Jump to content
Gabriel Montigny

Les amants qui ne dorment pas ensemble

Recommended Posts

Joailes
Il y a 2 heures, Gabriel Montigny a dit :

Les amants qui ne dorment pas ensemble
connaissent l’extase et pas l’agonie

je lis cette phrase encore et encore et je la transforme sans cesse, sans pouvoir m'en empêcher ! 

  • Aimé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Marc Hiver

@Gabriel Montigny,

 

D'emblée on reconnaît ton style, cette sorte de publicité donnée à la pensée. Mais toi aussi, sautant dans le train poétique, tu prends à bras le corps Lalangue, ce matériau qu'il faut sculpter dans un corps à corps entre notre narcissisme de base et quelque-chose qui nous dépasse pour y laisser éventuellement une trace. 

 

Un coeur bien frappé !

  • Aimé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Outrehorizon

Presque un chanson de marin. L'ambiance laisse bien une atmosphère d'un port du nord. Toute cette ambiance que tu aimes. Encore un grand poème dans ton style si particulier.

  • Aimé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Eathanor

"Les amants qui ne dorment pas ensemble"... Rien que le titre allume un horizon de promesses. Ce poème est une belle traversée amoureuse aux effluves marines.

  • Aimé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Diane
Le 16/07/2019 à 20:15, Gabriel Montigny a dit :

Ils règnent alors sur l’empire perdu des moments
font doux commerce triangulaire d’épices 
 retentit la sirène, fin du ciné-roman
déchirés, ils se quittent rêvant de vents propices

Le thème est ici pleinement imagé d'un seul mot : the end

 

....jusqu'à la prochaine escale.

  • Aimé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Frédéric Cogno

J'ai spontanément pensé à Léo Ferré pour la noirceur moite de votre texte. Il n'aimait pas beaucoup les amants convenus et consensuels mais aurait sans nul doute succombé au charme si particulier des ports tristes et de l'odeur du fraîchin mélancolique. Un grand bravo cher Gabriel.

  • Aimé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Gabriel Montigny
Le 16/07/2019 à 23:13, Joailes a dit :

je lis cette phrase encore et encore et je la transforme sans cesse, sans pouvoir m'en empêcher ! 

@Joailes

On peut effectivement inverser à loisir l'extase et l'agonie. En méditer le sens et l'ordre. Pour ma part, c'est aussi par référence au roman d'Irving Stone et du film éponyme que j'ai maintenu cet ordre là. Vous avez eu raison d'interroger le choix et l'infinie variation des intentions qu'il suscite.

Le 17/07/2019 à 14:04, Marc Hiver a dit :

@Gabriel Montigny,

 

D'emblée on reconnaît ton style, cette sorte de publicité donnée à la pensée. Mais toi aussi, sautant dans le train poétique, tu prends à bras le corps Lalangue, ce matériau qu'il faut sculpter dans un corps à corps entre notre narcissisme de base et quelque-chose qui nous dépasse pour y laisser éventuellement une trace. 

 

Un coeur bien frappé !

@Marc Hiver

ce corps à corps avec la langue je le revendique. Merci d'en m'en faire crédit dans un commentaire d'une grande justesse.

Le 17/07/2019 à 17:03, Outrehorizon a dit :

Presque un chanson de marin. L'ambiance laisse bien une atmosphère d'un port du nord. Toute cette ambiance que tu aimes. Encore un grand poème dans ton style si particulier.

@Outrehorizon

Ton commentaire touche juste. C'est du coté de la chanson réaliste qu'il faut chercher mon inspiration, celle de Damia, de Fréhel, d'Yvette Guilbert et de tant d'autres.

Et la noirceur poétique d'un décor de Trauner.

Le 18/07/2019 à 00:18, Eathanor a dit :

"Les amants qui ne dorment pas ensemble"... Rien que le titre allume un horizon de promesses. Ce poème est une belle traversée amoureuse aux effluves marines.

@Eathanor

L'amour est toujours un voyage maritime et les ports en portent l'espérance.

Le 19/07/2019 à 23:22, Diane a dit :

Le thème est ici pleinement imagé d'un seul mot : the end

 

....jusqu'à la prochaine escale.

@Diane

J'en appelle effectivement à l'univers cinématographique et je l'espère au feuilleton.

A suivre. 

Donc.

Le 22/07/2019 à 10:41, Frédéric Cogno a dit :

J'ai spontanément pensé à Léo Ferré pour la noirceur moite de votre texte. Il n'aimait pas beaucoup les amants convenus et consensuels mais aurait sans nul doute succombé au charme si particulier des ports tristes et de l'odeur du fraîchin mélancolique. Un grand bravo cher Gabriel.

@Frédéric Cogno

C'est effectivement le charme mélancolique du dépit amoureux quand la rose de sables n'offre que le répit d'un moment.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Nomal' sland

@Gabriel Montigny

 

je vois de son paradis enfumé et où la bière coule à fontaine, le grand Jacques affiché son grand sourire chevalin indompté.

 

  • Aimé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Gabriel Montigny
Le 25/07/2019 à 16:45, Nomal' sland a dit :

@Gabriel Montigny

 

je vois de son paradis enfumé et où la bière coule à fontaine, le grand Jacques affiché son grand sourire chevalin indompté.

 

@Nomal' sland

 

Touché! Touché juste, touché pile.

Quand on se sent beau, beau et con à la fois!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest

Un poème à la fois nostalgique et réaliste sur ces amours fugitives avec des trouvailles...."ils viennent mouiller à la plage de l’instant" , "Ils règnent alors sur l’empire perdu des moments"......

Bravo !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Gabriel Montigny
Le 06/08/2019 à 04:22, Surfeur a dit :

Un poème à la fois nostalgique et réaliste sur ces amours fugitives avec des trouvailles...."ils viennent mouiller à la plage de l’instant" , "Ils règnent alors sur l’empire perdu des moments"......

Bravo !

@Surfeur Merci, grand merci d'avoir souligné la tentative de réalisme poétique.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Association régie par la loi du 1er juillet 1901, Accents poétiques vise à promouvoir les auteurs littéraires méconnus ou peu connus à travers la publication de recueils à compte d’éditeur. En offrant un forum de poésie à toutes les personnes désireuses de partager leurs muses, nous souhaitons également permettre à toutes les plumes de s'ébattre librement en ligne dans un cadre ouvert mais néanmoins garant d'une certaine qualité littéraire à travers les sélections de notre comité de rédaction.

×
×
  • Create New...