littéraires méconnus ou peu connus à travers la publication de recueils à compte d’éditeur. En offrant un forum de poésie à toutes les personnes désireuses de partager leurs muses, nous souhaitons également permettre à toutes les plumes de s'ébattre librement en ligne dans un cadre ouvert mais néanmoins garant d'une certaine qualité littéraire à travers les sélections de notre comité de rédaction.

×
×
  • Créer...