Jump to content
Loht

Tesselle

Recommended Posts

Loht

J’étais un cri entre deux rives
Rive de vie, rive de mort
À souffrir la blessure vive
Des souvenirs et des remords.

 

Un héron pris à son image
Dans le fleuve me ressemblait ;
Son envol laissait un sillage
Dans lequel le bonheur tremblait.

 

Jusqu’à l’instant qu’il disparaisse
Lui aussi mangé par les eaux,
Sous ma veste de toile épaisse
J’en gardais un petit morceau ;

 

Pas beaucoup plus gros qu’une prune
Un morceau qui chaud sur mon sein
Luisait, luisait comme à la hune
Le fanal d’espoir des marins.

 

 

  • Aimé 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Eobb

J'aime regarder la rivière qui se dessine, un soir sans vent, elle m'hypnotise, elle me fait oublier les autres choses qui me chagrinent et puis cet oiseau vient griffer ce bonheur et mes marins s'envolent avec lui.

J'aime cette image du reflet qui disparaît, le héron mangé par les eaux.

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Gabriel Montigny

Qu'avons nous fait de notre morceau?

 

...

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Natacha Felix

Garder un petit morceau de reflet de bonheur près de son cœur pour préserver l'espoir. Le protéger sous la "toile épaisse" et vivre. J'aime beaucoup, forme et fond ! 🙂

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Nomal' sland

Complainte  d'un cœur en arythmie qui bat au souffle  d'un  murmure tagué d'un bonheur étiolé.

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Eathanor

Votre "morceau" de poésie, riche de métaphores et d'images, se découvre avec bonheur.

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Loht

@Eobb : à l'instar des arbres, les rivières portent des réponses à notre humanité. Elles nous sont jumelles en bien des aspects...

@Gabriel Montigny : ... ou de notre capacité à en distinguer les contours !

@Natacha Felix : oui ! survivre malgré les affres de l'époque et l'éloignement du paradis initial !

@Nomal' sland : point d'arythmie au coeur, c'est le Siècle qui joue faux !

@Eathanor : juste : Merci !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Association régie par la loi du 1er juillet 1901, Accents poétiques vise à promouvoir les auteurs littéraires méconnus ou peu connus à travers la publication de recueils à compte d’éditeur. En offrant un forum de poésie à toutes les personnes désireuses de partager leurs muses, nous souhaitons également permettre à toutes les plumes de s'ébattre librement en ligne dans un cadre ouvert mais néanmoins garant d'une certaine qualité littéraire à travers les sélections de notre comité de rédaction.

×
×
  • Create New...