Jump to content
Diane

Ciel de lit

Recommended Posts

Gabriel Montigny

Vous avez un pouvoir d'image extrêmement puissant. Mais le talent consiste à ne pas se limiter à l'analogie, mais d'utiliser l'éventail de la rhétorique pour alterner entre personnification et oxymore vers un souci de construction qui fait de la lecture une expérience de la métamorphose.

 

Dans la brièveté mais aussi l'intensité de l'écriture réside une force qu'on remarque maîtrisée au seul bonheur de surprendre et d’emmener sur ce sentier de sous bois dans un décor de forges vénéneuses, assister à un sabbat d'une âcre sensualité.

 

Félin. (pour l'autre...)

  • Aimé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Gilliatt

Bonsoir @Diane K. ce Ciel de lit pourrait être une tapisserie de soie, tissée sur un carton du Douanier Rousseau, je retrouve ici sa clarté, sa puissance , l'arbre, la feuille, l'œil et le croc, bravo ! ❤️

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Frédéric Cogno

Il y a quelque chose proche de l'hypnose dans ce poème. En ébullition d'abord comme surnageant dans le chaudron d'une sorcière, et fantôme se panachant en fumée se posant en perles de rosée dans l'ombre fraîche et lubrique. C'est un tour de force. Un cri d'affection pour ce texte.

  • Aimé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Joailes

J'ai aimé votre poème qui recèle des trésors cachés sous une apparente simplicité. Je rejoins Frédéric dans son excellent commentaire. 

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Eathanor

Plus de cœur mais je reviendrai car ne pas en laisser ici serait une impardonnable faute de goût.

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Diane
Il y a 3 heures, Gabriel Montigny a dit :

Vous avez un pouvoir d'image extrêmement puissant. Mais le talent consiste à ne pas se limiter à l'analogie, mais d'utiliser l'éventail de la rhétorique pour alterner entre personnification et oxymore vers un souci de construction qui fait de la lecture une expérience de la métamorphose.

 

Dans la brièveté mais aussi l'intensité de l'écriture réside une force qu'on remarque maîtrisée au seul bonheur de surprendre et d’emmener sur ce sentier de sous bois dans un décor de forges vénéneuses, assister à un sabbat d'une âcre sensualité.

 

Félin. (pour l'autre...)

J'ai éclaté de rire sur le jeu de mots 😁 excellent !

 

Vous avez le chic pour commenter aussi bien la forme que le fond, avec un souci du détail très pointu; Merci Gabriel !

Il y a 3 heures, Gilliatt a dit :

Bonsoir @Diane K. ce Ciel de lit pourrait être une tapisserie de soie, tissée sur un carton du Douanier Rousseau, je retrouve ici sa clarté, sa puissance , l'arbre, la feuille, l'œil et le croc, bravo ! ❤️

Voila bien la première fois que le Douanier Rousseau me sert de toile de fond et j'en suis honorée !

merci Gilliatt

Il y a 3 heures, Frédéric Cogno a dit :

Il y a quelque chose proche de l'hypnose dans ce poème. En ébullition d'abord comme surnageant dans le chaudron d'une sorcière, et fantôme se panachant en fumée se posant en perles de rosée dans l'ombre fraîche et lubrique. C'est un tour de force. Un cri d'affection pour ce texte.

Wouuu.... regardez bien Frédéric, voyez vous  la griffe d'un chat

s'approcher de votre visage...quelques gouttes de sang ...oh j'entends un cri au fond des bois ! 

 

merci , votre commentaire m'a enchantée ! 

Il y a 1 heure, Joailes a dit :

J'ai aimé votre poème qui recèle des trésors cachés sous une apparente simplicité. Je rejoins Frédéric dans son excellent commentaire. 

 

Merci à vous, la simplicité est souvent une richesse.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Diane
il y a une heure, Eathanor a dit :

Plus de cœur mais je reviendrai car ne pas en laisser ici serait une impardonnable faute de goût.

Revenez autant de fois qu'il vous plaira !

 

 

@Carine

@Jeep

merci à vous pour vos coeurs silencieux ! 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Filae77
Posted (edited)
Il y a 6 heures, Diane K. a dit :

                  s'accouplent 

deux chats sauvages

Bonsoir  @Diane K.,  Rien à ajouter à ce qui a déjà été dit (et avec quel talent !...)  je note  quand même  une constante  très forte dans vos textes.

celle de l' auto représentation  ,la plupart du temps dans un contexte de séduction ou  de complicité  amoureuse.  

A contrario de certains de vos textes, ici vous ne dites jamais  'je', mais comment ne pas vous  imaginez dans l'un des 2 félins protagonistes,  tout  ce  qui

précède , tout ce décor mis en place  (images somptueuses par ailleurs) , n' attend et n' a seul but que les 2 chats , votre texte est une  talentueuse mise en  scène  (Ciel  ,tombe,ruisselant,litière  ,-> mots  séquences d' un tableau qui se lit du haut vers le bas)

De plus les chats 'sauvages'  sont par définition  impossibles à apprivoiser comme certains humains  très difficiles à séduire.

 

(Tour de force : apparaître par la  Poésie dans un décor ( où l' humain n' est pas  présent )  et où  donc

vous ne serez visibles qu 'aux yeux qui vous chercheront  -tout en leur laissant la responsabilité de leur démarche-

 

(Votre poésie a donc quelque chose de séductrice, manipulatrice, intrigante,......vous choisissez le mot que vous voulez) 

 

 

 

 

Edited by Filae77
  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Marc Hiver

@Diane K.,

 

J'imagine Diane chasseresse, le regard enchanté par son ciel de lit, blottie en son alcôve tout contre l'homme de sa vie ; et je rêve, moi aussi, d'acheter un baldaquin pour couronner mes nuits avec ma douce amie !

  • Aimé 1
  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Diane
Il y a 11 heures, Filae77 a dit :

 

celle de l' auto représentation  ,

"je" pas toujours mais oui, comme la plupart d'entre nous il me semble !  pas vous ?

Il y a 11 heures, Filae77 a dit :

 

(Tour de force : apparaître par la  Poésie dans un décor ( où l' humain n' est pas  présent )  et où  donc

vous ne serez visibles qu 'aux yeux qui vous chercheront  -tout en leur laissant la responsabilité de leur démarche-

 

(Votre poésie a donc quelque chose de séductrice, manipulatrice, intrigante,......vous choisissez le mot que vous voulez) 

 

 

 

 

Alors détective Holmes, Poirot, Burma ou Rouletabille ...choisissez qui vous voulez 😉

 

poésie intrigante ou manipulatrice , ces mots ont une consonance péjorative, je ne recours pas à l'intrigue dans le sens manipulation , mais à la construction d'une histoire, oui,

séductrice si vous voulez, mais la encore, qui ne cherche pas, d'une manière ou d'une autre, à séduire en écrivant ?

 

ensuite oui c'est vrai, l'auteur plante son décor et son action, ensuite le lecteur lit et perçoit selon son imaginaire 

 

Si le "tour de force"  permet d'intéresser et de séduire le lecteur, tant mieux et j'en suis ravie ! 

merci pour votre coeur Filae 

il y a une heure, Marc Hiver a dit :

@Diane K.,

 

J'imagine Diane chasseresse, le regard enchanté par son ciel de lit, blottie en son alcôve tout contre l'homme de sa vie ; et je rêve, moi aussi, d'acheter un baldaquin pour couronner mes nuits avec ma douce amie !

Je n'ai hélas point de baldaquin chez moi, il est vrai que ce meuble a un petit coté romantique et mystérieux, 

et je crois que la chasseresse n'en avait d'autre que la nature 

je me contente d'imaginer la scène avec mes mots, et le résultat est souvent aussi satisfaisant !

 

Avec tous mes voeux pour de douces nuits Marc ! 😉

 

  • Aimé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Filae77

@Diane K.,   baldaquin => tenture de lit tendue de part et d' autre et au-dessus de celui-ci =>  Ciel de lit  du titre  ?

 

(votre texte très très riche au niveau des images par ailleurs, peut-être mon préféré .....avant le prochain ?)

 

  • Aimé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Diane
il y a une heure, Filae77 a dit :

@Diane K.,   baldaquin => tenture de lit tendue de part et d' autre et au-dessus de celui-ci =>  Ciel de lit  du titre  ?

 

(votre texte très très riche au niveau des images par ailleurs, peut-être mon préféré .....avant le prochain ?)

 

Non, le ciel de lit du titre était tout à fait naturel, à savoir le ciel le vrai, les arbres, la litière faisant lit...

Le baldaquin a été installé ensuite insidieusement par Marc pour son usage personnel ^^

 

Pour la suite, on a toujours l'impression que l'on ne pourra faire mieux...c'est un défi permanent 

alors à bientôt !

( et vous ...rien ? )

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Filae77

@Diane K.Hélas ,je suis sec en ce moment  mais lire et commenter le forum m' est assez gratifiant.

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Diane
Le 08/07/2019 à 21:08, Eathanor a dit :

Plus de cœur mais je reviendrai car ne pas en laisser ici serait une impardonnable faute de goût.

@Eathanor  justement, on a droit à combien de coeurs pas jour ? ou c'est par semaine ? 

Je n'ai pas encore trop bien saisi le système !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Eathanor
il y a 22 minutes, Diane a dit :

on a droit à combien de coeurs pas jour ? ou c'est par semaine ? 

Réponse par ici :

 

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Diane
Le 09/07/2019 à 13:13, Filae77 a dit :

@Diane K.Hélas ,je suis sec en ce moment  

Et c'est bien dommage

allez allez un peu de courage ! 

  • Aimé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Filae77

Merci @Diane,  je me suis mis au travail et pourrai bientôt mettre en ligne quelques chose .

je ne sais quoi penser du coté 'prolifique' à publier 2 à 3 textes par semaine , parfois plus, pour certains... 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Diane
il y a 9 minutes, Filae77 a dit :

Merci @Diane,  je me suis mis au travail et pourrai bientôt mettre en ligne quelques chose .

je ne sais quoi penser du coté 'prolifique' à publier 2 à 3 textes par semaine , parfois plus, pour certains... 

 

@Filae77  J'en pense comme vous, je serais bien incapable d'un tel rythme pour certains quotidien !

- mais cela vous donne du grain à moudre pour commenter ...- 😉

Un ou deux me conviennent largement, question d'inspiration et de temps !

 

 

 

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Outrehorizon

Magnifique ! poésie féline et féminine d'une tendre, douce et forte violence. Poème à lire et à relire. Un, deux, Trois cœurs.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Diane
Le 17/07/2019 à 17:24, Outrehorizon a dit :

Magnifique ! poésie féline et féminine d'une tendre, douce et forte violence. Poème à lire et à relire. Un, deux, Trois cœurs.

Je suis touchée par votre enthousiasme Claude 

Merci beaucoup pour cette gerbe de coeurs !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Nomal' sland

@Diane

 

je ne peux plus en déposer, mais le coeur y est.W

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Diane
il y a 14 minutes, Nomal' sland a dit :

@Diane

 

je ne peux plus en déposer, mais le coeur y est.W

C'est l'intention qui compte, n'est il pas ? ^^

 

mais revenez quand vous voulez !

  • Aimé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Association régie par la loi du 1er juillet 1901, Accents poétiques vise à promouvoir les auteurs littéraires méconnus ou peu connus à travers la publication de recueils à compte d’éditeur. En offrant un forum de poésie à toutes les personnes désireuses de partager leurs muses, nous souhaitons également permettre à toutes les plumes de s'ébattre librement en ligne dans un cadre ouvert mais néanmoins garant d'une certaine qualité littéraire à travers les sélections de notre comité de rédaction.

×
×
  • Create New...