Jump to content
Plumepoete

Vos lectures du moment ?

Recommended Posts

Plumepoete

Tout est dans le sujet...Que lisez-vous maintenant ?

 

Je viens de terminer Marx et la poupée aux éditions du nouvel attila. Dans une coque de noix de Ian McEwan

Et je lis Khalil Gibran....

Share this post


Link to post
Share on other sites
Eathanor

Je viens de terminer "Je vais bien, ne t'en fais pas" de Olivier Adam. Pour celles et ceux qui ont vu le film tiré du roman, il parait qu'il y a quelques différences. Ne l'ayant pas vu, je ne peux pas confirmer cela. Juste avant, j'avais lu un autre roman de ce même auteur, "La renverse". Je suis un adepte de cet auteur qui a le chic pour nous pondre des romans qui savent dépeindre  notre société à travers des personnages en recherche d'eux-même, bien souvent issus de cette classe moyenne oubliée.

 

@Plumepoete, Khalil Gibran est un auteur fabuleux. Comment ne pas penser à son oeuvre "Le prophète" dès que l'on pense à lui ?

  • Aimé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest

Grande consommatrice de romans, j'avoue que l'écriture a réduit considérablement le temps que j'y passais, et ce surtout depuis depuis deux ans. J'écris un roman (fantasy) qui n'est pas encore terminé et qui avoisine pour le moment les presque 600 pages. Donc... Mes lectures, relectures et re re lecture de mon manuscrit sont tellement importantes, en plus de l'écriture,  qu'il ne reste plus de place pour lire ailleurs. Mais, profitant de mes vacances, loin de mon manuscrit, j'ai replongé avec bonheur avec ces deux ouvrages en particulier, que je recommande chandement : Le livre des choses perdues de John Connolly, et Le jour des fourmis de Bernard Werber (époustouflant).

Share this post


Link to post
Share on other sites
Eathanor
Il y a 20 heures, NathaB a dit :

J'écris un roman (fantasy) qui n'est pas encore terminé et qui avoisine pour le moment les presque 600 pages.

 

😮 Quasiment 600 pages...

Nonobstant la qualité de ces pages, rien que pour ces 600 pages, je suis admiratif.

 

"Le jour des fourmis" de Bernard Werber est un excellent roman, je confirme.

En revanche, les suites qu'il a ensuite faites perdent un peu de leur souffle et ses autres romans sont de qualité très inégale.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Joailes

Je suis une livrophage et je ne me soigne même pas ! Je lis à peu près tout ce qui me tombe sous la main. Actuellement, je lis "le vieux qui lisait des romans d'amour" de Luis Sepùlveda, un auteur chilien. J'ai terminé il y a peu "la route" de Cormac Mc Carthy, un roman post-apocalyptique assez glauque, aux émotions intenses. 

Quant à Khalil Gibran, il fait bien sûr partie de ma bibliothèque, avec Paulo Coelho, ainsi que de nombreux, cela va de soi, recueils de poèmes ... 

  • Aimé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Eathanor
Il y a 1 heure, joailes a dit :

J'ai terminé il y a peu "la route" de Cormac Mc Carthy, un roman post-apocalyptique assez glauque, aux émotions intenses. 

 

Si jamais vous ne l'aviez pas encore vu, il existe une excellente adaptation cinématographique de cette oeuvre que je n'hésite pas à qualifier de dantesque.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Joailes

@Eathanor non je n'ai pas vu le film. Merci pour le lien. J'aime bien avoir lu le livre avant et non pas l'inverse, car encore une fois, les romans font naître dans l'imagination de chacun des représentations personnelles d'images. Si le film est à la hauteur du livre, j'imagine qu'il doit être aussi porteur d'émotions. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Eathanor
il y a 1 minute, joailes a dit :

J'aime bien avoir lu le livre avant et non pas l'inverse, car encore une fois, les romans font naître dans l'imagination de chacun des représentations personnelles d'images.

Je partage la même philosophie. Les fois où j'ai vu un film tiré d'une oeuvre avant de lire l'oeuvre elle-même se comptent sur les doigts d'une main.

  • Aimé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Plumepoete

J'ai entamé «Trois amis en quête de sagesse» de Alexandre Jollien, Christophe André et Matthieu Ricard. Très agréable à lire et offre un vrai regard sur le monde sans nous imposer de recettes toutes faites. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest

Bonjour

Je viens de lire Dérive de notre ami @thierry demercastel.

Il me reste de cette douce lecture le sentiment "contagieux" de l'auteur qui, tout au long de ma lecture, m'a entraîné sur des chemins nostalgiques, magnifiques  et pleins d'humanité vraie.

Il y a des poètes qui ont la grâce au bout de leur plume, de leur âme.

Thierry fait partie de ces êtres qui ont un regard sur les choses  qui est aussi délicat que l'envol du papillon, aussi doux qu'une feuille qui tombe en automne. Ses poèmes nous parlent de ce temps perdu, de cette mort que nous craignons tous, de l'amour pour ses proches, sa famille, ses amis. En somme, un merveilleux hymne à la vie !

Merci Thierry, votre recueil est superbe. Il est désormais sur ma table de chevet, bien en place pour le lire, le relire, à tête reposée. Lorsque les mots se bousculent dans ma tête et que je ne sais plus comment faire pour les ranger sur le papier, j'irai peu être y puiser votre silence et votre douceur intérieure.

Amitiés poétiques 

Jeannine B

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Eathanor

Je ne peux qu'abonder dans votre sens @Jeannine B. J'ai également acheté et lu le recueil de @thierry demercastel qui révèle son grand talent et une sensibilité à fleur de peau qui sait toucher son lecteur. 

  • Aimé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
N'Silina

Il est des livres que je ne range jamais loin et dont j'aime refaire le voyage, découvrant toujours de nouveaux horizons et cette même émotion :

- Désert (J.M.G. Le Clézio)

- Le Message (Andrée Chedid)

- Sept lettres contre la mort (Yves Prigent)

- Des Jours et des nuits (Gilbert Sinoué)

- Pierre de soleil (Octavio Paz)

- Cahier d'un retour au pays natal (Aimé Césaire)

  • Aimé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Mohè

Octavio Paz ❤️

 

- La vie des elfes, Muriel Barbery

- Mémoire de fille, Annie Ernaux

  • Aimé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Plumepoete

La tricherie sacrée/ Alejandro Jodorowsky

Share this post


Link to post
Share on other sites
Plumepoete
Posted (edited)

Journal d'un enfant de lune de Joris Chamblain (BD)

 

Morgane a seize ans. Elle vient d’emménager dans une nouvelle maison, avec ses parents et son petit frère. Tandis qu’elle déballe ses cartons, elle retrouve un journal intime caché derrière un radiateur. C’est celui de Maxime, un jeune homme de dix-sept ans, qui y raconte son étrange maladie qui l’empêche de vivre à la lumière du jour. C’est un enfant de la lune... Elle va le lire et vibrer à ses mots et n’aura alors plus qu’une seule idée en tête: retrouver la trace de Maxime pour lui rendre son journal oublié.

 

51O9fqVXEeL._SX195_.jpg

 

 

La vie en cabane de David Lefèvre

 

David Lefèvre, écrivain-voyageur, invite à louer les vertus de la cabane, refuge des âmes rebelles à la marche du siècle. Dans les huttes, isbas, tipis ou yourtes, la nature sert de calendrier et la solitude de réconfort. Offrant vie frugale et recueillement, la cabane permet de goûter une enivrante félicité.

 

 

 

La-vie-en-cabane-david-lefevre.jpg

Edited by Plumepoete
  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Joailes

En attendant Bojangles de Olivier Bourdeaut

Sous le regard émerveillé de leur fils, ils dansent sur «Mr. Bojangles» de Nina Simone. Leur amour est magique, vertigineux, une fête perpétuelle. Chez eux, il n’y a de place que pour le plaisir, la fantaisie et les amis.
Celle qui donne le ton, qui mène le bal, c’est la mère, feu follet imprévisible et extravagant. C’est elle qui a adopté le quatrième membre de la famille, Mlle Superfétatoire, un grand oiseau exotique qui déambule dans l’appartement. ... 

516osyNkWGL._SX210_.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites
Mohè

@Joailesoh je l'ai lu celui-ci ! 

 

Ce sujet est super, ça me donne des envies de lecture. J'ai du mal à m'y mettre en ce moment. 😕

Share this post


Link to post
Share on other sites
Joailes

@Mohè : tu l'as lu ? Qu'en as-tu pensé ? La lecture, comme la musique, comme l'écriture me font penser aux chats. Ils vivent chez toi, mais c'est eux qui décident ! 😉 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Mohè
Posted (edited)

@Joailesje me souviens d'une lecture atypique, colorée amère.

Ça m'a fait un peu penser à Boris Vian.

Edited by Mohè

Share this post


Link to post
Share on other sites
Joailes

Je me suis souvent aperçue qu'une lecture n'arrive pas par hasard, mais souvent au bon moment. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Mohè

Il est vrai, d'ailleurs l'un des derniers a fait tellement écho qu'un tatouage a vu le jour eheh 

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Julien Ertveld

Le convoi de l'eau, de Yakiro Yoshimura,  une auteur japonais dont l'histoire se déroule au cours de la construction d'un barrage. Un meurtre commis par l'un des ouvriers , suivit de la vengeance des habitants du village qui sera noyé sous les eaux, avant leur départ.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Carine

Crime et châtiment de Dostoïevski, lu à la période du Lycée et envie actuelle de retourner dans la Russie du 19ème et l'âme torturée de Raskolnikov...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Joailes

Coup de cœur pour "les gens heureux lisent et boivent du café" d'Agnès Martin Lugand !

Le début du roman est dramatique, la perte des êtres aimés ... 

Tout s'écroule ...

Puis vient un exil, loin, dans les vallées de l'Irlande et une lumière au bout du tunnel.

Les personnages sont bouleversants, et l'histoire de l'auteure attendrit : elle a réalisé son rêve d'écrivain, et a connu le succès grâce au bouche à oreille, en s'auto-éditant, pour finalement être repérée par les éditions Michel Laffont !

Je suis encore sous le charme de cette lecture ! 

 

 

758db5_a96bca9a3b5349a0b9df92032b26030c_mv2_d_3642_3007_s_4_2.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Association régie par la loi du 1er juillet 1901, Accents poétiques vise à promouvoir les auteurs littéraires méconnus ou peu connus à travers la publication de recueils à compte d’éditeur. En offrant un forum de poésie à toutes les personnes désireuses de partager leurs muses, nous souhaitons également permettre à toutes les plumes de s'ébattre librement en ligne dans un cadre ouvert mais néanmoins garant d'une certaine qualité littéraire à travers les sélections de notre comité de rédaction.

×
×
  • Create New...