Jump to content
Marc Hiver

Chanson sur le sens de ma pauvre vie

Recommended Posts

Marc Hiver
Posted (edited)

J'arrive au paradis.

J'suis mort ! J'suis mort !

Saint-Pierre qui me dit :

Alors ? ! Alors ?

 

Et moi qui lui souris

En mécréant :

J'ai rien à faire ici,

J'fous l'camp ! J'fous l'camp !

 

Il me répond : Petit,

T'as tort ! T'as tort !

Ta place est bien ici !

Alors ? Alors ?

 

Je n'y comprends plus rien,

Alors ? Alors ?

Ne suis-je qu'un bredin ?

D'accord ! D'accord !

 

 

Il appell' le Bon Dieu,

Alors ? Alors ?

Qui me dit : eh ! Mon vieux !

T'es mort, d'accord ?

 

Oui, mais que fais-je ici ?

T'es mort ! T'es mort !

Le taulier m'éclaircit.

Alors ? Alors ?

 

Quand tu étais petit...

Alors ? Alors ?

... Tu vois la sapinière ?

D'accord ! D'accord !

 

L'avais créée pour toi...

D'accord ! D'accord !

... Ce paradis des bois !

Alors ? Alors ?

 

Avant que ton corps gèle,

Eh bien ! Eh bien !

Tes sapins de Noël...

Eh  bien ! Eh bien !

 

Replantés chaque année !

D'accord ? D'accord ?

Revivent dans ton pré !

Alors ? Alors ?

 

Pour ça je t'ai béni...

D'accord ! D'accord !

... Gagné ton paradis !

Alors ? ! Alors ?

 

C'est le sens de ta vie !

Trop fort ! Trop fort !

Ce sens, il est petit...

Et alors ? Et alors ?

 

Citation

 

Alors, en cadeau de naissance, il m'échut par la grâce divine, sans en être propriétaire, une sapinière au lieu dit La Pelouse, Mouliherne, Maine-et-Loire, France, Terre, Voie lactée, Univers dans laquelle nous avons tant joué, mon frère Thierry, Yvon le copain d'enfance et moi durant les vacances scolaires chez mes grands-parents maternels.

 

Cette sapinière de rapport disparut dans une scierie sur la route entre La Pelouse et le bourg de Mouliherne bien des années plus tard.

 

Mais avant de quitter ce monde, bref avant de mourir, j'en avais recréé une autre en plantant mes sapins de Noël dans un champ que j'avais acheté jouxtant ma maison de campagne à Fermanville en Cotentin, Manche, France, Terre, Voie lactée, Univers.

 

Sans le savoir, en rendant la pareille dans ma boucle de vie, j'avais  gagné mon paradis !

 

 

 

Edited by Marc Hiver
  • Aimé 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Jeep

Joli poème qui sent le sapin!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Natacha Felix

On dirait une comptine ! Très chouette. Les petits gestes comptent souvent pour beaucoup... 🙂

Share this post


Link to post
Share on other sites
Joailes

Je vais te dire ma façon de penser, man ;) ça fait deux fois que tu es mort ... et dans la rigolade, selon ton habitude. Mais voilà ta petite touche sentimentale : la citation ! Génial !  On ne peut qu'aimer parce que tu sais, le sentiment c'est quand même ce qu'il y a de plus puissant ! :) et y'en a partout dans l'humour, dans l'amour, dans le pré et même au fin  fond d'une sapinière. Et hop, un cœur (comme ça veut dire chez toi, p..... je kiffe grave !) 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ladouce

Bravo pour ces sapins de Noël replantés et pour votre place gagnée au Paradis. Une excellente action 😊!

Merci pour ce joli et frais poème.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Eathanor

À te voir mourir et ressusciter trop souvent, je finis par me poster des questions guère catholiques sur ton compte 😉 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Julien Ertveld

Quoi de lus gai qu'un mort récalcitrant? Ben continue à faire le mort (au bridge) et continue à replanter tes sapins bien vivants. Tu va finir par concurrencer mon Morvan natal dans la production de sapins de Noël. Mais, bon à si joyeux luron, Dieu pardonne, alors nous, forcément, on applaudit.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Nomal' sland

@Marc Hiver

 Avec cette forêt, tu éviteras le destin d’un homme aux abois.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Gabriel Montigny

Poème qui ne laisse pas de bois.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Association régie par la loi du 1er juillet 1901, Accents poétiques vise à promouvoir les auteurs littéraires méconnus ou peu connus à travers la publication de recueils à compte d’éditeur. En offrant un forum de poésie à toutes les personnes désireuses de partager leurs muses, nous souhaitons également permettre à toutes les plumes de s'ébattre librement en ligne dans un cadre ouvert mais néanmoins garant d'une certaine qualité littéraire à travers les sélections de notre comité de rédaction.

×
×
  • Create New...