Jump to content
Charles Boveaud

Sous une lune de sang

Recommended Posts

Charles Boveaud
Posted (edited)

Te souviens-tu de ces nuits,

A l'orée d'une forêt on se baladait,

Avec le silence immortel

De ces nuits étoilées.

Les eaux dormantes y bercent de leurs larmes

Le zéphyr des amours mélancoliques.

Je me souviens de ces instants

Où je pourrai contempler dans tes yeux mes soleils,

Je me souviens passionnément 

De tes lèvres que j'ai si doucement baisées.

Les lunes engloutissaient de leurs songes

La lueur incertaine du jour venant.

De toutes les voûtes endormies

S'exhalte la torpeur de l'oubli.

Et tous ces petits rêves d'amour

Qui désespérément s'envolent

Vers l'horizon lointain et mort,

Et qui lassement s'envolent

Comme les parfums des vivants.

Je me souviens, je me souviens...

Sous une lune de sang.

 

Edited by Charles Boveaud
Merci Filae77 pour vos commentaires !
  • Aimé 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Joailes

@Charles Boveaud on sent bien votre détermination à écrire et j'espère vraiment que vous progresserez au fil du temps ; vous avez de belles images en tête. 

 

Votre poésie est encore un peu malhabile mais elle en est d'autant plus touchante. Humilité et persévérance viendront à bout de vos expressions maladroites, je pense. Je vous le souhaite en tous cas. 

  • Aimé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Filae77
Il y a 4 heures, Charles Boveaud a dit :

Les eaux dormantes y bercent de leurs larmes

Le zéphyre des amours mélancoliques.

Bonjour @Charles Boveaud,  et Bravo pour ce lyrisme évocateur et romantique à souhait

Néanmoins et comme @Joailes, l' a décelé,il y a quelques petits points à revoir.

on se balladait -> baladait ?

- Le zéphyre -> oui, çà peut prendre un 'e' final, mais alors ce sera Zéphire 

-De tes lèvres que j'ai si doucement baisés  -> baisées ?

-S'exhaltent  -> s 'exalte ?   (c' est la torpeur)

Je me souviens de ces instants A qui je donnerai tes yeux au soleil,  (  ?????? )

 

petites fautes d' étourderies dues à la précipitation et l' enthousiasme, pour le reste ta poésie est formidable.

Gérard

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Natacha Felix

Bonjour @Charles Boveaud

 

Mélancoliquement beau, avec quelques chouettes trouvailles dont

18 hours ago, Charles Boveaud said:

Je me souviens de ces instants

Où je pourrai contempler dans tes yeux mes soleils

Se souvenir du futur : j'ai lu la juxtaposition passé/présent comme un signe d'espoir.

 

J'aime aussi beaucoup le fait que les "petits rêves d'amour" s'envolent à la fois désespérément et lassement, comme si le narrateur ne savait pas quoi faire de ceux-ci.

 

Bref, j'aime ! 🙂

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest

Hello Charles,

Il y a dans ce texte des images particulièrement fortes (qui seuls les poètes ont capacité à générer) et je retiens le romantisme dans lequel baigne ce poème qui m'a inspiré un sonnet.

Pour le reste, je rejoins Joailes....rigueur et travail !

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Charles Boveaud

Bonjour, @Natacha Felix , je vous remercie. Votre citation m'est chère å mon cœur ! La juxtaposition passé/ présent ne représente (pour moi) non l'espoir, mais la fuite intemporelle du temps. Par contre, "les petits rêves d'amour" sont tout å fait ce que vous avez dit.😉

 

Bonjour @Surfeur. Dis donc, c'est que je vous inspire beaucoup !😉 "Pour le reste, je rejoins Joailes...rigueur et travail !"  Pour le reste ? Bref, rigueur et travail sont mes mots d'ordre ! Je m'inquiète tout de même pour quelque chose : ceci est la 1ère fois que vous, @Surfeur et @Filae77 me tutoyez.😉

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest

"Je m'inquiète tout de même pour quelque chose : ceci est la 1ère fois que vous, @Surfeur et @Filae77 me tutoyez". Charles Boveaud

 

Précipitation Charles, précipitation ☺

Vous ne trouverez aucun tutoiement dans mes écrits....Vérifiez !

Ne soyez pas inquiet pour le cas où (par inadvertance) viendrait ce tutoiement  de la part d'autres poètes et prenez cela comme une marque de sollicitude à votre égard.

 

"Dis donc, c'est que je vous inspire beaucoup !" Charles Boveaud

Un p'tit tutoiement pour le coup 🙂 qui ne me gêne aucunement...au contraire.

Tous les poètes m'inspirent à commencer par les Maîtres et sur  le forum Thierry Demercastel et Nomal' Sland ont des écrits qui prêtent à réflexion et....à composition. Rien de nouveau sous le soleil en la matière....

Share this post


Link to post
Share on other sites
Charles Boveaud

D'accord, d'accord...😊 Je comprends votre intérêt pour le monde de la poésie et votre vérité m'est agréable !!!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Nomal' sland
Le 16/08/2019 à 11:51, Charles Boveaud a dit :

Je me souviens de ces instants

Où je pourrai contempler dans tes yeux mes soleils,

Je me souviens passionnément 

De tes lèvres que j'ai si doucement baisées.

Bonjour @Charles Boveaud

L'idée état belle et audacieuse de télescoper passé et futur et d'appeler les souvenirs anticipés ;  c'est dommage que vous ne l'ayez pas investi complétement dans le quatrain. W

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Fleur de poème

j'ai apprécié cette poésie pleine de romantisme qui nous éloigne d'un monde inhospitalier.

Merci pour cette fraîcheur et les élans du cœur.

 

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Charles Boveaud

Merci @Fleur de poème pour votre commentaire qui me fait plaisir.

Bonjour @Nomal' sland et merci. C'est vrai que j'aurai pu écrire le présent et futur, merci doublement pour cette remarque, mais j'ai voulu de ces deux vers le sentiment d'une dernière passion...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Gabriel Montigny

Le vers libre à ceci de particulier que libéré de la contrainte de la rime sa métrique constitue l'enjeu majeur. Tout est dans la construction du rythme. Soyez en toujours averti.

Le vers libre est à mon sens la poésie la plus difficile à pratiquer. Parce qu'elle est tentation à toutes les facilités.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Association régie par la loi du 1er juillet 1901, Accents poétiques vise à promouvoir les auteurs littéraires méconnus ou peu connus à travers la publication de recueils à compte d’éditeur. En offrant un forum de poésie à toutes les personnes désireuses de partager leurs muses, nous souhaitons également permettre à toutes les plumes de s'ébattre librement en ligne dans un cadre ouvert mais néanmoins garant d'une certaine qualité littéraire à travers les sélections de notre comité de rédaction.

×
×
  • Create New...