Jump to content
Thya

La présence

Recommended Posts

Thya
Posted (edited)

Lorsque je regarde le vide autour de moi

Je sens comme une présence indéfinissable,

J’embrasse à nouveau l’espoir, je retrouve foi

En une future rencontre, inoubliable.

 

Je contemple les eaux nacrées de ma quiétude

Puis m’en vais assaillir les portes du bonheur.

Mon périple atteint l’orée de la finitude,

Je n’ai plus qu’à cueillir le lieu de ma chaleur.

 

Et je reste là à admirer la splendeur

Des tourbillons de sentiments qui m’envahissent,

Rouge est leur emblème et rouge est leur couleur,

Jamais ils ne faiblissent ni ne se trahissent.

 

En moi monte une vague insondable et pure,

Je la laisse s’installer et prendre ses aises,

Qu’elle me submerge, qu’elle brise le mur,

Que sur la berge elle aille mourir, faite glaise.

 

Je sens ses tentacules qui sur moi s’appliquent,

Chaque morsure est une nouvelle naissance ;

Devant leur profondeur je me plie et j’abdique,

Puis j’en extrais pour la garder la quintessence.

 

Et elle demeure en moi, maîtresse des lieux,

Je la vénère et lui rends grâce tous les jours,

Effigie sacrée, elle est ma lune et mes cieux,

Elle a su rendre son parfum au mot toujours.

 

Je me baigne dans ses volutes irisées

Et je m’y dirige voluptueusement,

Je connais bien le chemin qui va m’y mener,

Aux eaux éthérées où ne passe plus le temps.

 

L’atmosphère devient aérienne, irréelle,

Et la nuit se réfugie au creux de mon âme ;

Je saisis la poussière de surnaturel,

Elle tourne, vole et danse autour de la flamme.

 

Le feu est haut et sa lumière est infinie,

Car de sa tiédeur tant connue naquit l’amour,

Il est venu et n’est plus jamais reparti,

Il erre dans la nacre des airs de velours.

 

Devant la magnificence du canevas

Ainsi brodé par les fils tisserands des ans,

J’en ramasse les dernières étoiles, là,

Ici, où la présence se meurt en mon sang.

Edited by Eathanor
Correction d'une faute

Share this post


Link to post
Share on other sites
Eathanor

Ne prenez pas mon commentaire pour une moquerie car tel n'est pas le cas mais ces lignes pourraient à merveille accompagner un séminaire new-age dans lequel la consommation de substance étrange nous donnerait à nous fondre avec Gaïa 😉 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Charles Boveaud
Posted (edited)

Très joli poème : toutes mes félicitations !❤️

Edited by Charles Boveaud

Share this post


Link to post
Share on other sites
Gabriel Montigny

Cette recherche d'harmonie avec la Nature, ce souci de l'état d'être et d'aiguiser la perception du monde rend votre texte initiatique d'une démarche.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Gilliatt

Bonjour @Thya, très beau poème où la quête spirituelle, le plus souvent indicible, est exposée avec la précision multidimensionnelle que seule la poésie peut approcher. bravo ! ❤️

Share this post


Link to post
Share on other sites
Nomal' sland

@Thya

 

Je vous invite, si ce n'est déjà fait, à visionner le film de Barbet Schroeder  La Vallée . Vous devriez y rencontrer une communauté d'esprit W

Share this post


Link to post
Share on other sites
Thya

@Eathanor, j'ai trouvé votre commentaire très drôle! En revanche, ma présence ou même celle de mon poème à ce genre de séminaires ne pourrait être qu'à mon corps défendant...

@Charles Boveaud, merci beaucoup pour vos félicitations, je suis contente que vous l'ayez trouvé joli.

@Gabriel Montigny, je vous remercie pour ce commentaire éclairé (et éclairant).

@Gilliatt, merci pour votre commentaire qui me touche beaucoup et que je trouve très juste concernant le fait que la poésie nous permet beaucoup de choses...

@Nomal' sland, merci pour cette invitation, j'essaierai de regarder ce film, et vous dirai si j'y ai bien rencontré cette communauté d'esprit.

Edited by Eathanor
Ajout des mentions dans le message

Share this post


Link to post
Share on other sites
Thya

désolée par avance, soit il y a un dysfonctionnement soit je ne maîtrise pas bien le fonctionnement., mais après avoir cité trois pseudos je ne pouvais plus rien écrire.

donc je citais vos pseudos pour que vous sachiez que je vous ai répondu et que vous puissiez lire ma réponse, merci à vous et à @Gilliatt et @Nomal' sland

Share this post


Link to post
Share on other sites
Eathanor
il y a une heure, Thya a dit :

désolée par avance, soit il y a un dysfonctionnement soit je ne maîtrise pas bien le fonctionnement., mais après avoir cité trois pseudos je ne pouvais plus rien écrire.

C'est un petit bug récurrent qui se produit de temps à autre. Dans ce cas, il convient souvent de persévérer. J'ai édité votre message initial afin de mettre les mentions.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Thya

Merci @Eathanor d'avoir édité mon message!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Association régie par la loi du 1er juillet 1901, Accents poétiques vise à promouvoir les auteurs littéraires méconnus ou peu connus à travers la publication de recueils à compte d’éditeur. En offrant un forum de poésie à toutes les personnes désireuses de partager leurs muses, nous souhaitons également permettre à toutes les plumes de s'ébattre librement en ligne dans un cadre ouvert mais néanmoins garant d'une certaine qualité littéraire à travers les sélections de notre comité de rédaction.

×
×
  • Create New...