Jump to content
Gabriel Montigny

Pas Encore...

Recommended Posts

Gabriel Montigny
Posted (edited)

On s’est assis au restaurant

mon pied a frôlé ta chaussure

prenant ma main et la serrant

tout doucement tu me susurres

Pas encore…

 

Et de Bourgogne en Bordelais

les tanins te font rouge à lèvres

l’envie me vient de ton palais

tu me ris en cristal de Sèvres

Pas encore…

 

Ton dessert de meringue rose

pointille de sucre ta gorge

les voler de ma langue j’ose

tes cheveux font frontière d’orge

Pas encore…

 

La voiture qui nous ramène

laisse voir tes jambes jolies

je t’implore de dire amen

tu déplores mon hallali

Pas encore…

 

C’est le tango du dernier verre

j’ai cambré la soie de ton âme

un pas devant, un pas derrière

Colgada, tu brises ma flamme

Pas encore…

 

T’ai enfin nue entre mes mains

tes seins je veux gober tout crus

tu farandoles ton carmin

que tu voiles d’un drap écru

Pas encore…

 

Je chevauche un gran’ steeple chase

je t’exténue à cahoter

mais malgré tout tu souris d’aise

me laissant seul, déculotté

Pas encore…

 

je te crucifie en Sodome

Gomorrhe, Jéricho, Éden

Et puis tout à coup tu fais l’homme

coup de maîtresse échiquéenne

Pas encore…

 

J’ai gorgé ta cupule en miel

et le haut de tes cuisses luisent

je suis l’archange Gabriel

veux tu une autre mignardise ?

Pas encore…

 

***

Edited by Gabriel Montigny
  • Aimé 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Nomal' sland
Posted (edited)

 il y a quelque chose  de très beau à voir ce poème à l'incendie contrôlé  déchirer sa Robbe-Grillet .W

Edited by Nomal' sland

Share this post


Link to post
Share on other sites
Diane

Epuisée je suis, à la lecture de cette nouvelle chevauchée ( certainement fantastique ) de l'archange Gabriel 😁

J'attendrai donc un peu pour réclamer un macaron ^^

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Eathanor
Il y a 6 heures, Gabriel Montigny a dit :

je te crucifie en Sodome

Gomorrhe, Jéricho, Éden

Et puis tout à coup tu fais l’homme

coup de maîtresse échiquéenne

Pas encore…

 

J’ai gorgé ta cupule en miel

et le haut de tes cuisses luisent

je suis l’archange Gabriel

veux tu une autre mignardise ?

Pas encore…

Cette chevauchée amoureuse se termine avec cette explosion débridée des sens dans un savant mélange avant de laisser le lecteur pantois sur des terres où achèvent de se consumer les dernières braises de cet incendie.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Outrehorizon

Ouf ! Quelle cavalcade, quelle patience que nous donne parfois le désir... Mais quel humour aussi où de soi on se moque un peu... J'ai le souffle un peu coupé.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Joailes

Bon tout le monde est déjà épuisé ? J'ai lu doucement, pour ma part, et ... qu'elle est donc sensuelle, cette femme ! J'ai du mal à l'imaginer dans un fast-food mais je la verrai bien chez Fauchon.  

Share this post


Link to post
Share on other sites
Gilliatt
Posted (edited)

Bonsoir @Gabriel Montigny, une progression dans la sensualité qui prend son temps mais qui ne manque pas d'une belle détermination, pour aboutir à un dernier '' pas encore '' inattendu mais très prometteur. Un poème plein vie, de joie, et de plaisir, une constante délicatesse assortie d'un respect viril, et une partenaire exceptionnelle ! bravo et merci,  🙂 !

Edited by Gilliatt

Share this post


Link to post
Share on other sites
Gabriel Montigny
Le 27/07/2019 à 12:23, Nomal' sland a dit :

 il y a quelque chose  de très beau à voir ce poème à l'incendie contrôlé  déchirer sa Robbe-Grillet .W

@Nomal' sland

Ah citer Robbe- Grillet me laisse Bénazéraf!

Le 27/07/2019 à 14:56, Diane a dit :

Epuisée je suis, à la lecture de cette nouvelle chevauchée ( certainement fantastique ) de l'archange Gabriel 😁

J'attendrai donc un peu pour réclamer un macaron ^^

 

@Diane

Un macaron de Ladurée bien sûr! 🙂

Le 27/07/2019 à 15:48, Eathanor a dit :

Cette chevauchée amoureuse se termine avec cette explosion débridée des sens dans un savant mélange avant de laisser le lecteur pantois sur des terres où achèvent de se consumer les dernières braises de cet incendie.

@Eathanor

 

Il faut se détromper, cela continue....  ^^

Le 27/07/2019 à 19:16, Outrehorizon a dit :

Ouf ! Quelle cavalcade, quelle patience que nous donne parfois le désir... Mais quel humour aussi où de soi on se moque un peu... J'ai le souffle un peu coupé.

@Outrehorizon

Le désir sans patience n'est que gloutonnerie! 😉

Le 27/07/2019 à 22:00, Joailes a dit :

Bon tout le monde est déjà épuisé ? J'ai lu doucement, pour ma part, et ... qu'elle est donc sensuelle, cette femme ! J'ai du mal à l'imaginer dans un fast-food mais je la verrai bien chez Fauchon.  

@Joailes

Bien vu! Elle a du style et l'élégance qui sied aux amantes dont on dit la voyant avec son amant:

-Quel est ce domestique auprès de la princesse?

Le 27/07/2019 à 22:03, Gilliatt a dit :

Bonsoir @Gabriel Montigny, une progression dans la sensualité qui prend son temps mais qui ne manque pas d'une belle détermination, pour aboutir à un dernier '' pas encore '' inattendu mais très prometteur. Un poème plein vie, de joie, et de plaisir, une constante délicatesse assortie d'un respect viril, et une partenaire exceptionnelle ! bravo et merci,  🙂 !

@Gilliatt

Exceptionnelle elle l'est et si j'ai l'ambition des cimes poétiques ce n'est que pour être à sa hauteur...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Association régie par la loi du 1er juillet 1901, Accents poétiques vise à promouvoir les auteurs littéraires méconnus ou peu connus à travers la publication de recueils à compte d’éditeur. En offrant un forum de poésie à toutes les personnes désireuses de partager leurs muses, nous souhaitons également permettre à toutes les plumes de s'ébattre librement en ligne dans un cadre ouvert mais néanmoins garant d'une certaine qualité littéraire à travers les sélections de notre comité de rédaction.

×
×
  • Create New...