Jump to content
Gilliatt

Son feu

Recommended Posts

Gilliatt

Il est un lieu, vraiment secret,

Où me rejoint ma tendre Muse,

Quand le destin lance un décret,

Rompt son entrain, la désabuse,

 

Elle me revient cheveux défaits,

Me dit merci, lit mes poèmes,

Je ne dis rien, plein de respect,

Dans ses chagrins, parfois, elle m'aime.

 

Il n' est qu'à nous ce lieu secret,

Et ne fait pas partie du monde,

Il est le fruit de notre souhait,

De partager nos joies fécondes,

 

Là-bas le temps est sans effet,

Adolescente est notre ronde,

Je l'attends et suis toujours prêt,

A consoler son cœur d'aronde.

 

Du monde, elle aime les reflets,

Légère, sa course vagabonde,

La conduit parfois aux excès,

Elle pleure et reprend sa faconde.

 

Je la regarde émerveillé,

Par tant de courage et de grâce,

Sa force et sa fragilité,

Donnent à mon cœur, assez d'audace,

 

Pour lui dire ma chaude amitié,

Elle sourit, met de la glace,

Trop parfois, je suis tout gelé,

Susurre mon nom, son feu m'enlace.

 

  • Aimé 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Diane

Le feu sous la glace ?

la pneumonie vous guette 

une écharpe il faut mettre 😂

Share this post


Link to post
Share on other sites
Jeep

Une muse bien vivante qui se penche sur votre épaule pour lire vos poèmes et qui vous aime au travers de la poésie, n’est-ce pas la définition du bonheur?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Marc Hiver

@Gilliatt,

 

Un poème qui, mine de rien, nous transporte sur un tapis volant où le réel s'acoquine à l'imaginaire. Et hop ! Un coeur. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Gabriel Montigny

L'amour met-il à l'abri du temps?

 

Oui l'espace d'une étreinte à briser le sablier.

Share this post


Link to post
Share on other sites
ouintenabdel

Votre Muse est on ne peut plus fidèle. Elle mérite tous les égards. Elle ne vous abandonne pas. Malgré ses chagrins dont on ignore l’origine, elle ne perd pas son aplomb, elle continue à vous aimer contre vents et marées. Une belle réussite.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Gilliatt

Bonsoir @Diane, Merci de ce joyeux commentaire, heureusement je ne suis pas frileux, mais merci de ce conseil qui me fait chaud au cœur, 😉 

 

Bonsoir @Jeep, Oui, sans doute, mais le bonheur est un phare à éclipses, une muse est un feu fixe qui brille nuit et jour.

Merci pour ce commentaire et ce compliment, 🙂 

 

Bonsoir @Marc Hiver, j'aime beaucoup ton résumé où rien ne manque, ma modestie dût-elle en souffrir.., mille mercis pour ce coeur, 🙂 !

 

Bonsoir @Gabriel Montigny, Merci pour ce commentaire,  deux choses peuvent affronter le temps, l'amour et les regrets, je prends l'un et n'abuse pas des autres, les étreintes ne sont que dépendances de l'amour, mais, c'est vrai, elles sont parfois magiques et suspendent le temps.., 🙂 

Bonsoir @ouintenabdel, Merci de ce chaleureux commentaire et du compliment, oui cette muse est sublime..,  😉  !  

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Natacha Felix

Force et fragilité, feu et glace, légèreté et excès... elle m'a l'air tellement humaine cette muse. Quel privilège d'avoir un tel "lieu secret". Toujours cette tendre élégance dans vos vers, j'aime beaucoup. 🙂

Share this post


Link to post
Share on other sites
Mohand

Une rencontre inspiratrice à souhait!

Le texte est beau.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Gilliatt

Bonjour @Natacha Felix, Merci beaucoup pour cet élogieux commentaire, rares sont les femmes qui n'ont pas en elles une fée ou une muse, qui sont trop souvent cachées et  oubliées, face aux épines d'un monde trop brutal, quant à ce lieu secret, il existe réellement et il est peut-être plus réel que l'illusion matérialiste  😉 !

 

Bonjour @Mohand, Merci de ce compliment inspiré, oui, une belle rencontre. 🙂 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Gilliatt

Bonsoir @Eathanor, Merci pour ce commentaire spirituel, ma muse appréciera ce vœu de longévité, ainsi que moi, 🙂 !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Association régie par la loi du 1er juillet 1901, Accents poétiques vise à promouvoir les auteurs littéraires méconnus ou peu connus à travers la publication de recueils à compte d’éditeur. En offrant un forum de poésie à toutes les personnes désireuses de partager leurs muses, nous souhaitons également permettre à toutes les plumes de s'ébattre librement en ligne dans un cadre ouvert mais néanmoins garant d'une certaine qualité littéraire à travers les sélections de notre comité de rédaction.

×
×
  • Create New...