Jump to content
Tristamourir

Il fait noir !

Recommended Posts

Tristamourir

Il fait noir comme chez le loup,

Me dit si souvent ma conjointe

Que je pense qu’elle s’accointe

Avec ce gros méchant toutou.

 

Je crois bien qu’il vit dans un trou,

Car toujours revient sa complainte :

Il fait noir comme chez le loup.

 

J’ignore où loge son chouchou,

Mais en moi niche cette crainte

Qu’en y rentrant elle s’épointe

Le gros orteil en criant houhou…

Il fait noir.

  • Aimé 1
  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Nomal' sland

@Tristamourir

Comment réussir un poème en loupant le Propos.😁W

Share this post


Link to post
Share on other sites
Eathanor

Je dois dire qu'il ne s'agit pas ici de votre meilleur écrit en terme de poésie mais en revanche, merci pour le fou rire déclenché par le propos 🙂 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Gilliatt

Bonjour @Tristamourir, en effet, il fait noir et toutes les idées qui viennent à la lecture de ce poème éclair, n'ont sans doute pas besoin de plus de lumière !! :), très drôle et léger, un cœur ❤️ !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Diane

Quand il y a un loup...c'est flou, surtout à cet endroit là  🙂

Share this post


Link to post
Share on other sites
Filae77
Il y a 19 heures, Tristamourir a dit :

Qu’en y rentrant elle s’épointe

Le gros orteil en criant houhou…

Il fait noir.

Bonjour @Tristamourir,  Quitte à me tromper, le loup est une fausse piste  .  Votre conjointe ne le cite que pour imager son idée du noir

qui règne chez vous, cette obscurité qui vous fait redouter  qu" elle ne se blesse en marchant pied nu sur quelque chose de piquant. 

Donc un cœur pour ce petit poème très malicieux  et pas si simpliste que çà, puisqu'il fait crier au loup lors qu'il n' existe pas   (Bien sur je peux me tromper...)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Gabriel Montigny

T'étais où, le grand méchant loup 
Quand je l'ai perdu, le goût, le goût à tout ? 

T'étais où ouh ouh ouh ouh ? 
T'étais où ouh ouh ouh ouh ?

 

On me pardonnera cette faute de goût comme les années quatre vingt ont su en produire. Mais ce poème m'a mis le refrain en tête. Alors pour me venger, je partage. 😜

Share this post


Link to post
Share on other sites

Association régie par la loi du 1er juillet 1901, Accents poétiques vise à promouvoir les auteurs littéraires méconnus ou peu connus à travers la publication de recueils à compte d’éditeur. En offrant un forum de poésie à toutes les personnes désireuses de partager leurs muses, nous souhaitons également permettre à toutes les plumes de s'ébattre librement en ligne dans un cadre ouvert mais néanmoins garant d'une certaine qualité littéraire à travers les sélections de notre comité de rédaction.

×
×
  • Create New...