Jump to content
Jeep

Après-midi sur la plage

Recommended Posts

Jeep

Assis sur la plage je contemple la mer 

Calme et basse qui découvre le banc de sable

Le cri des goélands déchire à peine l’air

Et donne au paysage une touche ineffable 

 

Le ciel et la mer sont couleur d’ardoise claire

Une voile blanche glisse en rêve improbable 

Et cet après-midi a le goût doux-amer 

De la fuite du temps qui passe irrémédiable 

 

Mais le décor présente un aspect éternel

Les villas de Dinard surplombent hiératiques 

La côte que les rochers de granite cisèlent 

 

Le môle immuable et la grise citadelle 

Aux remparts de pierre indestructibles m’indiquent 

Que mon temps est fini le leur perpétuel

  • Aimé 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Charles Boveaud

Bonjour Jeep, toujours une très belle poésie sur la plage. Mais j'ai quand même un doute sur cette phrase:

il y a 50 minutes, Jeep a dit :

Que mon temps est fini le leur perpétuel

Ne serait-ce pas plutôt : "Que mon temps est fini de leur perpétuel" ?

Mais bon...un cœur !

  • Partagé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Filae77
il y a 40 minutes, Jeep a dit :

Une voile blanche glisse en rêve improbable 

Et cet après-midi a le goût doux-amer 

De la fuite du temps qui passe irrémédiable 

Bonjour  @Jeep  dans la même veine qu 'instantané Malouin', un joli texte tout en délicatesse qui parait figer l' instant dans une éternité douce et feutrée,

mais également constat de l' impermanence de l' être humain, pour qui ce rêve éveillé ne durera que le temps de sa propre vie.

(quant au dernier vers, je le considère avec malice , Joailes  ayant fini par admettre  qu' entre 'un' et 'au delà ', il est possible qu' il n' y ait rien......😋)

(ps: c' est vrai que la vue de saint-Malo à partir de Dinard est vraiment splendide!)

  • Merci 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Filae77

@Charles Boveaud,  es-tu bien sur Que mon temps est fini de leur perpétuel"  veuille vraiment signifier quelque chose ?

 

il faut comprendre:  m' indiquent que mon temps est fini, (alors que)le leur (est) perpétuel 

 

Gérard

Edited by Filae77
  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Charles Boveaud

@Filae77, c'est sûr, je n'avais pas pensé à cette façon. Sans virgule, il est parfois difficile de comprendre certaine chose. Attention : je n'ai jamais dit que ce choix de poésie menait à l'incompréhension ! Néanmoins, ce poème était très beau. Votre commentaire, @Filae77 est impeccable !

  • Aimé 1
  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Surfeur

Un joli poème de bord de mer....J'aurai, pour ma part, marqué l'hémistiche sur le dernier vers après "fini".

C'est aussi le choix de certains poètes de ne pas mettre la ponctuation, laissant le lecteur rythmer lui-même la poésie.

  • Aimé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Natacha Felix

Contemplatif, joli contraste entre la pierre éternelle (enfin presque) et la vie, éphémère.

J'avoue que j'aurais également ajouté une virgule dans le dernier vers, mais la ponctuation est un choix personnel, et je respecte le vôtre. 🙂

 

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Diane

Belle carte postale «  bon souvenir de Dinard » 

avec en guise de signature une réflexion sur le temps qui s effiloche...

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Eathanor

Je reprends volontiers le terme de carte postale choisi par @Diane.

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Joailes

j'aime votre poème Jeep  cette fois-ci je n'ai pas buté sur la phrase sans virgule 😉 (eh non, @Filae77) emportée que je suis sur les plages de Dinard beauté de Bretagne ❤️ 

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Gabriel Montigny

Carte postale oui, pastel pour moi, avec ses couleurs des années soixante, criardes un peu et douces cependant. Comme le paradoxe des enfants roses qui ne brunissent jamais sous les crayons.

  • Aimé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Gilliatt

Bonjour @Jeep, Merci pour ce voyage estival à bord de ce sonnet aux alexandrins bien venus, j'ai navigué dans ces régions, je voyais la côte et les plages de loin, sans doute sous une voile blanche improbable.., que de délicieux souvenirs, bravo ! ❤️.

 

 

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Nomal' sland

@Jeep

Impression maritime sur le sentiment de naitre qu' étincelle oubliée  entre la sable et la pierre. W

  • Aimé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Association régie par la loi du 1er juillet 1901, Accents poétiques vise à promouvoir les auteurs littéraires méconnus ou peu connus à travers la publication de recueils à compte d’éditeur. En offrant un forum de poésie à toutes les personnes désireuses de partager leurs muses, nous souhaitons également permettre à toutes les plumes de s'ébattre librement en ligne dans un cadre ouvert mais néanmoins garant d'une certaine qualité littéraire à travers les sélections de notre comité de rédaction.

×
×
  • Create New...