Jump to content
Marc Hiver

La nuit je marche à l'amertume

Recommended Posts

Seawulf
il y a 38 minutes, Marc Hiver a dit :

Le matin, sautant sur des flaques

De désespoir crasseux, je troque

Mes hauts d'avant contre la plaque

Tectonique au bas qui me croque

Texte de nature démiurgique. Poésie aux accents kafkaïen. Excellent. 

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Myrtille
il y a 56 minutes, Marc Hiver a dit :

La nuit je marche à l'amertume.

Rues au goût âcre de lune,

Je vais et je viens où je hume,

Odeur de la mort à la brune.

très beau, et cette marche me transperce car c'est aussi un état d'esprit du silence, cette enveloppe dans laquelle on peut se mettre, un arrêt du temps

  • Aimé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Banniange

Certains prennent les trains à travers la plaine, d'autres contemplent leur reflet ridé dans une flaque... mais c'est d'abord une poésie nocturne où métaphores et allitérations se croisent avec bonheur!

  • Aimé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Victor Marie

...où l'on appréhende douloureusement le dernier "refuge"...

Merci pour ce partage

 

Amicalement

 

VM

Share this post


Link to post
Share on other sites
Joailes

@Marc Hiver une de tes mille et une facettes ... J'aime, bien sûr. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Yguemart

@Marc Hiver Une maîtrise du verbe, du rythme...  et de la chute.

 

Et hop la boum, un cœur !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Jeep

Le sonnet aux rimes féminines faisait son bout de chemin, agréable, jusqu’au dernier vers, glaçant.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Gabriel Montigny

Et pan la vanité de toute chose dans les dents!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Natacha Felix

Il est bouleversant celui-ci @Marc Hiver et sacrément bien écrit. Un grand bravo ! ❤️

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Diane

Il y a des hauts et des bas.

Des  cric et des craque.

Des marche ou crève.

 

Et puis la vie continue ...

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Frédéric Cogno

Un sonnet qui éclate comme un obus laissant un tertre d'acclamations. Super Mark!

  • Aimé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Nomal' sland

Un peu de  crayon noir  autour des yeux de l'auguste.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Association régie par la loi du 1er juillet 1901, Accents poétiques vise à promouvoir les auteurs littéraires méconnus ou peu connus à travers la publication de recueils à compte d’éditeur. En offrant un forum de poésie à toutes les personnes désireuses de partager leurs muses, nous souhaitons également permettre à toutes les plumes de s'ébattre librement en ligne dans un cadre ouvert mais néanmoins garant d'une certaine qualité littéraire à travers les sélections de notre comité de rédaction.

×
×
  • Create New...