Jump to content

Constantine


Recommended Posts

R-F Lefort

Constantine

 

 

Après une escale dans ce monde ordinaire,

Je navigue sous ton regard crépusculaire,

Vaste paysage répétant l'excellence,

Brasier ensablé dont j'ignore la nuance.

 

 

Des vertes clairières offertes à la tentation,

Gloire ténébreuse évitant l'absolution,

Derrière les mémoires de l'azur Berbère,

L'antique hameau irrigue l'oasis des enfers.

 

 

La myrrhe, l'encens, le safran, enflamment l'Algérie,

L'Orient magistral connaît cette dynastie,

Martyre de l'aube nommée Constantine,

Une armada de baisers pour ma concubine.

 

 

Virginité fiévreuse, amour adolescent,

Le soleil triomphal porte ton châtiment,

Frère d'ivoire inspirant notre nature ambiante.

Mon cœur succombe avec toi, charnelle mendiante.

 

 

Sensuelle héroïne sans moindre étiquette,

Seigneur désir toujours sollicité nous guette,

Tes yeux, deux roses convoitées par le bleu,

S'illuminent au rythme de vers talentueux.

 

 

Le temple des cieux s'aventure en altitude,

Un indice perlé d'étoiles jusqu'au sud,

L'encre est le sang coulant dans mon âme sauvage,

Elixir bénit du poète, humble présage.

 

 

R-F LEFORT (1/12/2007)

 

 

"La poésie est une architecture de sens"

 

 

 

 

 

  • Aimé 1
Link to post
Share on other sites
×
×
  • Create New...