Jump to content
Myrtille

Femme accroupie

Recommended Posts

Aubussinne

Votre texte finement sculpté me fait immédiatement pensé au texte d'Emmanuelle Marie qui écrit dans la pièce "Cut" :" Et ce depuis des siècles et des siècles et des siècles. ….Pas même une fente, un triangle, encore moins un poil sculpté pour figurer le...ça de la femme. On le cache derrière les voiles, sur la Vénus de Milo, la Victoire de Samothrace, toutes les autres.. Si elles sont nues, là entre les jambes, elles n'ont rien qu'un désert. Pas de ça….."

  • Partagé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Joailes

Pour moi, femme accroupie fait pipi. Mais ça, c'est pour détendre l'atmosphère. Bisous, @Myrtille 

  • Attristé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Myrtille

 Joailles pour une fois je ne vous trouve pas drôle, mais bon je ferai avec ou sans 😢

Share this post


Link to post
Share on other sites
Myrtille
Posted (edited)

Oh Aubussinne j’espère que vous n’y voyez pas un désert dans ce lieu si riche. Êtes vous certaine de ce que vous avancez sur le sexe voilé ? Quant au sexe sans poils, n’oubliez pas que nous sommes à la mode de l’épilation intégrale  mais ce n’est pas pour cela qu’il est un désert 

 

http://www.musee-rodin.fr/fr/collections/sculptures/la-femme-accroupie

il n’y a ni pipi,  ni voile, et j’ai écrit devant cette sculpture au musée Rodin. Cette sculpture est splendide et inoptise à jamais. Puis j’ai eu envie de rentrer dans son corps et la faire parler, en dehors des toilettes, avec mes propres impressions. C’était magique. Rodin et Camille me passionnent.

Edited by Myrtille

Share this post


Link to post
Share on other sites
Joailes

Chère Myrtille, j'ai dit dès le début que j'étais vilaine. Je ne voulais point te froisser, et je pensais à une statue couchée dans une rivière, que j'avais vue en Auvergne, mais je n'ai pas retrouvé la photo (tu penses bien, dans mon bordel !) Tu ne peux m'en vouloir si je n'étais pas au musée Rodin quand tu as écrit ces lignes et que j'y ai vu autre chose. Enlève-moi cette larme s'il te plaît ! 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Aubussinne

Je ne vous parlais que de la pièce de Cut que m'a évoqué votre texte . Quant à Camille Claudel, elle est dans mon panthéon des personnages féminins.

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Gabriel Montigny

Rodin avait un rapport à la sensualité qui frisait l'indécence. Je crois qu'en poésie il est bon de friser l'indécence. C'est salutaire, libératoire et les convenances sont faites pour qu'on s'assoit dessus.

Il y a 6 heures, Myrtille a dit :

Femme accroupie
Esclave de vos exigences
Cœur aliéné de dépendance
Corps approprié
Je suis un bronze prisonnier
Glacé d’indécence
Sur place publique

N'est ce pas le sort de la féminité depuis des siècles?

 

Dans le regard des hommes, sûrement.

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Mohand

La force des mots a fait parler ce bronze. 

 

Ajouté à cela le regard communicatif de la poétesse.

 

Très beau texte.

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Natacha Felix
Posted (edited)

Comme le regard change sur un texte avant et après avoir lu les commentaires ! Ceci dit, j'ai aimé avant et j'ai aimé après, de façons différentes et, du coup, doublement 🙂  J'essaie d'aller au musée Rodin à chaque fois que je me rends à Paris, c'est probablement mon musée préféré là-bas, pour différentes raisons, donc merci pour ce poème !

Edited by Natacha Felix
  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Eathanor
Le 09/10/2019 à 05:31, Natacha Felix a dit :

Comme le regard change sur un texte avant et après avoir lu les commentaires !

Je me suis fait la même remarque. Et forcément, l'approche initiale du poème s'en trouve ensuite modifiée.

Myrtille, j'ai particulièrement aimé ce poème qui peut se prêter à bien des lectures.

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Myrtille

Habituellement je n’aime pas dire d’où vient mon inspiration justement pour laisser aux lecteurs leur propre approche, mais J’avoue le pipi m’a quelque peu agacée. Bon passons à autre chose après m’être mise à l’intérieur de cette sculpture un peu comme un ventriloque 🙂

Share this post


Link to post
Share on other sites
Diane

Ben oui moi je pensais que c’était un fantasme ...tant pis 😁

Share this post


Link to post
Share on other sites
Myrtille

Pas faux non plus 🙂 se mettre dans la peau et s’accaparer la pause est aussi un fantasme 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Nomal' sland

Les premiers vers me faisaient penser à la confession d'un penchant exhibitionniste mais la deuxième partie m'a fait  comprendre qu'il s'agissait d'une fausse piste, certainement volontaire, et qu'on s'orientait vers la  prosopopée d'une statue. pas mécontent que le final ait  confirmé mon intuition.

 

  • Aimé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Myrtille

bravo Normal'sland vous avez bien lu, il y a bien deux facettes, elle et moi.

Edited by Myrtille

Share this post


Link to post
Share on other sites

Association régie par la loi du 1er juillet 1901, Accents poétiques vise à promouvoir les auteurs littéraires méconnus ou peu connus à travers la publication de recueils à compte d’éditeur. En offrant un forum de poésie à toutes les personnes désireuses de partager leurs muses, nous souhaitons également permettre à toutes les plumes de s'ébattre librement en ligne dans un cadre ouvert mais néanmoins garant d'une certaine qualité littéraire à travers les sélections de notre comité de rédaction.

×
×
  • Create New...