Jump to content
Charles Boveaud

Automne mort-II

Recommended Posts

Charles Boveaud

L’Automne soufflait

Son haleine morte.

La pluie étale humide

Les diffuses couleurs.

Une à une l’Automne pleure

Ses feuilles où je respire

Un poème mort.

Une à une elles meurent

Aux sons de ma douleur ;

Une à une elles pleuvent

En douleurs sonores.

 

L’aube s’efface ;

Rien que l’ombre des rayons

Qui éclairent la terre

Morte sous ses dépouilles de vert.

 

Ô ma flûte siffle

Par son léger soupir

La mort une à une

Des feuilles.

L’Automne expire ;

Le rythme est monotone.

La mort m’est atone

Et la fin résonne.

Edited by Charles Boveaud
  • Aimé 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Diane

Que c’est donc triste tout cela !

savez vous Charles que l’automne et ses couleurs peuvent être très gais ?

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Marc Hiver

@Charles Boveaud,

 

Quand on est au printemps de sa vie, que l'automne, qui prélude à son hiver, soit triste, cela va presque de soi ! Et hop ! Un coeur.

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Mohand

Magnifique rendu de la nature qui se meure.

 

J'ai particulièrement aimé ces mots qui tombent comme des feuilles mortes.

 

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Gabriel Montigny

N'ayez pas peur, Charles, il viendra un temps où vous aussi vous trouverez à l'automne des flamboyances inattendues!

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Gilliatt

Bonsoir @Charles Boveaud, Très belle évocation de la nature qui peu à peu s'endort, un spleen communicatif, bravo ! ❤️

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Natacha Felix

Toujours la mort, le spleen, la douleur... et toujours de belles images. Vivement le printemps alors ? 😁

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Nomal' sland

@Charles Boveaud

quand l'automne, les arbres se meurent, les feuilles tombent et tout ça et tout ça,

je m'en retourne au Prévert.

Edited by Nomal' sland
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
ouintenabdel

Tristement beau. Paul Verlaine trouve lui aussi que l’automne est triste. Je vous invite à lire ou à relire  Chanson d’automne. Vous verrez que vous n’avez pas  tort pour autant. Bravo.

 

 

Les sanglots longs
Des violons
De l'automne
Blessent mon cœur
D'une langueur
Monotone.

Tout suffocant
Et blême, quand
Sonne l'heure,
Je me souviens
Des jours anciens
Et je pleure

Et je m'en vais
Au vent mauvais
Qui m'emporte
Deçà, delà,
Pareil à la
Feuille morte.

 

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Myrtille

Une ambiance de lecture comme j'aime. Cet automne qui est beau et triste à la fois quand on se projette vers l'hiver. Il suffit d'arrêter de penser et de figer les couleurs 

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Association régie par la loi du 1er juillet 1901, Accents poétiques vise à promouvoir les auteurs littéraires méconnus ou peu connus à travers la publication de recueils à compte d’éditeur. En offrant un forum de poésie à toutes les personnes désireuses de partager leurs muses, nous souhaitons également permettre à toutes les plumes de s'ébattre librement en ligne dans un cadre ouvert mais néanmoins garant d'une certaine qualité littéraire à travers les sélections de notre comité de rédaction.

×
×
  • Create New...