Jump to content
Joailes

Le petit poison rouge

Recommended Posts

Joailes

 

 

Il est des jours idiots comme ça, où, prise d'une pulsion soudaine, je me livre à un achat – ou deux - compulsif(s). C'est ce qu'il m'arriva un matin de mai où je n'avais pas eu classe à cause d'une grève ; j'avais fait quelques brasses à la piscine municipale mais je ne sais pas si cela a un rapport, toujours est-il que j'entrais dans une animalerie sans réfléchir ;

aussitôt un vendeur avec une tête de crocodile me sauta sur le poil « vous désirez ? » me demanda-t-il.

Je fus surprise de cette familiarité, pourquoi dire à ce parfait inconnu mes désirs du moment ? Il me semblait bien curieux, bien qu'assez comique, je l'imaginais aussitôt dans toutes sortes de positions, comme notamment celle du crocodile du Nil qui, en mangeant quelques touristes inconscients, disait, l'air innocent : « vous désirez ? »

De toutes façons, il n'attendit pas ma réponse et se dirigea aussitôt vers les aquariums verdâtres où des poissons multicolores semblaient atteints de la danse de Saint Guy.

Avec de grands gestes et de subtils arguments, il me vanta les avantages des acaras bleus, ceux des araguaias rouges et l'immense joie de posséder une comète.

Il voyait bien que je n'étais pas convaincue et que je ne l'écoutais pas ; il me proposa une tortue d'eau . « Non lui dis-je ; elle n'irait pas avec mon intérieur, regardez plutôt. »

Je lui montrai la photo de la tapisserie de ma chambre et il eut l'air songeur. « Voulez-vous un chat, un chien, me demanda-t-il en se grattant le nez ; ou bien peut-être un hamster ou encore un perroquet? »

- Oui, tiens, pourquoi pas, dis-je mollement, vous n'avez pas plutôt une crevette grise ?

J'ai cru qu'il allait perdre l'équilibre, mais non, il est parti d'un de ces fous-rires inextinguibles qui arrachent des larmes aux crocodiles, je lui ai remis trois points sur sa note.

Mon regard se perdit dans le fond du magasin où un minuscule poisson rouge nageait en eaux troubles ; « je prends celui-ci » ,dis-je en me dirigeant vers la caisse ; et je sortis sur le boulevard, mon bocal sous le bras.

Arrivée chez moi, je le posai sur le buffet et le regardai plus attentivement. Il me semblait triste et je lui allumai la télé, « la chaîne des voyages,me dit-il, s'il te plaît ».

Sur l'écran apparut une immense belle mer toute bleue et si transparente qu'on voyait les coquillages au fond et des crevettes grises sur le bord. 

Alors le petit poisson, d'un bond, sauta de toutes ses forces hors du bocal.

 

C'est idiot un bocal vide avec une plante rachitique et un peu de sable au fond, quand on voit la mer une fois, même un petit poisson rouge comprend qu'il a été floué.

J'allais éteindre la télé, un peu triste à mon tour, on n'avait pas eu le temps de faire connaissance ; quand soudain il revint en gros plan et agita ses petites nageoires « merci, merci ! »

Et je reçus, pour la première fois de ma vie, un gros bisou d'un tout petit poisson rouge.

J'essayai de faire comme lui, mais je me cognai durement contre l'écran de la télé qui en profita pour s'éteindre.

Alors que je frottai ma bosse avec un glaçon, un papier voltigea sur le tapis.

Un billet d'avion pour les Galapagos !

Il m'a sauvé la vie.

Si j'avais traversé l'écran, comme lui, je me serais noyée, sans doute.

(J.E. Petites histoires ordinaires)

  • Aimé 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Frédéric Cogno

C'est adorable. Tu vois avant d'aller bosser c'est génial de te lire. Un texte à lire à ma fille qui est rentrée au CE1. Bravo encore!

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Natacha Felix

Tes textes sont des friandises et je me régale à chaque fois 🙂

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Eathanor
Le 04/09/2019 à 23:15, Joailes a dit :

comme notamment celle du crocodile du Nil qui, en mangeant quelques touristes inconscients, disait, l'air innocent : « vous désirez ? »

Je vais reprendre le terme friandise de @Natacha Felix qui me parait être tout à fait adéquat et un grand merci pour le fou rire avec ce Crocodile du Nil qui te saute sur le poil 😂

Share this post


Link to post
Share on other sites
Nomal' sland

Bonjour @Joailes

 

Un texte  joyeux où la fantaisie  et l'ironie n'excluent pas une certaine philosophie.

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Marc Hiver

@Joailes,

 

Le 04/09/2019 à 23:15, Joailes a dit :

un matin de mai où je n'avais pas eu classe à cause d'une grève

Bon, tu es enseignante. Ils doivent se marrer avec toi, les mômes !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Association régie par la loi du 1er juillet 1901, Accents poétiques vise à promouvoir les auteurs littéraires méconnus ou peu connus à travers la publication de recueils à compte d’éditeur. En offrant un forum de poésie à toutes les personnes désireuses de partager leurs muses, nous souhaitons également permettre à toutes les plumes de s'ébattre librement en ligne dans un cadre ouvert mais néanmoins garant d'une certaine qualité littéraire à travers les sélections de notre comité de rédaction.

×
×
  • Create New...