Jump to content

Le poème d'amour a toujours la côte


Joailes

Recommended Posts

Joailes

 

 

Au hit-parade des poèmes on a beau dire, on a beau faire, le poème d'amour garde la côte.

Enfermé dans un bocal avec des roses séchées et un anneau serment sur un vieux parchemin, il se raconte, il se faufile, s'infiltre. Il se jette à notre cou soudain, on a beau dire, on a beau faire, on ferait bien le chemin à l'envers, il reste des miettes sur ta robe des pétales de jasmin et tes cheveux de satin et ces matins d'automne quand le vent siffle derrière les fenêtres, il fait sombre au loin, le chien aboie de solitude un parfum de caramel dans la cuisine, dans le salon un parfum d'acide et de cyanure demain, peut-être, un poème confiture comme grand-mère en écrivait entre deux tartines et un baiser ;  le souvenir s'installe c'est lui qui fait souffrir, alors finalement on le lance au loin là où l'herbe est encore verte et puis d'autres arrivent, l'amour est toujours là, tapi dans l'ombre des tapis et il surgit, même si tu le chasses il revient sur des échasses. Au hit-parade des poèmes on a beau dire, on a beau faire, le poème d'amour provoque toujours des larmes et des sourires, des serrements de cœur comme un manque, un vide, un vertige ... 

Le bocal s'ouvre, ô ce parfum de roses … les serments s'effacent, ils ont été fouettés par des vents de tempête, il a fallu ramer, nager, pour essayer d'en sauver quelques-uns mais devant l'univers, on a beau dire, on a beau faire, on est si petit qu'on a bien besoin d'un poème d'amour. 

S'il te plaît, dessine-moi un cœur. 

(J.E. Août 2019)

Link to post
Share on other sites
×
×
  • Create New...