Jump to content
Gabriel Montigny

Petit traité contre les cigognes

Recommended Posts

Gabriel Montigny

Quand passent les cigognes
J’ai des envies de tir au pigeon
Elles volettent sans vergogne
Ça me pèle le jonc
On la dit échassier
Je la trouve à chier
En plus elle est monogame
Son couple formé pour la vie
Et ne sait de l’amour qu’une seule note de la gamme
piètre musicien pardi!

 

La cigogne fait son nid chez les gens
Bouche les cheminées, fait chier le monde
Brouille la réception satellite fréquemment
Elle est moche et son cri est immonde
On la dit échassier
Je la trouve à chier
En plus elle est protégée
Beaucoup plus que moi
On n’ose pas y toucher
la découper, cependant à la scie égoïne, vivante …ma foi…

 

La cigogne fait le trafic d’enfant
peut être même le trafic d’organe
Que fait le gouvernement???
Elle génère la pollution de touristes en Mégane
On la dit échassier
Je la trouve à chier
En plus elle migre à tout bout de champs sans papier
franchit les frontières d’Afrique tous les ans
Qui fourbira les lames d’acier
contre ces volatiles rageants

 

Quand passent les cigognes
Par Gibraltar, par le Bosphore
le cœur des naïfs cogne
Et voient du printemps le sémaphore
On la dit échassier
Je la trouve à chier
En plus elles bouffent la grenouille
Si ça se trouve, on leur doit la crise
Bref elle me cassent les couilles
Faut qu’on les bute, les électrise…

 

***

 

  • Aimé 3
  • Haha 2
  • N'a pas aimé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Mohand

Jai beacoup apprécié cet écrit, à travers le natuel des mots qui conviennent au sujet et surtout à la nature du volatile et à ses  attitudes.

 

Un agréable  poème.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Natacha Felix

La scie égoïne ! Pov cigognes ! La scie circulaire eut été plus humain... 😁
Ça rouspète dur dans celui-ci, mais l'excès fait la drôlerie...😀

Share this post


Link to post
Share on other sites
Jeep

Si j’ai bien compris les cigognes sont à scier...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Myrtille
Posted (edited)

Ah les bébés ne sont pas apportés par les cigognes, zut alors je m'en retourne dans les choux et les roses. Quant aux grenouilles de bénitier, il y en a encore 🙂

Edited by Myrtille

Share this post


Link to post
Share on other sites
Frédéric Cogno
Il y a 13 heures, Gabriel Montigny a dit :

En plus elle est protégée
Beaucoup plus que moi

Et oui drôle de société qui bientôt m'interdira de foie gras de canard...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Eathanor

En exclusivité, une photo de Gabriel dans ses oeuvres inavouables 😉 

chasse-et-cigogne_3039b12f813300bab74b97c969782370e1ac730e.thumb.jpg.6ff025c39a65965957157379115026d8.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites
Filae77
Il y a 17 heures, Gabriel Montigny a dit :

Quand passent les cigognes
J’ai des envies de tir au pigeon

Bonjour  @Gabriel Montigny , pourquoi le narrateur (peut-être un Lorrain ) se met -il à 'massacrer' un animal à haute valeur symbolique et faisant partie de son  patrimoine  ? * , des ses racines 

une provocation gratuite juste destinée à susciter des réactions ?  ->  non, le narrateur a une autre stature 

un exercice de style ->  non, le vocabulaire et les tournures sont volontairement simples jusqu' au trivial

une référence au sublime film éponyme ->  même pas ....

je postule que le narrateur s' attaque au symbole à travers sa réalité physique et temporelle. La cigogne à une forte dimension symbolique liée à la maternité,

à l' amour filial, et à la protection maternelle .

Le narrateur sous couvert d' exagérations et de mauvais esprit , fait référence aux relations  à la mère  ( thème à la récurrence douloureuse chez vous. )  

en réalité tout ce que le narrateur reproche à l' oiseau ,et sous réserve que ce soit fondé, est peu au regard de ce qu'il symbolise.  

ps: * j' ai  fais exprès de me tromper , la cigogne appartient au patrimoine, celle du narrateur appartient au matrimoine  (car ce mot existe)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Diane

Ce pauvre volatile 

peuplant clochers d'Alsace

il vous rend très hostile 

quelle fut donc sa menace 

pour que vous le flinguiez 

lui voliez dans les plumes

tirant à vue de nez

avec cruelle plume !

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Yguemart

@Gabriel Montigny Ni analyse ni exégèse de ma part. J'ai pris ce texte en savourant tous les degrés (premier, deuxième etc.) d'humour que j'ai aimé y mettre. Merci !  

Share this post


Link to post
Share on other sites
Nomal' sland
Posted (edited)

Pour éviter toutes prises de bec, moi les cigognes, je m'en cogne assises sur une cheminée ou  debout dans les marais. C'est rien qu'un gros canard monté sur des échasses avec un pif de bonhomme de neige.

Edited by Nomal' sland

Share this post


Link to post
Share on other sites
Gabriel Montigny
Le 09/10/2019 à 00:54, Mohand a dit :

J'ai beaucoup apprécié cet écrit, à travers le naturel des mots qui conviennent au sujet et surtout à la nature du volatile et à ses  attitudes.

 

Un agréable  poème.

@Mohand Je vois que vous connaissez bien la nature du volatile! 🙂

 

Le 09/10/2019 à 05:55, Natacha Felix a dit :

La scie égoïne ! Pov cigognes ! La scie circulaire eut été plus humain... 😁
Ça rouspète dur dans celui-ci, mais l'excès fait la drôlerie...😀

@Natacha Felix quand on hait on ne compte pas!

Le 09/10/2019 à 08:04, Jeep a dit :

Si j’ai bien compris les cigognes sont à scier...

@Jeep nomal'sland sort de ce corps! 😄

 

Le 09/10/2019 à 13:17, Myrtille a dit :

Ah les bébés ne sont pas apportés par les cigognes, zut alors je m'en retourne dans les choux et les roses. Quant aux grenouilles de bénitier, il y en a encore 🙂

@Myrtille ça tombe bien qu'il y en ai de grenouilles de bénitier parce que les cigognes les boulottent!

Le 09/10/2019 à 13:47, Frédéric Cogno a dit :

Et oui drôle de société qui bientôt m'interdira de foie gras de canard...

@Frédéric Cogno la morale ne vous a pas échappé, j'ai goûté la cigogne c'est immangeable!

Le 09/10/2019 à 15:19, Eathanor a dit :

En exclusivité, une photo de Gabriel dans ses oeuvres inavouables 😉 

chasse-et-cigogne_3039b12f813300bab74b97c969782370e1ac730e.thumb.jpg.6ff025c39a65965957157379115026d8.jpg

@Eathanor Je m'élève contre cette représentation scandaleuse, jamais, m'entends-tu, jamais je n'ai tiré sur le volatile au fusil de chasse!!! Le tribunal me rendra grâce! Tout au plus au bazooka, et encore, chargé seulement de mitraille... 😄

 

Le 09/10/2019 à 18:25, Filae77 a dit :

Bonjour  @Gabriel Montigny , pourquoi le narrateur (peut-être un Lorrain ) se met -il à 'massacrer' un animal à haute valeur symbolique et faisant partie de son  patrimoine  ? * , des ses racines 

une provocation gratuite juste destinée à susciter des réactions ?  ->  non, le narrateur a une autre stature 

un exercice de style ->  non, le vocabulaire et les tournures sont volontairement simples jusqu' au trivial

une référence au sublime film éponyme ->  même pas ....

je postule que le narrateur s' attaque au symbole à travers sa réalité physique et temporelle. La cigogne à une forte dimension symbolique liée à la maternité,

à l' amour filial, et à la protection maternelle .

Le narrateur sous couvert d' exagérations et de mauvais esprit , fait référence aux relations  à la mère  ( thème à la récurrence douloureuse chez vous. )  

en réalité tout ce que le narrateur reproche à l' oiseau ,et sous réserve que ce soit fondé, est peu au regard de ce qu'il symbolise.  

ps: * j' ai  fais exprès de me tromper , la cigogne appartient au patrimoine, celle du narrateur appartient au matrimoine  (car ce mot existe)

@Filae77 ce n'est pas seulement une analyse juste, c'est une véritable psychanalyse que vous avez réalisé. Je dois avouer que ça fait un choc quand on vous révèle l'inconscient d'une démarche, et encore plus quand vous devez vous incliner devant la vérité du résultat. Bravo.

Le 09/10/2019 à 20:14, Diane a dit :

Ce pauvre volatile 

peuplant clochers d'Alsace

il vous rend très hostile 

quelle fut donc sa menace 

pour que vous le flinguiez 

lui voliez dans les plumes

tirant à vue de nez

avec cruelle plume !

 

@Diane

 Ce pauvre volatile 

est un rien prétentieux

S'il règne sur les cieux

y déversant sa bile

sur des hérons ou d'obscures grues

et ce jusqu'à l'incongru

Susceptible à tous vents

Je suis le chasseur qui la traque, je suis Amédée Pan ! 😄

 

 

Le 09/10/2019 à 22:31, Yguemart a dit :

@Gabriel Montigny Ni analyse ni exégèse de ma part. J'ai pris ce texte en savourant tous les degrés (premier, deuxième etc.) d'humour que j'ai aimé y mettre. Merci !  

@Yguemart c'était l'intention première. Mais comme disent les surréalistes, " L'humour est la politesse du désespoir".

Le 10/10/2019 à 00:15, Nomal' sland a dit :

Pour éviter toutes prises de bec, moi les cigognes, je m'en cogne assises sur une cheminée ou  debout dans les marais. C'est rien qu'un gros canard monté sur des échasses avec un pif de bonhomme de neige.

@Nomal' sland tout à fait, c'est rien qu'un volatile prétentieux qui parle l'alsacien avec l'accent marocain et réciproquement! 😉

 

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Filae77
Il y a 9 heures, Gabriel Montigny a dit :

ce n'est pas seulement une analyse juste, c'est une véritable psychanalyse que vous avez réalisé. Je dois avouer que ça fait un choc quand on vous révèle l'inconscient d'une démarche, et encore plus quand vous devez vous incliner devant la vérité du résultat. Bravo.

Merci , @Gabriel Montigny  le texte proposé est unique,mais la nature des commentaires est trés diverse selon les sensibilités , connaissance ,intérêt ,etc....

et souvent en dit long sur leur auteur(e), d'où la question : Lequel observe l' autre ?  

ps: je vous retourne le compliment

  • Aimé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Association régie par la loi du 1er juillet 1901, Accents poétiques vise à promouvoir les auteurs littéraires méconnus ou peu connus à travers la publication de recueils à compte d’éditeur. En offrant un forum de poésie à toutes les personnes désireuses de partager leurs muses, nous souhaitons également permettre à toutes les plumes de s'ébattre librement en ligne dans un cadre ouvert mais néanmoins garant d'une certaine qualité littéraire à travers les sélections de notre comité de rédaction.

×
×
  • Create New...