Jump to content
Marc Hiver

Thelma et Luis

Recommended Posts

ouintenabdel

Superbe sonnet aux rimes léonines.  Le passé simple à la 2e personne du pluriel : « vous m'épatâtes ! », et l’imparfait du subjonctif : «Thelma vît » donnent à votre poème toute sa saveur. Un coup de cœur bien mérité.

 

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Danivan

Faire rimer  "manger mes patates" avec  "oh ciel ! vous m'épatâtes !", c'est carrément  épatatant ! 😁

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Nomal' sland

De la pomme de terre vers la pomme d'amour, un poème joliment croqué.

  • Aimé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Jeep

Quand les rimes somptueuses 

sont tueuses

dans des vers de mirliton

où l’on se mire dit-on.

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Marc Hiver

@ouintenabdel,

 

Les rimes léonines, à consommer avec modération ! 

 

@Danivan,

 

Oui, le poème a été construit à partir de cette rime qui m'éclatait !

 

@Nomal' sland,

 

Merci du compliment de la part d'un spécialiste !

 

@Jeep,

 

Il y a 3 heures, Jeep a dit :

dans des vers de mirliton

où l’on se mire dit-on.

Et pourquoi pas :

 

où l'on se mire lit-on.

 

Ce serait parfait !

  • Aimé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Filae77
Il y a 11 heures, Marc Hiver a dit :

Mais dès notre rencontre, oh ciel ! vous m'épatâtes !

Bonsoir @Marc Hiver  ,Un cœur pour cette petite merveille. Ce Poème en forme de Road movie ,intègre les éléments scénaristiques du film qu' il

pastiche (Thelma & L....e), la solitude des protagonistes, leur rencontre cathartique, l' ivresse de la liberté et l' odyssée à la fin tragique ,tout y est , prétexte à des vers audacieux et des rimes improbables.

Bravo Marc !!!!

Edited by Filae77
  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Muriell

Vous m'épatâtes  ! 

Vos rimes sont excellentes

Odyssée, ...l'eau disaient

Un grand bravo pour votre ingéniosité.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Natacha Felix

On dirait bien que Thelma et Luis n'étaient pas seuls dans cette odyssée, où Alphonse allait aussi 😉

Chouette poème et sacré boulot, bravo pour la dextérité linguistique ! 🙂

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Marc Hiver

@Filae77,

 

Il y a 11 heures, Filae77 a dit :

des vers audacieux et des rimes improbables.

Pile poil !

 

@Muriell,

 

Tout le mérite en revient à mes muses !

 

@Natacha Felix,

 

Il y a 4 heures, Natacha Felix a dit :

où Alphonse allait aussi

Bon, alors je suis en bonne compagnie. On peut inviter Alfred Jarry  ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Gabriel Montigny

Purée, quel poème!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Mohand

Très agréable lecture dans le fond et dans la forme. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Association régie par la loi du 1er juillet 1901, Accents poétiques vise à promouvoir les auteurs littéraires méconnus ou peu connus à travers la publication de recueils à compte d’éditeur. En offrant un forum de poésie à toutes les personnes désireuses de partager leurs muses, nous souhaitons également permettre à toutes les plumes de s'ébattre librement en ligne dans un cadre ouvert mais néanmoins garant d'une certaine qualité littéraire à travers les sélections de notre comité de rédaction.

×
×
  • Create New...