Jump to content
Joailes

Il faut faire attention

Recommended Posts

Charles Boveaud

Une œuvre à la sensible métaphore du cœur...Bravo !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Joailes

Merci @Charles Boveaud vous m'avez percée à jour : je suis sensible. 😉❤️ 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Christian Bello

si dans ma maison il y a un coeur c'est bien au bureau devant ce joyau! bravo

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Gilliatt

Bonsoir @Joailes, Je fonds de tendresse en lisant ce beau poème profond et vrai, un cœur, ❤️!

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Frédéric Cogno

Oui, il faut faire attention et notamment si c'est possible aux commentaires.

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Gabriel Montigny

Poème  en forme de leçon contradictoire,  le tableau du poème  est offert à la vue et au ressenti de ceux qui le voient. Tous ne portent pas de gants de soie.

Publier c'est risquer toujours la blessure. Pour qui que ce soit.

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
ouintenabdel

Très beau ! Une très belle allégorie sur les rapports entre le peintre ou l’auteur d’une façon générale, les critiques et le public. Derrière une œuvre se cache un être de chair et de sang dont on doit s’interdire de pénétrer dans le for intérieur « ne pas trop fouiller ». Ces oiseaux seraient sortis (j’emploie le conditionnel, je ne suis sûr de rien) de cette toile dont, semble-t-il, on n’a pas su prendre soin.

de ne pas abîmer la toile

de ne pas briser les falaises

il y a toujours un cœur

en équilibre derrière

On eût dit du Prévert. Un grand bravo !

 

 

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Diane
Il y a 1 heure, Gabriel Montigny a dit :

Poème  en forme de leçon contradictoire,  le tableau du poème  est offert à la vue et au ressenti de ceux qui le voient. Tous ne portent pas de gants de soie.

Publier c'est risquer toujours la blessure. Pour qui que ce soit.

Je n'aurais pas dit mieux !

 

C'est pourquoi il vaut mieux avoir le coeur bien accroché quand on publie 😉

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Myrtille

Oui beaucoup aiment les gants mais n'empêchent-ils pas d'avancer, that is the question ? 🙂 et quand se crée l'ennui.....

 

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Natacha Felix

Joliment dit. Bien sûr qu'il faut faire attention, l'intention n'est pas d'endommager. Mais en ayant trop peur d'endommager ne risque-t-on pas parfois de laisser l'œuvre dans le papier kraft et de n'en admirer que les rubans, auquel cas elle ne reçoit pas l'attention qu'elle mérite ? C'est un mot intéressant "attention". Faire attention, donner son attention... entre les deux mon cœur (et mes gros sabots) balancent souvent. 🙂

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ladouce

Une sensibilité à fleur de coeur. Très beau poème. Merci @Joailes

Share this post


Link to post
Share on other sites
Nomal' sland

@Joailes

 mots cœurs  à l'usage des moqueurs

Share this post


Link to post
Share on other sites

Association régie par la loi du 1er juillet 1901, Accents poétiques vise à promouvoir les auteurs littéraires méconnus ou peu connus à travers la publication de recueils à compte d’éditeur. En offrant un forum de poésie à toutes les personnes désireuses de partager leurs muses, nous souhaitons également permettre à toutes les plumes de s'ébattre librement en ligne dans un cadre ouvert mais néanmoins garant d'une certaine qualité littéraire à travers les sélections de notre comité de rédaction.

×
×
  • Create New...