Jump to content
Diane

Coin de Parapluie

Recommended Posts

Diane

 

L'amour n'attend pas

que l'on réfléchisse à l'abri

d'un coin de parapluie

il faut savoir traverser la rue

au risque de l'averse

 

 

Gogyohka ( pluvieux )

  • Aimé 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Jeep

Votre joli poème court m’a immédiatement évoqué cette chanson 

  • Aimé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Diane

Aah que oui Jeep, magnifique chanson, elle me remue chaque fois que je l'entends !

 

merci de l'avoir ramenée à mon souvenir ! 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Charles Boveaud
Il y a 2 heures, Diane a dit :

L'amour n'attend pas

que l'on réfléchisse à l'abri

d'un coin de parapluie

il faut savoir traverser la rue

au risque de l'averse

Magnifique gogyohka !

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Joailes

Bonsoir @Diane je ne sais pas si c'est un gogyohka 😉 mais en tous cas j'ai bien aimé l'idée de traverser en écoutant son cœur que la raison ignore ... 

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Surfeur
Il y a 20 heures, Diane a dit :

 

L'amour n'attend pas

que l'on réfléchisse à l'abri

d'un coin de parapluie

il faut savoir traverser la rue

au risque de l'averse

 

 

Gogyohka ( pluvieux )

On peut aussi traverser la rue avec le parapluie ☺

 

Il pleuvait fort sur la grand-route, 
Elle cheminait sans parapluie, 
J'en avais un, volé, sans doute, 
Le matin même à un ami. 
Courant alors à sa rescousse, 
Je lui propose un peu d'abri. 
En séchant l'eau de sa frimousse,


                                               D'un air très doux elle m'a dit « oui ». 

                                                         Un p’tit coin d’ parapluie, 
                                                         Contre un coin d’ paradis. 

                                                   Elle avait quelque chose d'un ange....  Brassens

 

Je découvre en même temps, grâce au forum, grâce à vous, une forme fixe que j'ignorais totalement.

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Natacha Felix

Joli.

Mais faut-il bien regarder avant de traverser ? 🙂

Share this post


Link to post
Share on other sites
Diane
Il y a 14 heures, Charles Boveaud a dit :

Magnifique gogyohka !

Merci Charles !

 

Il y a 12 heures, Joailes a dit :

Bonsoir @Diane je ne sais pas si c'est un gogyohka 😉 mais en tous cas j'ai bien aimé l'idée de traverser en écoutant son cœur que la raison ignore ... 

Bonjour joailes .

c'est l’idée oui., .même si c’est parfois difficile .

Il y a 10 heures, Surfeur a dit :

On peut aussi traverser la rue avec le parapluie ☺

 

Il pleuvait fort sur la grand-route, 
Elle cheminait sans parapluie, 
J'en avais un, volé, sans doute, 
Le matin même à un ami. 
Courant alors à sa rescousse, 
Je lui propose un peu d'abri. 
En séchant l'eau de sa frimousse,


                                               D'un air très doux elle m'a dit « oui ». 

                                                         Un p’tit coin d’ parapluie, 
                                                         Contre un coin d’ paradis. 

                                                   Elle avait quelque chose d'un ange....  Brassens

Les parapluies font toujours penser à Brassens ou à Cherbourg 

ici l idée est plutôt de les oublier pour courir sous  la pluie et peut être  y chanter ☺️

 

Mais oui, on peut aussi traverser avec le parapluie ☂️ 

Il y a 1 heure, Natacha Felix a dit :

Joli.

Mais faut-il bien regarder avant de traverser ? 🙂

Je crois qu’en voulant trop regarder on perd de cette délicieuse sensation 

qui fait le piment de l aventure ...;-)

  • Aimé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Eathanor

De ce que je peux en connaitre, un gogyohka irréprochable sur la forme comme sur le fond.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Diane

Ma foi je pense que oui Eathanor    😊

Share this post


Link to post
Share on other sites
Gabriel Montigny

Ce gogyohka a des ambitions d'aphorisme. Il nous invite à la réflexion sur l'action. Il est même un peu dans l'injonction, injonction au courage à défier l'orage quelque soit l'âge, répondre à l'appel d'un visage, peut être d'un mirage mais de tout e façon à ne pas rester sur ne voie de garage.

 

Diane je vous soupçonne d'espièglerie à nous dissimuler avec talent un "qui m'aime me suive" derrière ce gogyohka d'allure inoffensive! 🙂

Share this post


Link to post
Share on other sites
Diane
Il y a 15 heures, Gabriel Montigny a dit :

......

 

Diane je vous soupçonne d'espièglerie à nous dissimuler avec talent un "qui m'aime me suive" derrière ce gogyohka d'allure inoffensive! 🙂

Ha ha allez savoir Gabriel 😁

Share this post


Link to post
Share on other sites
Gilliatt

Bonjour @Diane, magnifique gogyohka , (j'ai bon ? ), pour en rajouter sur Brassens, et aller dans le sens de cet excellent conseil, si la belle avait disposé d'un parapluie, Georges  serait resté tout seul sous le sien ! donc, bravo ! ❤️

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Diane
Il y a 2 heures, Gilliatt a dit :

Bonjour @Diane, magnifique gogyohka , (j'ai bon ? ), 

ka oui ka ...c'est bon Gilliat 🙂 

 

Il y a 2 heures, Gilliatt a dit :

pour en rajouter sur Brassens, et aller dans le sens de cet excellent conseil, si la belle avait disposé d'un parapluie, Georges  serait resté tout seul sous le sien ! donc, bravo ! ❤️

C'est juste ! malheureusement la belle n'y est pas restée sous le parapluie....elle n'a fait que profiter du voyage...😫

Share this post


Link to post
Share on other sites
Filae77

Bonsoir  @Diane , l' exercice n'est pas si simple. Mini structure en équilibre sur  une poignée de mots , sorte d' équation ou rébus où chaque 

terme est déterminant  sinon capital. La moindre faiblesse, et la signification ou l' impact (ou les deux ) sont perdus... Et même peu nombreux ,tous les

éléments doivent être présents, c' est la loi du genre.  

S' agissant de votre texte, tout a été dit.  je retiendrais 'un coin de parapluie'  , me donne à penser que la narratrice le partage avec un tiers.

la personne propriétaire d' un parapluie ne prendrait aucun risque à traverser (puisqu' abritée) même sous l' averse (thème très présent chez vous) 

je serais tenté de résumer la situation de ce Gogyohka Lorrain ,' Le bien,  quoique sécurisant -> à l'abri  est l' ennemi du mieux

Pour se lancer, l' amour doit être un moteur puissant , mais problème :il n' est pas patient-> n'attend pas

Conclusion, il faut se décider vite, tout en prenant le risque de perdre ce qu' on a , pas simple tout çà!.... Ferez-vous le pas ?

 

  • Aimé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Diane
il y a 21 minutes, Filae77 a dit :

 

je serais tenté de résumer la situation de ce Gogyohka Lorrain ,'

1/ Le bien,  quoique sécurisant -> à l'abri  est l' ennemi du mieux    

Pour se lancer, l' amour doit être un moteur puissant , mais problème :

2/il n' est pas patient-> n'attend pas

3/Conclusion, il faut se décider vite, tout en prenant le risque de perdre ce qu' on a , pas simple tout çà!.... Ferez-vous le pas ?

 

Bonsoir cher  @Filae77

voici mes réponses a ce questionnaire  :

1/ oui souvent

2/ oui souvent

3/ ici c'est bien la question/conseil que pose mon gogyohka à tout le monde :

le ferez/feriez vous ?  

( ce n'est pas à moi que je pose la question 😉

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Joailes

hé hé @Diane à la question 3/ j'ai bien peur que oui pour ma part ! 🙂 et grâce à vous, je sais que les japonais aiment décidément le court (je ne connaissais pas le gogyohka et comme je ne veux pas mourir bête j'ai demandé à mon ami Gogol) Mais si vous me permettez, vous, que feriez-vous ? C'est la question piège ? 🙂 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Nomal' sland

Bonjour @Diane

Je  suis pas imperméable à  l'adage : il faut savoir se mouiller et obéir aux précipitations hasardeuses, temps pluie pour  le coup de foudre assassin (n’est ce pas George !) W

 

  • Aimé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Diane
Il y a 2 heures, Joailes a dit :

hé hé @Diane à la question 3/ j'ai bien peur que oui pour ma part ! 🙂 

Mais si vous me permettez, vous, que feriez-vous ? C'est la question piège ? 🙂 

Pas piège du tout non, je l'ai moi déjà fait aussi...il suffit juste de s'assurer que quelqu'un attend

de l'autre côté de la rue  😁

Il y a 1 heure, Nomal' sland a dit :

Bonjour @Diane

Je  suis pas imperméable à  l'adage : il faut savoir se mouiller et obéir aux précipitations hasardeuses, temps pluie pour  le coup de foudre assassin (n’est ce pas George !) W

 

Il y a 1 heure, Nomal' sland a dit :

 

je vais répondre par une autre chanson de Georges qui me parait plus appropriée....encore que..:-)

 

 

  • Aimé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Nomal' sland

@Diane

Excellent choix, c'est l'une de mes chansons préférées . J'aime beaucoup la version de Cabrel

 

  • Aimé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Diane

J'aime également beaucoup l'interprétation de Cabrel. 

Merci W.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Association régie par la loi du 1er juillet 1901, Accents poétiques vise à promouvoir les auteurs littéraires méconnus ou peu connus à travers la publication de recueils à compte d’éditeur. En offrant un forum de poésie à toutes les personnes désireuses de partager leurs muses, nous souhaitons également permettre à toutes les plumes de s'ébattre librement en ligne dans un cadre ouvert mais néanmoins garant d'une certaine qualité littéraire à travers les sélections de notre comité de rédaction.

×
×
  • Create New...