Jump to content
Sign in to follow this  
Maxence J.

Musique II - La Femme au piano

Recommended Posts

Maxence J.

Un long silence se pose.
Contrastant du blanc de ses touches,
L'amour vient et s'expose
Sur les notes et les mains qui se couchent.

Puis elle inspire en regardant avec passion
Et, le temps d'une expiration...

Elle s'accommode du silence,
Joue avec, entre ses doigts
Petits, et dans tous les sens
En tordant la musique pour soi.

Elle fait chanter au piano,
Dans sa gorge la plus triste,
L'élégance même des mots
D'amour des grands artistes.

Puis elle inspire en regardant avec passion
Et, le temps d'une expiration...

Elle s'élève d'arpèges en arpèges.
Vers ce monde lointain
Où l'improvisation siège
Pour ceux buvant à même le sein, 

Elle se métamorphose
En une succube d'Apollon
En faisant de ces choses
Dans la poésie de mes crayons.

Puis elle inspire en regardant avec passion
Et, le temps d'une expiration...

Son piano devient un havre de paix
Où ses notes défilent en cascade
Pendant que les accords font ricochet
Sur l'eau musicale et sa façade.

Un instant court de musique où elle jouit,
Elle convulse comme une illuminée
Touchée par la grâce de la Mélodie,
Du Rythme et de l'Harmonie combinés.

Puis elle inspire en regardant avec passion
Et, le temps d'une expiration...

 

  • Aimé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Charles Boveaud
il y a 47 minutes, Maxence J. a dit :

Elle fait chanter au piano,
Dans sa gorge la plus triste,
L'élégance même des mots
D'amour des grands artistes.

Un délicieux poème ! Votre musique nous amène dans des contrés comme dans "ce monde lointain" ou dans un "havre de paix". Quelle poésie...

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Gabriel Montigny

J'ai aussi connu une pianiste de ce genre. Et je n'étais pas loin d'avoir votre âge.

 

Merci pour la réminiscence!

  • Aimé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Eathanor

L'envie que vous me présentiez cette pianiste est le signe de la réussite de votre poème.

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Joailes

A vous lire, j'ai parfaitement ressenti cette exaltation profonde de la femme au piano

Le 13/08/2019 à 07:17, Maxence J. a dit :

Un instant court de musique où elle jouit,
Elle convulse comme une illuminée
Touchée par la grâce de la Mélodie,
Du Rythme et de l'Harmonie combinés.

 

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Nomal' sland

Bonjour @Maxence J.

j'ai souvent ressenti cet état de grâce en écoutant Brigitte Engerer W

 

 

  • Aimé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Maxence J.
Il y a 4 heures, Nomal' sland a dit :

j'ai souvent ressenti cet état de grâce en écoutant Brigitte Engerer W

J'ai beaucoup écouté son travail sur les nocturnes de Chopin !
C'est un plaisir que ce poème vous ait rappelé cette artiste.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Sign in to follow this  

Association régie par la loi du 1er juillet 1901, Accents poétiques vise à promouvoir les auteurs littéraires méconnus ou peu connus à travers la publication de recueils à compte d’éditeur. En offrant un forum de poésie à toutes les personnes désireuses de partager leurs muses, nous souhaitons également permettre à toutes les plumes de s'ébattre librement en ligne dans un cadre ouvert mais néanmoins garant d'une certaine qualité littéraire à travers les sélections de notre comité de rédaction.

×
×
  • Create New...