Jump to content
Thya

Les chaînes de l'empreinte

Recommended Posts

Thya

Eclat de cristal se fracassant sur le sol

Faisant voir le jour à de multiples facettes,

Parcelles d’infini s’exposant en idoles,

Adorées, immolées, sans que rien ne s’arrête.

 

Souffle divin nimbé d’un intense parfum

Berce les anges se promenant dans les airs

Et caresse leurs ailes saupoudrées sans fin

Du magnétisme dégagé par les éclairs.

 

Silence parsemé de notes mélodieuses

Se joint et se mêle au brusque bruit de l’orage

Dans un grand concert aux intonations furieuses

Où vibre à l’unisson ce mélange sans âge.

 

Union sacrée d’esprits, d’âmes et de secrets

Se réunissant à l’ombre du grand chemin

Pour assouvir leur communion dans la forêt

Au moment désigné, au moment opportun.

 

Vœux exaucés, prières cessant d’être vaines,

Appels qui chevauchent les cris si réfrénés

Poussés par les amants que la passion enchaîne,

Sanctuaire où les liens scellés sont vénérés.

 

Désir de pureté, soif d’absolu, magie,

Abandon total, sentiments exacerbés,

La potion est prête, buvons jusqu’à la lie

Ce breuvage spécialement concocté.

 

Abreuvons-nous à la source jamais tarie,

Ce pouvoir qui sans cesse renaît de ses cendres,

Célébrons notre lien et célébrons la vie,

Dépêchons-nous, il ne faut pas le faire attendre.

 

Messages chuchotés enroulés d’un ruban,

Sons se déversant dans les sillons de l’empreinte,

Lettres écarlates tracées de notre sang

Scintillant dans la pénombre qui luit et teinte.

 

Murs évanescents s’avancent et nous étreignent,

Cachettes perdues dans l’espace de nos bras,

Les flammes parfois vacillent mais ne s’éteignent,

Nous réchauffant à la lueur de leurs auras.

 

Parchemins baptisés dans l’encre de nos veines,

Sève qui fertilise l’essence en dansant,

Corolle ouverte pour y accueillir la graine,

Accomplissement qui se fait luminescent.

 

Mystère enveloppé de l’union des atomes,

Il naquit soudainement, fruit de la rencontre,

Savante alchimie aux si capiteux arômes,

Elle cache et dévoile plus qu’elle ne montre.

 

Gravé dans l’écorce des cœurs rendus esclaves,

Le philtre parcoure et chemine les vallées

Creusées par le lent écoulement des eaux graves,

Le temps n’a fait qu’accroître leur fertilité.

 

Prisonnier du cri déchirant de la lumière,

Tisonnier qui prend les braises sans se brûler,

Le lien s’épanouit dans une valse guerrière

Et s’en va se couronner pour l’éternité.

  • Aimé 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Eathanor

Bienvenue sur Accents poétiques @Thya, une communauté dont vous êtes maintenant un membre à part entière. J'espère que vous trouverez rapidement vos aises ici. L'ensemble du comité de rédaction se tient à votre disposition si nécessaire. Nous vous invitons à vous présenter plus en avant sur le sujet suivant :

 

 

Une dernière recommandation avant de vous laisser parcourir le site : afin que le partage au sein de notre communauté soit une réalité, veillez  également à réagir aux poèmes déposés par les autres membres.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Gabriel Montigny

Bienvenue à vous. Ecriture qui respecte la langue classique et n'est pas dénuée d'une certaine puissance.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Joailes

Bonsoir et bienvenue ! @Thya j'ai bien aimé ces vers orageux ... seul petit bémol : "Le philtre parcoure et chemine les vallées". Le verbe parcourir étant du 3ème groupe, il s'écrit donc "parcourt" et non parcoure. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Nomal' sland

Bonjour @Thya

Pour un entrée en matière, voilà  une présentation  loin du chuchotement  qui pose les bases d'une belle ambition.W

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Filae77
Posted (edited)

Bonjour @Thya , un cœur pour ce texte émouvant, très contemplatif et quasi religieux , le champ lexical ne trompant pas, nombreuses références  à la foi à travers ses manifestations ,prières fusionnelles avec la nature.  

du reste de belles sonorités donnent à votre poème la fluidité d' une rivière , une poésie 'habitée' ,je pense.

votre poème est un hymne aux jolies choses autant qu' une profession de foi, la poésie y a toute sa place et puisse votre  foi vous inspirer encore de joli vers

Edited by Filae77

Share this post


Link to post
Share on other sites
Thya

Bonjour à tous et toutes!

Merci Eathanor de m'accueillir dans votre communauté et merci pour votre mot de bienvenue, je vais aller me présenter, et ne manquerai pas, bien entendu, de commenter les autres poèmes. Merci à vous aussi Gabriel Montigny de m'avoir accueillie et de votre commentaire non dénué de compliments...

Joailes, merci à vous pour cet adjectif, également pour avoir relevé cette faute de conjugaison qui m'avait échappé.

Le 16/08/2019 à 11:23, Nomal' sland a dit :

Bonjour @Thya

Pour un entrée en matière, voilà  une présentation  loin du chuchotement  qui pose les bases d'une belle ambition.W

 

Merci Nomal'sland pour ce commentaire et son clin d'oeil à l'un des vers de ce poème!

Et enfin, merci à vous Filae77 pour votre très joli commentaire, grâce à lui je viens de me rendre compte de l'importance en effet du champ lexical religieux dans ce poème... Comme quoi, la meilleure des exégèses vient toujours de l'Autre! Et votre image d'"une rivière" me plaît beaucoup... Je vous remercie pour votre dernière phrase et le souhait qu'elle contient, cela me touche.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Thya

Juste une question Eathanor si vous le voulez bien : comment faire, dans un commentaire, pour citer le pseudo d'une personne comme l'ont fait les membres avec mon pseudo en me répondant? J'ai bien peur que les personnes à qui j'ai répondu pour les remercier n'en soient pas avertis, d'après le peu que j'ai compris sur le fonctionnement des notifications (désolée, je ne suis pas encore bien imprégnée du fonctionnement de votre site).

Merci pour votre réponse, et désolée si je vous pose ma question au mauvais endroit...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Thya

Bonjour @Eathanor, j'ai eu ma réponse en lisant les présentations des uns et des autres.

Donc je cite ici les pseudos auxquels j'ai répondu, histoire qu'ils puissent lire mes réponses :

@Gabriel Montigny , @Joailes , @Nomal' sland , @Filae77 , merci à tous pour vos commentaires auxquels j'ai répondu plus haut!

  • Aimé 1
  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Association régie par la loi du 1er juillet 1901, Accents poétiques vise à promouvoir les auteurs littéraires méconnus ou peu connus à travers la publication de recueils à compte d’éditeur. En offrant un forum de poésie à toutes les personnes désireuses de partager leurs muses, nous souhaitons également permettre à toutes les plumes de s'ébattre librement en ligne dans un cadre ouvert mais néanmoins garant d'une certaine qualité littéraire à travers les sélections de notre comité de rédaction.

×
×
  • Create New...