Jump to content
hersen

Nue-propriété

Recommended Posts

hersen

 

Nue-propriété

 

Hier soir, je me suis couchée avec les poules. Perchées, elles ont passé la veillée à jacasser, plus belle la vie, tu sais, me disent-elles, aujourd'hui le ciel était bas, les hirondelles se sont gavées de moucherons, et toi, tu t'en fous, des moucherons, et pourtant, si tu savais… Non, je ne sais pas, racontez-moi…

Eh bien, il y a très longtemps, bien loin d'ici, vivait une...

 

 

Me plaire sous la mousse

 

Me jeter dans l'eau

 

Je veux rêver

 

 

mais déjà l'oiseau étrille ses cordes, heureux du jour qui triomphe de la nuit.

 

La spirale du monde aspire dans l'escargot le lombric qui, tête-bêche, retourne à la terre. Me laisser retourner dans l'humus frais, cul par-dessus tête enivrée de l'odeur humide du ver conquistador explorant le dessous des cartes, s'affairant en nu-propriétaire de son bien meuble. Affaire à creuser...

 

Un hérisson poste et pique des messages fleuris de tithonia et de cosmos pour offrir à sa belle, la grande sauterelle verte du jardin. Elle se marie au basilic, le boulotte, le gloutonne, se confond, et s'aime les graines. Volage la sauterelle ! Tant pis, le hérisson cherche des limaces.

 

C'est l'heure des jeux, les escargots sont alignés sur les gradins, mangeant quelques raisins desséchés. Ils attendent, ça mange et ça bave, sur tout, sur rien, sur les voisins. Des margoulins, les campagnols ! lâchent-ils.

 

Hop hop hop ! Les jeux! Chacun composte son billet et Sizy et Zyphe entrent en scène, faite d'un terreau noir et souple. Ils s'enfoncent, refont surface et enroulent leur boule. Pour ces bousiers, pas de morte-saison, je roule et je pousse, je pousse et je roule. Le geai énervé les siffle rauque, faisant fuir les limaces. À force de raconter des salades, ça leur donne faim.

 

Et moi, la grelinette en main, j'en ai encore abattu du boulot, à secouer tout ce monde-là !

 

Le ver conquistador est d'accord : à moi l'usufruit, son surplus. Des oranges des olives des amandes des kaki. Qui veut des kakis ?

 

C'est déjà l'heure où le jour, si vantard ce matin, faiblit. Je retourne me coucher avec les poules.

 

Ah te voilà ! me chantent-elles, perchées.

On t'attendait parce qu'on a oublié hier de te dire : Il était une fois au fond de la vallée trois ours très gentils et le plus grand était amoureux d'une biche mais elle…

 

Et ça caquette et ça jacasse et ça jacasszzZZ ZzzZ ZZZzzz...

  • Aimé 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Joailes

Je ne regrette pas de ne pas me coucher avec les poules : j'ai pu lire votre prose comme un conte de fées et j'ai adoré ❤️ 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Eathanor

À de rares exceptions prêtes, je ne me couche jamais avec les poules. Il était donc obligatoire  que je lise votre histoire qui fut plaisante. Merci Hersen.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Natacha Felix

Quel monde merveilleux !

Ça m'a fait penser à ça 🙂
 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
hersen

Merci Eathenor et Natacha de votre passage dans mon jardin.

 

Ah ah, oui, Trenet  ! C'est une très belle chanson.

 

En fait, pour ce texte, je suis partie de l'idée qu'un jardin, par extension la terre, peut bien nous appartenir selon nos lois humaines de propriété, il était déjà habité avant qu'on ne l'achète de tout un tas de petites bestioles industrieuses.

D'où le terme nue-propriété et de l'idée que nous ne devons en prendre que l'usufruit. et ne déranger personne.

 

Vous voulez des kakis ?  :))))

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Nomal' sland

@hersen

  Ce jardingue, il me botte. W

Share this post


Link to post
Share on other sites
hersen

Un jardingue, tu parles d'or, @nomal'sland

Share this post


Link to post
Share on other sites

Association régie par la loi du 1er juillet 1901, Accents poétiques vise à promouvoir les auteurs littéraires méconnus ou peu connus à travers la publication de recueils à compte d’éditeur. En offrant un forum de poésie à toutes les personnes désireuses de partager leurs muses, nous souhaitons également permettre à toutes les plumes de s'ébattre librement en ligne dans un cadre ouvert mais néanmoins garant d'une certaine qualité littéraire à travers les sélections de notre comité de rédaction.

×
×
  • Create New...