Jump to content
Mohè

À mon grand-père

Recommended Posts

Diane

Très touchant et plein de tendresse.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Eobb

Grand-père est là et si tu grattes la terre, il te répond. Bonsoir Mohè

Share this post


Link to post
Share on other sites
Danivan

 L'absence d'un mort nous inonde de sa présence, et nous le rend encore plus cher. 
Christian Bobin ; La lumière du monde (2001)

Beau poème tout en délicatesse qui va droit au coeur du lecteur.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Joailes

C'est extrêmement émouvant. Il me semble que ce n'est pas le premier hommage à ton grand-père, il est toujours là, bien présent. Et tes mots sont toujours aussi magnifiquement poétiques. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Aubussinne

Emouvant de sincérité. Partagé.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Seawulf
Il y a 14 heures, Mohè a dit :

J'ai pris de tes tableaux les couleurs 

 

Je parle au ciel comme je murmure tout bas
Et l'averse de tes rires sur mes joues
Je ne te pleure plus, tu es là 

Texte intimiste plein de tendresse filiale. Je n'ai plus de cœur, je repasserai. 

Edited by Seawulf

Share this post


Link to post
Share on other sites
Mohè

Oui, ce n'est pas la première fois que j'écris au sujet de mon grand-père. Il me manque parfois et j'aimerais le serrer dans mes bras mais je sais que de là-haut il veille. Et tous les cieux me font penser à lui.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Sasha

Joli poème !

J'ai bien aimé :

Citation

 

J'ai pris de tes tableaux les couleurs 


 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Marc Hiver

@Mohè,

 

Ton grand-père et un des miens auraient dû se rencontrer... Mais grâce à Accents poétiques, c'est presque fait ! Et hop ! Un coeur. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Gabriel Montigny

Le vrai travail du deuil c'est lorsque l'absence devient présence.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Mohand

Joli texte sur cette réconfortante présence.

 

Avec la tendresse qui nous guide.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Filae77
Le 07/11/2019 à 17:40, Mohè a dit :

Dans le cendré du ciel, je vois tes yeux
Je remplis le cendrier, accablée du gris 
Parfois du bleu

Bonjour , @Mohè un cœur pour ce texte émouvant, le thème de la palette de couleurs (naturelle ou artificielle) trés présent chez vous.

Ici par l' alchimie de la Poésie , la cendre cesse d' être matière (avec toute sa symbolique tragique) pour devenir couleur , et couleur de la vie qui plus est. 

Ce jour auprès de toi, je ris, je danse ,je perds-> à l' opposé de la contrition et du deuil, traduit une  exultation libératrice.

Dans le cendré du ciel, je vois tes yeux + Je parle au ciel -> personnification qui revient à suggérer que c' est à son grand-père que la narratrice s' adresse quand elle s' adresse au ciel .  

 

Edited by Filae77

Share this post


Link to post
Share on other sites
Carine

Un texte d’une grande justesse, en tout cas il sonne juste pour moi, c’est très beau... 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Mohè

Merci pour vos retours. J'ose espérer que ça lui aurait plu ! 

Encore un grand merci. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Association régie par la loi du 1er juillet 1901, Accents poétiques vise à promouvoir les auteurs littéraires méconnus ou peu connus à travers la publication de recueils à compte d’éditeur. En offrant un forum de poésie à toutes les personnes désireuses de partager leurs muses, nous souhaitons également permettre à toutes les plumes de s'ébattre librement en ligne dans un cadre ouvert mais néanmoins garant d'une certaine qualité littéraire à travers les sélections de notre comité de rédaction.

×
×
  • Create New...