Jump to content
Julien Ertveld

Portrait

Recommended Posts

Julien Ertveld

Ta brune chevelure

Que le vent emmêlait

Et tes doux yeux d’azur

Sous tes longs cils de jais

 

Et ton étroite bouche

Avec tes lèvres roses

Et ta joue où se pose

Ma main, touche à touche

 

Ton corsage s'entrouvre

Joliment et me découvre

Sous le tulle qui la recouvre

Ta poitrine digne du Louvres

 

Tes jambes fines qu’habillent

Des bas d’un blanc discret

Et ton pied qui sautille

Un impatient menuet

 

Tout en toi me séduit

Me transporte et m’inquiète

Et mon cœur est en fête

Quand tu es près de lui.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Joailes

Un joli portrait comme une déclaration ... 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tristamourir

Attention à votre cœur,  avec pareils attributs, la dame pourrait bien l'emballer !

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Gilliatt

bonjour @Julien Ertveld ce joli portrait aurait pu s'intituler '' Le chant du bienheureux'', la vie parfois offre des cadeaux princiers, et c'est bien, bravo ! ❤️

Share this post


Link to post
Share on other sites
Julien Ertveld

N'étant pas en odeur de sainteté, je ne sais pas si le terme de bienheureux me conviens, mais après tout , peut être ne suis-je qu'un simple d'esprit? Du moins suis-je un esprit simple.  Merci pour l'appréciation.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Diane

Il ne faut pas s'inquiéter d'une pareille béatitude devant la beauté !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Jeep

Derrière l’aspect physique certes très attrayant de cette jolie personne, il va falloir creuser sa personnalité et son caractère, sous peine de quelques désillusions. N’est-ce pas réducteur et finalement mysogyne de ne s’intéresser à une femme que pour ses appâts? Je me fais l’avocat du diable.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Julien Ertveld

Quelqu’un disait à propos du baise-main:"Il faut commencer par quelque chose!". Eh bien avant d'apprécier l'esprit d'un personne, on peut se laisser séduire par sa plastique. Et je sais de gentes dames qui apprécient d'abord la belle prestance des messieurs avant leur esprit. Je ne vois pas où se trouve la misogynie dans le fait de savoir reconnaître la beauté là où elle se trouve. Ne confondons pas tout. Je suis sans doute un affreux macho, qui d'ailleurs s'assume en temps que tel,  mais pas un misogyne. J'aime trop les femmes pour cela Et pas seulement pour leur plastique. Mais bon, je comprends que l'on puisse en parler, alors je reçois volontiers les critiques, lorsqu'elles sont constructives. En toute amitié littéraire..

  • Aimé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Thierry Demercastel
Posted (edited)

Merci pour ce très beau chant poétique et sa très belle musique.

Edited by Thierry Demercastel

Share this post


Link to post
Share on other sites
Eathanor
Le 20/07/2019 à 00:47, Julien Ertveld a dit :

Je ne vois pas où se trouve la misogynie dans le fait de savoir reconnaître la beauté là où elle se trouve.

Je partage totalement. Cessons de mettre de la misogynie là où il n'en existe pas. Elle est déjà bien assez présente par ailleurs....

Share this post


Link to post
Share on other sites

Association régie par la loi du 1er juillet 1901, Accents poétiques vise à promouvoir les auteurs littéraires méconnus ou peu connus à travers la publication de recueils à compte d’éditeur. En offrant un forum de poésie à toutes les personnes désireuses de partager leurs muses, nous souhaitons également permettre à toutes les plumes de s'ébattre librement en ligne dans un cadre ouvert mais néanmoins garant d'une certaine qualité littéraire à travers les sélections de notre comité de rédaction.

×
×
  • Create New...