Jump to content
Jean Luc

Femmes en perdition

Recommended Posts

Jean Luc

 

Lorsque glissait sur le tapis noir de la nuit, la Vénus flâneuse qui luit, un léger frisson de saison froide s'élevait dans le lait blanc d'une vapeur brumeuse. Et des femmes au corps de palais, l'oeil visionnaire devant la génuflexion des jours perdus, coulant de larmes de neige sur un regard de velours comme un joyau giclé, lançaient de larges soupirs dans ce théâtre de seins hantés par l'opéra des mers, des étoffes filées de cheveux noirs de chinoise par-dessus leur tête.

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Eathanor

La maîtrise de l'écriture est indéniable. Vous nous servez une succession d'images dans lesquelles le lecteur n'a plus que se pencher pour se servir et composer un bouquet de ses préférées.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Mohand

Les deux mots de "femmes en perdition" sont bellement suggérés à travers des images  où règne la perdition.

 

J'apprécie beaucoup le fond poétique de ce  texte 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Aubussinne

Une puissante et colorée prose poétique.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Banniange

Rutilantes pierreries qui me rappellent certains auteurs symbolistes (Huysmans, Montesquiou...).

Edited by Banniange

Share this post


Link to post
Share on other sites

Association régie par la loi du 1er juillet 1901, Accents poétiques vise à promouvoir les auteurs littéraires méconnus ou peu connus à travers la publication de recueils à compte d’éditeur. En offrant un forum de poésie à toutes les personnes désireuses de partager leurs muses, nous souhaitons également permettre à toutes les plumes de s'ébattre librement en ligne dans un cadre ouvert mais néanmoins garant d'une certaine qualité littéraire à travers les sélections de notre comité de rédaction.

×
×
  • Create New...