Jump to content
ouintenabdel

Ma Muse du Nord

Recommended Posts

ouintenabdel

Venu tout droit du Nord, toutes voiles dehors,

Sur une mer placide, un superbe navire,

Par la brise poussé, vire soudain de bord.

Languissant sur le pont, ma Muse est tout sourire.

 

La Colombe des mers  file à tire d’aile.

Le  clapotis des flots et le cri des mouettes

Répandent leurs beaux chants dans l’immense ciel.

Les vagues tout d’un coup se teignent de violette.

 

Sur l’écume s’écrit le verbe de la mer ;

Aux flots de jolis  mots se mêlent.  Altière,

Belle comme l’azur, et scrutant l’autre rive,

 

Ma muse, de sa main si blanche me salut.

Sur une grève assis, attendant qu’elle arrive,

Je lui écris des vers où  nagent des morues.

 

 

 

  • Aimé 1
  • Surpris 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Julien Ertveld

Je l'appelle à grands cris

Revient Marie

 

chantait Raoul appelant sa muse

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Diane

Calme et reposante cette arrivée de la Muse.

 

Quelques vers bancals néanmoins, et "Ma muse, de sa main si blanche me salut." ----> salue

Et les morues me gênent un peu -:)

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
ouintenabdel

Merci Julien Ertveld. Votre visite m’honore. Merci aussi pour les deux vers faisant écho aux miens.

 

 Merci Diane d’avoir corrigé ma vilaine faute d’orthographe. J'ai un peu honte. Bien évidemment « saluer » est un verbe du 1er groupe, je ne sais comment s’est glissé ce « t » à place du « e ». A propos de « morues », j’en conviens, ce n’est pas joli non plus. Mes vers sont bancals? je vais essayer de faire mieux. Merci derechef.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Charles Boveaud

Bonjour @ouintenabdel, une magnifique poésie sur sa muse inspirée de mers. Un cœur !

 

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Mohand

Comme disait la chanson: Les gens du nord ....

 

Merci pour ce très beau poème Ouintenabdel.  Une "fraicheur" qui nous arrive du nord.

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
ouintenabdel

Merci Charles Boveaud, merci Ladouce, merci Mohand, vos appréciations, ô combien généreuses,  me vont droit au cœur.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Natacha Felix

Je suis d'accord avec Diane, certains vers manquent de pied marin 😁 et les morues viennent gâcher l'ambiance. La muse pourrait faire signe et des cygnes nager, par exemple. À moins bien sûr que ce soit de l'humour. Par contre j'aime beaucoup

11 hours ago, ouintenabdel said:

Sur l’écume s’écrit le verbe de la mer

🙂

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
ouintenabdel

Bonjour Natacha Félix. Je vous sais infiniment gré de votre commentaire. Permettez-moi cependant de me justifier.

Le mot morue est employé à escient. J’ai choisi ce mot qui rime avec salue (corrigez s’il vous plaît la vilaine faute d’orthographe signalée par Diane) tout simplement pour reprocher à ma muse  sa froideur. Elle m’avait longtemps boudé. À cause sans doute des fortes chaleurs qui sévissaient durant tout l’été dans ma région (48° à l’ombre, au soleil, on cramait), j’ai très peu écrit, j'étais vraiment en mal d'inspiration. Le mot morue qui désigne un poisson des eaux froides traduit en effet mon désarroi. Je ne suis toutefois pas rancunier, je  lui  pardonne. On trouve par ailleurs que mes vers sont bancals (terme employé par Diane), c’est une appréciation. Je la respecte mais je n’y souscris pas. Hormis une petite syllabe qui manque dans le vers 5,  je trouve que  mes alexandrins sont bien rythmés, ils traduisent en tout cas le calme de la mer (une mer placide). Certains mots sont prononcés en diérèse (mou/ettes, ci/el…).  À l’intérieur du vers le « e » muet suivi d’une consonne compte.

         

                         Ma Muse du Nord

Ve /nu/ tout/ droit/ du/ Nord/, tou/tes/ voi/les/ de/hors/,   4+2 // 4+2

Sur/ u/ne/ mer/ pla/cide/, un/ su/per/be/ na/vire/,    4+2 // 4+2

Par/ la/ bri/se/ pous//, vi/re/ sou/dain/ de/ bord/.   4+2 // 4+2

Lan/guis/sant/ sur/ le/ pont/, ma /Mu/se est/ tout/ sou/rire/.   3+3 // 3+3

 

La/ co/lom/be/ des/ mers/  fi/le à / ti/re/ d’aile/.  4+2 // 2 +3

Le/  cla/po/tis/ des/ flots/ et/ le/ cri/ des/ mou/ettes/   4+2 // 3+3

Ré/pan/dent/ leurs/ beaux/ chants/ dans/ l’im/men/se /ci/el.  3+3 // 4+2

Les/ va/gues/ tout/ d’un/ coup/ se/ tei/gnent/ de/ vio/lette/.  3+3 // 3+3

 

Sur/ l’é/cu/me/ s’é/crit/ le/ ver/be/ de/ la/ mer/ ;  4+2 // 3+3

Aux/ flots/ de/ jo/lis/  mots/ se/ mê/lent/.  Al/ti/ère, 2 +4 // 3+3  Al/ti/ère : contre-rejet

Bel/le/ com/me/ l’a/zur/, et/ scru/tant/ l’au/tre/ rive/, 2+4 //3+3

 

Ma/ mu/se/, de/ sa/ main/ si/ blan/che/ me / sa/lue/.3+3 // 3+3

Sur /u/ne/ grè/ve as/sis/, at/ten/dant/ qu’el/le ar/rive/, 6  //3+3

Je/ lui/ é/cris/ des/ vers /où/  na/gent/ des/ mo/rues/.4 +2 //3+3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Natacha Felix

Bonjour ouintenabel.

Merci pour l'explication concernant l'emploi du mot "morue". Je comprends mieux sa présence dans le poème et je la respecte, même si j'ai toujours du mal à le trouver poétique (c'est un ressenti personnel) 🙂
Concernant les e muets, je comprends tout à fait les règles. Je comprends aussi que certaines diphtongues peuvent être prononcé en diérèse ou synérèse. C'est bien pour cela que j'avais remarqué un changement de rythme au vers 8 à ma lecture, car ayant senti que vous aviez prononcé ciel en diérèse, j'ai tout naturellement fait de même pour violette dans le vers suivant, ce qui donnait vi-o-lette et donc 13 pieds.
Par contre au vers 10 j'avais instinctivement prononcé altière en synérèse, ce qui donnait 11 pieds à ce vers.
Je suis loin d'être une spécialiste de la diérèse et je ne compte pas les pieds quand je lis ou écris, mais je suis sensible au rythme, et c'est pour cette raison que j'ai mentionné le "manque de pied marin". Tentative d'humour visiblement maladroite, qui j'espère ne vous a pas blessé puisque telle n'était pas mon intention.

Merci encore pour ce dialogue, je comprends mieux vos intentions, et j'espère que vous comprenez mieux mon commentaire 🙂

Edited by Natacha Felix
  • Aimé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Nomal' sland

@ouintenabdel

je n'avais pas accroché plus que ça au poème jusqu’à ce que le vers final  m'invite a relire avec un accent d'ironie.

 

j'ai vu que vous présentiez le détail de vos métrique  et la construction de vos alexandrins.

A titre personnel, je trouve diérésonnable de  se justifier de son travail.😁

 

 

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
ouintenabdel

Un grand merci Natacha Félix pour votre réponse. Vous ne m’avez aucunement blessé. Votre premier commentaire est on ne peut plus pertinent. Si j’ai osé y répondre c’était juste pour me justifier. J’aime à clarifier certaines choses. Voilà tout. Effectivement le mot morue n’est pas poétique du tout. Je suis entièrement d’accord avec vous.  Dans un forum, on se doit d’accepter les critiques. Les vôtres et celles des autres sont les bienvenues. De la discussion jaillit la lumière. On n’est jamais sûr de rien. Un texte peut plaire à certains et ne pas plaire à d’autres. Je ne suis qu’un rimailleur, un semblant de prosateur. Je suis loin d’avoir la verve d’un vrai poète. Je vous renouvelle mes remerciements. Vos commentaires me font honneur. Vos critiques et celles des autres ne me gênent aucunement. Je les accepte de gaieté de cœur.

 

Merci Nomal'sland pour la remarque. Je tâcherai de ne plus commettre la même bêtise. Je ne savais pas que c'était déraisonnable ou diérésonnable de se justifier de son travail comme vous le dites si joliment. 

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Joailes

bonsoir  @ouintenabdel pour ma part, j'aime beaucoup votre poème. J'avoue ne comprendre que pouic aux analyses de vers , pour moi la poésie c'est bien au-delà de tout ça. Lorsque j'en lis une, elle m'entraîne ou pas avec elle dans ses profondeurs. Il y a, bien sûr, des mots qui sonnent plus que d'autres à l'oreille ; ils sont clochettes parfois, ou cloches, mais ils veulent toujours dire quelque chose et c'est bien cela l'essentiel. Bravo ! ❤️ 

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
ouintenabdel

Bonsoir Joailes, votre commentaire ô combien généreux me touche profondément. Je ne saurais vous remercier assez. Je ne le cesserai de le  répéter, votre générosité n’a d’égale que votre grande bonté. Que mon modeste texte vous ait plu, cela m’enchante et m’encourage à m’appliquer encore davantage. Soyez-en remerciée derechef.

 

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Joailes

Ecoutez @ouintenabdel inutile de prévenir le chef. 😉 Je crois qu'il est parti en Chine 🙂 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Eathanor
Il y a 16 heures, Joailes a dit :

Ecoutez @ouintenabdel inutile de prévenir le chef. 😉 Je crois qu'il est parti en Chine 🙂 

Pas encore 🙂

Je ne pars que vendredi mais je doute que nombreux soit les yeux à tomber sur mon message dans "Au coin du feu".

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Association régie par la loi du 1er juillet 1901, Accents poétiques vise à promouvoir les auteurs littéraires méconnus ou peu connus à travers la publication de recueils à compte d’éditeur. En offrant un forum de poésie à toutes les personnes désireuses de partager leurs muses, nous souhaitons également permettre à toutes les plumes de s'ébattre librement en ligne dans un cadre ouvert mais néanmoins garant d'une certaine qualité littéraire à travers les sélections de notre comité de rédaction.

×
×
  • Create New...