Jump to content
Marc Hiver

Mélusine anguipède

Recommended Posts

Marc Hiver

m%C3%A9lusine.jpg

                   Mélusine sur un vitrail à Fougères 

 

Je dormais au castel

Quand on frappe à ma porte.

J'ouvre. Une femme accorte

Me demande du sel.

 

Céans la fis entrer,

Allai dans la cuisine

Pour cette Mélusine

Anguipède de fée.

 

C'était un samedi,

Jour où sa queue serpente,

Et venait d'une sente

Qui jouxtait l'appentis.

 

Peu me chaut que le sel

Fût prétexte idéal

- Limite médiéval -

Avancé par la belle.

 

Mine de tout, de rien,

Je lui tends d'une main

Ce que l'autre retient

Dans ce rite païen.

 

Alors, me direz-vous,

Que se passa-t-il donc ?

Ce tour charmant, onc

N'y vit pensée plus floue !

 

À sa queue de serpent

Cachée sous un legging,

Je sens que sur le ring

De l'amour on m'attend.

 

Eh ! Les gars et les filles !

À épouser dragon

Il faut garder raison

Avant qu'hiver n'habille.

 

Je compris un peu tard

Que ledit samedi

Mère Lusine rit

Quand je rêvais pénard.

 

Car samedi aussi

Est jour des épousailles

Où advient qu'époux aillent

Convoler au déduit.

 

S'il arrive un matin,

Que beauté vous sonnât

Au mieux de ses appas,

Réfléchissez-y bien !

 

Et si au soir des noces,

Le doux monstre épousé

Arbore queue de fée,

Qu'il n'espère la bosse

 

Qu'après minuit passé.

Dimanche reprendra

De la femme ce bas

Propice à l'hyménée.

 

 

 

Edited by Marc Hiver
  • Aimé 2
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Diane

Je n'ai encore jamais vu

une mariée en legging 

mais l'ami Marc a conclu

car il avait son smoking  !

 

😁

Share this post


Link to post
Share on other sites
Julien Ertveld

Il est vrai que la Normandie recèle de bien étranges créatures bipèdes, quadrupèdes ou anguipèdes que l'on croise parfois sur des vélocipèdes.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Gilliatt

@Marc Hiver

Quelle aventure ! Bravo pour ce poème plein d'humour,  inspiré des légendes médiévales que j'aime beaucoup, un très réjouissant moment de lecture, un cœur ❤️ ! 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Joailes

Entre les elfes et les anguipèdes on ne s'ennuie pas chez toi ! 🙂 et ça ne manque pas de sel, en effet !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Christian Bello

quelques anachronismes au milieu de cette peinture moyen-âgeuse très bien sentis par l'ère du temps perdu à jamais...

un retour vers le futur passé composé de belles rimes👏👏

Share this post


Link to post
Share on other sites
Marc Hiver

@Diane & @Julien Ertveld & @Gilliatt & @Joailes & @Christian Bello,

 

Je vous en veux, non pas de vos compliments, ce dont je vous remercie, mais de ne pas m'avoir signalé une faute :

On ne dit pas aller au réduit, mais aller au déduit ! On se laisse aller ? Le sexe et l'orthographe...😎

Share this post


Link to post
Share on other sites
Diane
il y a 57 minutes, Marc Hiver a dit :

 

 

Je vous en veux, non pas de vos compliments, ce dont je vous remercie, mais de ne pas m'avoir signalé une faute :

On ne dit pas aller au réduit, mais aller au déduit ! On se laisse aller ? Le sexe et l'orthographe...😎

Ah ben moi ça ne m'a pas choquée....j'ai pensé que les époux allaient convoler dans un cagibi 😁

(et ça ne m'aurait pas étonnée de toi plus que ça  )

Edited by Diane

Share this post


Link to post
Share on other sites
Joailes

@Diane 🙂 cagibi, s'il vous plaît ! 🙂 Le J c'est moi qui l'ai ! 🙂 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Julien Ertveld

Je pensais que c'était un trait d'humour volontaire, et que tu visais un espace réduit

Share this post


Link to post
Share on other sites
Diane
il y a 6 minutes, Joailes a dit :

@Diane 🙂 cagibi, s'il vous plaît ! 🙂 Le J c'est moi qui l'ai ! 🙂 

 

oupss oui, merci J 😉

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Gilliatt

Bonjour @Marc Hiver,

Comme @Julien Ertveld, j'ai pensé à une facétie, vu le contexte ce détail m'a semblé cohérent, mais ce n'était qu'une petite coquille, moins grave que d'omettre le q à ce mot. 🙂

Share this post


Link to post
Share on other sites
Gabriel Montigny

Marc c'est mais l'usine à poème! 🙂

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Nomal' sland
Le 12/09/2019 à 16:20, Marc Hiver a dit :

Où advient qu'époux aillent

Convoler au déduit.

@Marc Hiver

 

 ça me rappelle l’expression "descendre à la cave en passant par le soupir aîe"

Share this post


Link to post
Share on other sites
Natacha Felix

Fée d'hiver, médiéval 🙂

Share this post


Link to post
Share on other sites
Yguemart

@Marc Hiver Comme j'arrive après tous les échanges (comme souvent), je n'ai pas eu l'honneur de contempler la faute. Une poésie-conte-fable qui m'a plu. J'adore l'adverbe "onc" que je goûte parfaitement dans sa forme "oncques" (c'est purement visuel).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Association régie par la loi du 1er juillet 1901, Accents poétiques vise à promouvoir les auteurs littéraires méconnus ou peu connus à travers la publication de recueils à compte d’éditeur. En offrant un forum de poésie à toutes les personnes désireuses de partager leurs muses, nous souhaitons également permettre à toutes les plumes de s'ébattre librement en ligne dans un cadre ouvert mais néanmoins garant d'une certaine qualité littéraire à travers les sélections de notre comité de rédaction.

×
×
  • Create New...