Jump to content
Marioutch

Vanité

Recommended Posts

Sasha

Rien que pour ce vers, dans les sonorités, dans le sens  💕:

Citation

Des égrégores de cœurs autour d’un mausolée 

 

  • Aimé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Jeep

J’ai vu des produits de beauté dans le vanity case d’une vieille dame. Ce n’était pas de la vanité mais de l’élégance.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Gabriel Montigny

Toute la vacuité du monde dans ces vanités qui ignorent la mort et que la mort rend bien.

  • Aimé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Marioutch
il y a 45 minutes, Jeep a dit :

J’ai vu des produits de beauté dans le vanity case d’une vieille dame. Ce n’était pas de la vanité mais de l’élégance.

Vanité de l'espoir : vieillard morbide.                                                                                                                     Jamais , ô grand jamais, les produits de beauté d'une dame , qu'elle soit jeune ou non,  ne pourraient être pour moi signe de vanité. J'ai de plus un diplôme de maquilleuse 🙂 . J'aime cependant votre réaction même si elle ne correspond pas au sens que j'ai voulu donner.

 Je fais don de mon poème et une fois publié, il ne m'appartient plus, vous le recevez et vous lui donnez le ou les sens que vous voulez, parfois éloigné (s) du mien (des miens).

C'est toujours un grand plaisir de lire les commentaires de mes poèmes car pour moi la poésie enrichit le réel par tous les sens cachés qu'elle met en évidence

 

Edited by Marioutch
  • Aimé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Diane

Marioutch,

 

Je vois quant à moi davantage du besoin de rituel dans les deux dernières strophes que de vanité.

Les fleurs, le buis sont de l’ordre également du souvenir que l on porte aux morts.

Le premier paragraphe évoque pour moi non pas la vanité - même si cela en est- mais plutôt comme un espoir de prolonger la vie , la croyance , la foi.

Et là oui, l espoir est vain.

 

 

 

  • Aimé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Filae77
Il y a 15 heures, Marioutch a dit :

As-tu vu
La vanité de l’espoir 

Bonjour , @Marioutch je mets un cœur  pour ce texte trés intéressant.  Postulant  que le mot 'vanité' peut exprimer soit l' inefficacité (pris au sens utilitariste)

soit une faiblesse du  caractère, (pris au sens moral),  la question porte sur le dernier vers de synthèse : lequel de ces' types' de vanité est exprimé dans les 
différents exemples ? la première ,la deuxième, les deux ?   Chacun sera juge....

je relève que le premier cas met en scène un cas individuel (le vieillard dont les implants sont sensés lui amener un confort de mastication ) 

le deuxième un cas individuel (un crucifix) mais qui appartient à une 'culture' ou un patrimoine religieux collectif

le troisième des manifestations collectives et ritualisées (souligné par @Diane)

Chaque cas cité pouvant être sujet à débat (sinon polémique). Le sujet Vanité par ailleurs et généralement trés intéressant puisque

s' interrogeant sur l' intention et sur le résultat, je pense que l' intérêt du texte est là.   

 

 

Edited by Filae77
  • Aimé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Nomal' sland

A la fois poème et peinture, le titre se joue dans  l'acception de ces  deux univers.

  • Aimé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Muriell

Il me dit  d'une voix douce comme pour me rassurer  :  - Tu sais moi je ne vivrai pas vieux.

Et en même temps qu'il m'arrachait le coeur, je me perdais dans son regard, 

ses yeux qui me faisaient parfois penser "on m'a confié un ange, comment fait on avec un ange  ? " 

Je comprenais ce qu'il voulait dire, comme quand il m'avait dit des années plus tôt  :  

- Tu sais, je ne pourrai jamais faire comme les autres, il faut préparer ma vie autrement.

Je lui ai répondu qu'il n'avait rien à craindre, que je savais bien qu'il connaissait les dangers qui pouvaient être aussi bien en lui que extérieur, je veillerai toujours sur son corps si une autre fois il avait besoin jusqu'à son retour.

Puis je me rendis compte que nous n'avions jamais discuté de ses croyances de ses volontés.

Alors je lui dis  : 

- es tu croyant  ?  

- penses tu qu'il faut des fleurs  ? 

Il me répondit en souriant  : 

- non, je ne suis pas croyant

Par contre, je voudrai beaucoup de fleurs, et beaucoup de monde le plus possible  ! 

Alors je pensais à ma propre vanité, celle de penser que la fosse commune me suffirait, me croyant assez forte pour ne pas désirer toutes les tendresses que chacuns aiment offrir aux siens.

Et même si le sujet me blessait au plus profond, je ne pouvais m'empêcher de sourire à aux milliers de fleurs que ses yeux faisaient naître. 

Parce que je l'aime à la folie, je ne me prendrais plus pour quelqu'un qui n'attends pas la tendresse et ses marques.

 

Merci, je vous donne un coeur, pour tout ce que vous apportez en nuance d'humain et pour la place que vous laissez à chacun.

Votre plume est ici un peu plus "tranchante" mais toujours aussi belle. 

 

  • Aimé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Association régie par la loi du 1er juillet 1901, Accents poétiques vise à promouvoir les auteurs littéraires méconnus ou peu connus à travers la publication de recueils à compte d’éditeur. En offrant un forum de poésie à toutes les personnes désireuses de partager leurs muses, nous souhaitons également permettre à toutes les plumes de s'ébattre librement en ligne dans un cadre ouvert mais néanmoins garant d'une certaine qualité littéraire à travers les sélections de notre comité de rédaction.

×
×
  • Create New...