Jump to content
Evan

Bataille gigantesque.

Recommended Posts

Evan
Posted (edited)

L’astre rougit, frémit, sentant sa mort prochaine.

Au loin, derrière à l’Est, pâle, silencieuse,

La nuit monte dans la nuée insoucieuse

Sûre d’elle, sachant sa victoire certaine.

 

 

Le ciel ignorant la bataille gigantesque

Qui se profile, luit d’un azur romanesque.

Les nuages, moutons pacifiques, s’irisent

Flairant éperdument que le jour agonise.

 

 

Le grand soleil, rouge de colère, de haine

Darde ses rayons puissants, douloureuses flèches

Que la nuit méprise : ses chevaux se déchaînent

Et l’astre succombe, épuisé; vertes flammèches.

 

 

Aux bords de l’horizon des lueurs incertaines

Traînent, s’attardent, rébellions brèves et vaines

Contre la conquête irrépressible de l’ombre.

Un instant soudain, le soleil se meurt et sombre.

Edited by Evan
  • Aimé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Filae77
Il y a 10 heures, Evan a dit :

Aux bords de l’horizon des lueurs incertaines

Traînent, s’attardent, rébellions brèves et vaines

Contre la conquête irrépressible de l’ombre.

Un instant soudain, le soleil se meurt et sombre.

 

Bonjour @Evan,  un cœur pour votre poésie , de bien belles images ,et qui fait écho j'imagine à votre texte ' Apparition du soleil levant ' 

Quant à la lune qui-> ' renonce à résister',  il semblait que l' issue du combat était déjà fixée......  mais la fin de ce poème illustre le cycle naturel ,

inexorable et immuable.

Votre tour de force est de produire deux textes dont les contenus s' alternant parfaitement ,peuvent non seulement se lire indépendamment l' un de l' autre,

mais à la suite et de manière infinie, les deux poèmes s' annonçant mutuellement. Merci donc d' avoir introduit le mouvement perpétuel. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Marc Hiver

@Evan,

 

Ombres de Game of Thrones et du Seigneur des anneaux, je me replonge dans vos images de synthèse et je me dis que la technique n'est pas toujours ennemie d'une forme de poésie ! Bravo.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Gabriel Montigny

Après la mort de la nuit l'agonie du jour. On retrouve dans ce poème le même effet de personnification, saisissant et pictural à nous faire assister à une agonie romantique.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Eathanor

Comme @Filae77 et @Gabriel Montigny, je salue cette dualité nuit / jour que vous parvenez bien à nous retranscrire dans un jeu de nuances  très réussi.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Association régie par la loi du 1er juillet 1901, Accents poétiques vise à promouvoir les auteurs littéraires méconnus ou peu connus à travers la publication de recueils à compte d’éditeur. En offrant un forum de poésie à toutes les personnes désireuses de partager leurs muses, nous souhaitons également permettre à toutes les plumes de s'ébattre librement en ligne dans un cadre ouvert mais néanmoins garant d'une certaine qualité littéraire à travers les sélections de notre comité de rédaction.

×
×
  • Create New...