Jump to content
Gilliatt

La joie

Recommended Posts

Gilliatt

En pleurs, attendre que la joie

Nous saute au cou c'est imprudent

Le pleur au chagrin nous renvoie

La joie fréquente l'insouciant.

 

Pleurez de joie, pleurez de peine

A chaque instant tourne le vent

Mais ne pleurez pour que joie vienne

Car la nature jamais ne ment.

 

Jamais ne ment ni ne raisonne

Et si votre souhait dissone

 

Elle répondra en dissonant

Jamais de joie en ces instants.

 

La joie réside en tous les cœurs,

De l'âme en paix elle est la fleur.

 

  • Aimé 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Charles Boveaud
Il y a 8 heures, Gilliatt a dit :

La joie réside en tous les cœurs,

De l'âme en paix elle est la fleur.

Un poème que je ne peux trouver que magnifique ! Bravo pour ces eux vers qui s'annoncent prometteurs pour l'avenir de l'humanité ! Faut-il juste de la joie pour obtenir la paix ?🤔

Désolé, mais j'ai trop envoyé de cœurs !😉

Share this post


Link to post
Share on other sites
Lina

Voilà des conseils avisés servis en de bien jolis vers,  de petits riens s'émerveiller et de joies simples se satisfaire, une belle philosophie pour se libérer de l'ennui!

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tristamourir

Voilà un bien joli poème que j'ai grandement apprécié, forme et fond.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Gilliatt

Bonjour @Charles Boveaud, merci pour ce commentaire très positif, je n'ai plus, moi non plus de cœur, mais comme on dit, le cœur y est, merci..!

Nous n'obtiendrons la Paix qu'à travers la paix de chaque âme constituant l'humanité, c'est donc un devoir personnel aux conséquences universelles. La joie étant la conséquence de la paix, une paix universelle devrait générer une joie universelle. On peut rêver... 🙂 

 

Bonjour @Lina, merci de votre adhésion et du compliment, ils me mettent en joie ! 🙂 , oui, il existe une alchimie de la joie dans  le domaine spirituel, où même les pires épreuves personnelles peuvent être transmutées en sources de joie et de paix. 

 

Bonjour @Tristamourir, merci beaucoup de ce commentaire chaleureux, ce petit sonnet vous a trouvé, j'en suis très touché !  🙂

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Gabriel Montigny

Les poèmes remplis d'aphorismes sont parfois piégeux. Vous vous en sortez par la sincérité et l'allant qui portent votre écriture.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Natacha Felix

Très joli, et très sage 🙂


Je l'ai lu comme une invitation à partir de l'avant, à ne pas s'attarder ni s'installer passivement dans une émotion. Difficile alors d'être en désaccord sur le fond...


Juste une suggestion : pourquoi ne pas supprimer le "la" dans

On 8/12/2019 at 11:55 PM, Gilliatt said:

Car la nature jamais ne ment.

Cela permettrait de faire de ce vers un octosyllabe comme les autres et assurerait la symétrie de la tournure avec le vers précédent "que joie vienne", où l'article est absent.


Simple suggestion, libre à vous d'en tenir compte ou pas, bien sûr 🙂

Share this post


Link to post
Share on other sites
Eathanor

Savoir profiter de ces petites pépites de joie que la vie dissémine sur nos jours, une philosophie de vie saine mais pas toujours évidente à s'appliquer...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Gilliatt
Posted (edited)

Bonjour @Gabriel Montigny, merci pour ce commentaire élogieux, oui tout cela va sans dire, mais les mots souvent nous pansent.  🙂

 

Bonjour @Natacha Felix, merci pour cette petite analyse fort pertinente, c'est exactement ça.  🙂

Ce ''la'' là est effectivement de trop, merci beaucoup, c'est une faute, de plus sa suppression change la nature du mot ''nature'', qui devient de ce fait plus générale et donc plus juste dans le contexte, mille mercis de votre attention. 😉 

PS: trop tard pour changer 😞 

 

Bonjour @Eathanor, oui, la joie se nourrit de peu, nos grands appétits nous font souvent négliger de cueillir les petits bonheurs ou même de voir à quel point la vie est belle quand un joli sourire apparaît sous un regard éloquent, merci du commentaire,  🙂

Edited by Gilliatt
  • Aimé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Nomal' sland

Bonjour @Gilliatt

Un poème en Trenet par son sujet.W

Share this post


Link to post
Share on other sites
Gilliatt

bonjour @Nomal' sland, merci de ce jeu de mots bien en harmonie avec le thème, Trenet était le plus joyeux de tous les chanteurs de son époque, bravo . 🙂 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Association régie par la loi du 1er juillet 1901, Accents poétiques vise à promouvoir les auteurs littéraires méconnus ou peu connus à travers la publication de recueils à compte d’éditeur. En offrant un forum de poésie à toutes les personnes désireuses de partager leurs muses, nous souhaitons également permettre à toutes les plumes de s'ébattre librement en ligne dans un cadre ouvert mais néanmoins garant d'une certaine qualité littéraire à travers les sélections de notre comité de rédaction.

×
×
  • Create New...