Jump to content
Papy Adgio

Prémisses d'automne

Recommended Posts

Marc Hiver

@Papy Adgio,

 

Une nouvelle contribution au thème de l'automne qui ne manque pas de panache. Et hop ! Un coeur, que cela te plaise ou non !

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Eathanor

Comme les feuilles commencent à tomber, mon cœur choit sur vos vers Papy Adgio.

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Frédéric Cogno

Une pure merveille Papy. Je suis en communion avec chaque mot. Une poésie courte mais qui touche l'universel et imprègne sa marque comme un arpège mythique.

Un grand bravo.

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Joailes

Je le répète l'automne fait naître de petits chefs d'oeuvre, je crois que c'est une saison magique où toutes les muses sont de sortie. Oh oui, un cœur, @Papy Adgio et pas des moindres ! 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Natacha Felix

Quelle belle image !
J'adore la dernière strophe. Les vignes font partie de mon quotidien et j'aime les voir changer au fil des saisons. Vous avez su capturer à merveille un de ces changements 🙂

Merci pour ce moment de plaisir.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Seawulf

Absolument magnifique. Un titre et des mots à la hauteur de la beauté de ces prémisses d'automne. Un bijou cette feuille de vigne surprise. 

Il y a 19 heures, Papy Adgio a dit :

Il a déplié un immense drap

sur le profond vallon endormi

puis l’a replié sur l’adret somnolent

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Nomal' sland

Le thème de l'autonome n'était qu'une couverture pour délivrer un beau poème.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Papy Adgio

Merci à vous @Marc Hiver @Eathanor @Frédéric Cogno@Joailes @Natacha Felix @Seawulf @Nomal' sland , il est réconfortant de vous savoir fidèles à mes instantanés et à mes pérégrinations.

@Joailes , j'ai peut-être la réponse à ton interrogation que m'a livrée ce matin J.M.G. Le Clézio dans "Quinze causeries en Chine" : "Je suis écrivain, c'est à dire que je suis indéfectiblement et déraisonnablement nostalgique  [...] Dans la langue chinoise la nostalgie se dit : le sentiment de l'automne."

Share this post


Link to post
Share on other sites
Gabriel Montigny

Une seule raison d'aimer ce poème, la palette des images.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Papy Adgio

N'est-ce pas ce qu'on attend d'un poème en vers libre ? Merci.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Association régie par la loi du 1er juillet 1901, Accents poétiques vise à promouvoir les auteurs littéraires méconnus ou peu connus à travers la publication de recueils à compte d’éditeur. En offrant un forum de poésie à toutes les personnes désireuses de partager leurs muses, nous souhaitons également permettre à toutes les plumes de s'ébattre librement en ligne dans un cadre ouvert mais néanmoins garant d'une certaine qualité littéraire à travers les sélections de notre comité de rédaction.

×
×
  • Create New...