Jump to content
Marc Hiver

Mort sur Accents poétiques (5)

Recommended Posts

Marc Hiver
Citation

 

Je propose un feuilleton au fil de l'eau qui ne survivra qu'en fonction du nombre de ses lecteurs ! Il s'agit d'une enquête de l'inspecteur/trice Milouze apparu(e) pour la première fois dans la présente agora avec Belle, l'Andalouse de la CIA.

 

Je vous propose aussi le recueil des poèmes de ma saison 1 sur Accents poétiques : Poésie de printemps et d'hiver.

 

Recueil de mes poèmes postés sur Accents poétiques

 

  (Flip book à lire en plein écran. Table des matières interactive. On peut tourner les pages comme sur un livre papier !)

 

 

Épisode 5

 

L'inspectrice Milouze n'en croyait pas ses oneilles. Jamais elle n'aurait pu imaginer le gouffre qui s'ouvrait sous ses pieds et qui l'aspirait dans le backstage de cette affaire invraisemblable. Comment dire, quand le sol se dérobe, que vos membres ne répondent plus et qu'il faut choisir entre continuer à vivre ou mourir dans un no man's land de hasard ?

Car l'inspectrice avait mis ses pas dans un univers trop beau pour être honnête, où des pièges séduisants la guettaient à tous les carrefours, all day long. Oh ! Cela ne voulait pas dire que cette enquête, qui l'entraînait sur un site littéraire où le très bon côtoyait le meilleur, touchait à sa fin.

Elle se réveilla peu à peu, ligotée, une lampe l'éblouissant in the dark. Mais elle finit par deviner une forme, puis un visage et, in fine, elle découvrit le sourire sarcastique de Mister Malicious.

Mister Malicious, sur Accents poétiques, c'était l'âme damnée de l'Administrateur en chef. L'exécuteur des hautes œuvres sur le Dark Web où sévissait le côté obscur du forum littéraire.

L'inspectrice Milouze savait qu'elle allait passer un sacré quart d'heure. Mister Malicious commença à lire ses propres poèmes, pas mauvais au demeurant, mais qui suintaient le manque d'impectitude© et d'ernesthétisme©. On sentait une volonté de bien faire, hypothéquée malheureusement par un bovarysme anaphylactique.

Milouze, lors de son opération à Marrakech pour devenir femme, avait conservé son membre viril qu'elle avait pétrifié dans une solution de menthe poivrée, d'anis vert et de cassis. Comme une matraque, elle brandit ce qui avait prolongé son bas-ventre pendant tant d'années. L'objet contondant fit sauter le crane et la cervelle jaillit comme devait le révéler l'autopsie pratiquée lors d'une boucherie de légende.

Mais tapie dans l'ombre des messages personnels, une huile essentielle du forum était décidée à venger le Malicious, celui qu'elle considérait comme son mentor autoproclamé ès poésie .

 

À suivre (en fonction des retours !)

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Association régie par la loi du 1er juillet 1901, Accents poétiques vise à promouvoir les auteurs littéraires méconnus ou peu connus à travers la publication de recueils à compte d’éditeur. En offrant un forum de poésie à toutes les personnes désireuses de partager leurs muses, nous souhaitons également permettre à toutes les plumes de s'ébattre librement en ligne dans un cadre ouvert mais néanmoins garant d'une certaine qualité littéraire à travers les sélections de notre comité de rédaction.

×
×
  • Create New...