Jump to content
Diane

Est-ce là le bonheur

Recommended Posts

Victor Marie

Sûr que ça y ressemble...le bonheur est indéfini; quand le sentiment d'être aimé et d'aimer à son tour, indissociablement, est installé, il n'a point besoin de manifestations bruyantes, il est intime, unique et s'apprivoise au fil de petits rien qui contiennent tout ...Enfin c'est un peu ce que je pense

Amicalement

 

VM

  • Aimé 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Gabriel Montigny

Je ne sais pourquoi ce texte a quelque chose de poignant, comme une aspiration fantomatique à un bonheur qui se (s'est?) dérobe et contre lequel l'écriture lutte. Sous ses aspects tranquilles et sereins il y a, trop diffus pour être réels, des ombres qui se soulignent.

  • Aimé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Jeep

Votre poème m’a évoqué cette chanson de ma jeunesse.

  • Aimé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Muriell

En tout cas c'est un bonheur de lire votre poème sobre et délicat. Merci.

  • Aimé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ladouce

    Dans un couple, prendre profondément conscience que nous sommes tous mortels et qu’inéluctablement, un jour, l’un lâchera  la main de l’autre, permet d’apprécier à sa juste valeur tous les instants passés ensemble. Le froufrou entendu dans la maison, le parfum de sa moitié suffisent pour reconnaître le bonheur de l’instant. Nous sommes vivants et encore ensemble ! Oui, le bonheur 😊...

      Un sentiment personnel qui me fait grandement apprécier votre doux et paisible poème. Un coeur bien sûr ! Merci  @Diane.

 

 

  • Aimé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Seawulf
Il y a 12 heures, Diane a dit :

Est ce là le bonheur ?

 

II se pourrait bien

que cela lui ressemble

Cette écriture intimiste me rappelle les vers de Paul Géraldy dans Toi et moi. Très jolie poésie. Les mots sont caressants. 

  • Aimé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Diane
Il y a 13 heures, Victormarie24 a dit :

Sûr que ça y ressemble...le bonheur est indéfini; quand le sentiment d'être aimé et d'aimer à son tour, indissociablement, est installé, il n'a point besoin de manifestations bruyantes, il est intime, unique et s'apprivoise au fil de petits rien qui contiennent tout ...Enfin c'est un peu ce que je pense

Amicalement

 

VM

Je crois qu’effectivement chacun exprime son bonheur à sa façon.

Merci du passage VM.

Il y a 10 heures, Gabriel Montigny a dit :

Je ne sais pourquoi ce texte a quelque chose de poignant, comme une aspiration fantomatique à un bonheur qui se (s'est?) dérobe et contre lequel l'écriture lutte. Sous ses aspects tranquilles et sereins il y a, trop diffus pour être réels, des ombres qui se soulignent.

Si je te lis bien Gabriel, c’est trop beau pour être vrai ? ...☺️

 

Il y a 9 heures, Jeep a dit :

Votre poème m’a évoqué cette chanson de ma jeunesse.

Jeep votre rappel de cette ćhanson m a fait monter les larmes aux yeux...

Merci pour cela..

Il y a 8 heures, Muriell a dit :

En tout cas c'est un bonheur de lire votre poème sobre et délicat. Merci.

Cette petite phrase me touche..merci Muriell

 

Il y a 6 heures, Ladouce a dit :

    Dans un couple, prendre profondément conscience que nous sommes tous mortels et qu’inéluctablement, un jour, l’un lâchera  la main de l’autre, permet d’apprécier à sa juste valeur tous les instants passés ensemble. Le froufrou entendu dans la maison, le parfum de sa moitié suffisent pour reconnaître le bonheur de l’instant. Nous sommes vivants et encore ensemble ! Oui, le bonheur 😊...

      Un sentiment personnel qui me fait grandement apprécier votre doux et paisible poème. Un coeur bien sûr ! Merci  @Diane.

 

 

Ah ladouce comme ce commentaire est juste à plus d un titre et comme je le partage.

merci pour votre coeur .

Il y a 2 heures, Seawulf a dit :

Cette écriture intimiste me rappelle les vers de Paul Géraldy dans Toi et moi. Très jolie poésie. Les mots sont caressants. 

Beau compliment que j apprécie à sa juste valeur Seawulf.

Merci a vous.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Eobb

Deux présences se connaissent et vivent ensemble, il se dégage des ces moments-répétition un joie simple et bienveillante de les vivre sereinement avec conscience et amour.

J'ai aimé lire cet instant découpé.

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Storgé

Quand ce n'est pas tous les soirs dans la pièce à côté....tout va bien !! 

Mais il est vrai que vivre dans cette confiance en l'autre c'est de l'amour absolu !!

 

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Marc Hiver

@Diane,

 

Tu as tout comprite et ton poème semble dire Que de bonheur donne le tendre velouté des choses, que la vie est scintillante de belles apparences ! (C'est pas de moi, mais de Nietzsche)

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Joailes

Un très beau poème, @Diane qui semble simple comme le bonheur quand on ne le cherche pas plus loin que ... dans la pièce à côté ... 

Et merci @Jeep pour ce souvenir musical ... 

Edited by Joailes
  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
ouintenabdel

Une vraie leçon de vie de couple uni,  le vrai bonheur nourri de ces moments de sérénité en compagnie de celle ou celui avec qui on partage sa vie. Rien à voir avec le bonheur tout électrique.

Le bonheur vécu au quotidien superbement décrit  avec les mots de tous les jours. Bravo.

 

 

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Diane
Il y a 5 heures, Eobb a dit :

Deux présences se connaissent et vivent ensemble, il se dégage des ces moments-répétition un joie simple et bienveillante de les vivre sereinement avec conscience et amour.

J'ai aimé lire cet instant découpé.

Une tranche de quotidien oui, à déguster comme il se doit, sans précipitation en le savourant. 

 

Il y a 3 heures, Storgé a dit :

Quand ce n'est pas tous les soirs dans la pièce à côté....tout va bien !! 

Mais il est vrai que vivre dans cette confiance en l'autre c'est de l'amour absolu !!

 

 Je pense que l'atmosphère serait identique dans la même pièce , tout dépend de la surface d'occupation 😉

 

Il y a 1 heure, Marc Hiver a dit :

@Diane,

 

Tu as tout comprite et ton poème semble dire Que de bonheur donne le tendre velouté des choses, que la vie est scintillante de belles apparences ! (C'est pas de moi, mais de Nietzsche)

Vi !

Et c'est encore mieux quand ce ne sont pas que des apparences !

il y a 21 minutes, Joailes a dit :

Un très beau poème, @Diane qui semble simple comme le bonheur quand on ne le cherche pas plus loin que ... dans la pièce à côté ... 

Et merci @Jeep pour ce souvenir musical ... 

Merci Joailes, c'est vrai que souvent on se complique la vie....et que tout n'est pas toujours aussi simple.

On fait comme on peut..

il y a 13 minutes, ouintenabdel a dit :

Une vraie leçon de vie de couple uni,  le vrai bonheur nourri de ces moments de sérénité en compagnie de celle ou celui avec qui on partage sa vie. Rien à voir avec le bonheur tout électrique.

Le bonheur vécu au quotidien superbement décrit  avec les mots de tous les jours. Bravo.

 

 

Je préfère le son de la guitare sèche à celui de l'électrique....elle est plus douce à mes oreilles 😉

 

Merci du passage !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Isabel Vazquez

Et oui...

"Il se pourrait bien

  que cela lui ressemble"

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Nomal' sland

Le bonheur cosy ment. Mais comme je ne  détiens  pas la vérité...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Natacha Felix

J'aime ce déroulement de certitudes aux airs de plénitude, qui conduit à une question, peu importe la réponse étant la réponse. Oui, parfois il faut savoir se satisfaire.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Diane
Il y a 10 heures, Isabel Vazquez a dit :

Et oui...

"Il se pourrait bien

  que cela lui ressemble"

Merci Isabel...il se pourrait . Oui.

 

Il y a 8 heures, Nomal' sland a dit :

Le bonheur cosy ment. Mais comme je ne  détiens  pas la vérité...

Personne ne  la détient.

et peut être que tout le monde ment ..

cosi fan tutte ☺️

il y a 47 minutes, Natacha Felix a dit :

J'aime ce déroulement de certitudes aux airs de plénitude, qui conduit à une question, peu importe la réponse étant la réponse. Oui, parfois il faut savoir se satisfaire.

Bonjour Natacha 

aucune certitude, cela reste une question , 

« savoir se satisfaire » je ne crois pas, rien n’exclut la passion !

 

😉

 

 

Ps) flûte je n’ai plus de cœurs mais merci à tous 🙏

  • Aimé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Mohand

Un conte en vers, avec des moments de douceur.

 

 

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Diane
Il y a 13 heures, Mohand a dit :

Un conte en vers, avec des moments de douceur.

 

 

Merci de votre passage Mohand !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Frédéric Cogno

Allez savoir pourquoi ce texte me fait penser à certaines scènes heureuses du film le vieux fusil. Avant la tragédie, on y voit tout le bonheur conjugal et cette complicité sereine, magnifiquement bien joué par le couple Noiret/Schneider.

  • Aimé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Diane

Moi je vais te le dire pourquoi.

Tu as mis exactement le doigt sur les deux mots qui résument le tout "complicité sereine",

et qui effectivement en y repensant, retracent l'amour du duo magnifique du film...

Tu m'en as fait pleurer tiens...

 

Et si j'ai réussi un tant soit peu à faire passer cela, c'est que j'ai réussi mon poème:

 

Merci Frédéric  !

  • Aimé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Filae77

Bonjour,  @Diane  un cœur pour ce texte ,j" adhère à tous les commentaires précédents; donc juste quelques remarques personnelles sur la construction.  

La nuit n' est pas choisie au hasard ,car traditionnellement liée à l' insécurité mais aussi  à l' intimité ( or la narratrice n' est nullement en danger.....)  

Sa sécurité affective tient dans la proximité -> que tu n'es pas loin dans la pièce à côté à portée de ma main

la connaissance -> Je te sais + Toute la 2ème strophe qui sert à nous rendre attachant l' être aimé autant qu' à créditer la narratrice d' une longue expérience 

de vie commune et complice.  

Moi je suis bien au chaud -> suggère l' idée de sécurité autant que de bien-être.  

que nous aimons tous les deux -> 1ère fois où les 2 protagonistes sont cités ensemble à l' occasion d' un fait 'rassembleur'  ( dans les 2 strophes précédentes,

tous deux n' ont ni la même posture, ni la même occupation) le 'concerto' qui les rend complice est

peut_être un morceau pour 2 instruments ? (Je ne crois pas que l' idée de la narratrice soit tout-à-fait innocente  ) et renseigne en tout cas sur leur passion commune pour la musique.

enveloppe la ville->  suggère l' idée de protection (étendue à toute la ville !.....)

nous ne regardons pas l'heure-> ce bonheur complice et familial affranchit de toute contraintes liées au monde extérieur (symbolisées ici par le temps)

 

ps: ne pas tenir compte de l' image envoyée, c' est une fausse manip 

 

 

 

 

 

Edited by Diane
suppression de l'image involontaire
  • Aimé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Frédéric Cogno
Il y a 4 heures, Diane a dit :

Moi je vais te le dire pourquoi.

Tu as mis exactement le doigt sur les deux mots qui résument le tout "complicité sereine",

et qui effectivement en y repensant, retracent l'amour du duo magnifique du film...

Tu m'en as fait pleurer tiens...

 

Et si j'ai réussi un tant soit peu à faire passer cela, c'est que j'ai réussi mon poème:

 

Merci Frédéric  !

Oui il est formidablement réussi comme j'aime sans en faire des tonnes.

Edited by Frédéric Cogno
  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Diane

@Filae77

 

Merci Gérard pour votre docte analyse, fort juste comme d'habitude.

Toutefois vous me prêtez des intentions malicieuses (?) qui ne sont point là : le concerto est pour un seul instrument

et n'est pas un morceau à quatre mains 😉

 

@Frédéric Cogno  merci encore ! 

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Association régie par la loi du 1er juillet 1901, Accents poétiques vise à promouvoir les auteurs littéraires méconnus ou peu connus à travers la publication de recueils à compte d’éditeur. En offrant un forum de poésie à toutes les personnes désireuses de partager leurs muses, nous souhaitons également permettre à toutes les plumes de s'ébattre librement en ligne dans un cadre ouvert mais néanmoins garant d'une certaine qualité littéraire à travers les sélections de notre comité de rédaction.

×
×
  • Create New...