Jump to content
Gilliatt

Une ferraille

Recommended Posts

Gilliatt

Une ferraille

 

Toi le Bateau, ma vieille envie,

Vieux compagnon de mes chagrins,

Toi qui m'as vu maudire la vie,

Par dégoût de mes lourdes mains,

 

Mon cœur est trop fou te disais-je,

Tu me dis que ton cœur d' airain,

Tu le changerais, privilège,

Pour celui tout chaud d'un humain.

 

Il est une heure, je me projette,

Sur le quai bruyant où enfin,

M'aborde une gaie midinette,

Elle indiffère mon cœur d' emprunt.

 

Et l'ennui devant toute flamme,

Tout le jour alourdit mon pas,

Aucun fâcheux au verbe infâme,

D' aucune colère m'abreuva.

 

Je reprends mon cœur de poète,

Ce bronze pour moi fut trop lourd,

Mon bateau pleurait l' amourette,

Pour une ferraille au long cours.

 

  • Aimé 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Joailes

J'aime beaucoup ces vers quelque peu nostalgiques ... bravo @Gilliatt

il y a une heure, Gilliatt a dit :

Toi le Bateau, ma vieille envie,

Vieux compagnon de mes chagrins,

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Gilliatt
Posted (edited)

Bonsoir @Joailes , merci pour ce gentil commentaire, le bateau et le marin avaient échangé leurs cœurs, pour un moment, le résultat fut désolant, mais ce n'est qu'une fable. 🙂

 

Edited by Gilliatt

Share this post


Link to post
Share on other sites
Marc Hiver

@Gilliatt,

 

Je n'ai pas de conseil à te donner, mais ne sacrifie une vraie et gaie midinette pour une muse poétique qui souvent est volage !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Gilliatt

Bonjour @Marc Hiver merci du conseil ! 🙂

Share this post


Link to post
Share on other sites
Thierry Demercastel

Très beau texte,Très poétique.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Gabriel Montigny
Il y a 23 heures, Gilliatt a dit :

Mon bateau pleurait l' amourette,

Pour une ferraille au long cours.

 

J'ai aimé cette conclusion qui a valeur d'aphorisme.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Eathanor

Un poème rempli d'une nostalgie qui touche le lecteur.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Association régie par la loi du 1er juillet 1901, Accents poétiques vise à promouvoir les auteurs littéraires méconnus ou peu connus à travers la publication de recueils à compte d’éditeur. En offrant un forum de poésie à toutes les personnes désireuses de partager leurs muses, nous souhaitons également permettre à toutes les plumes de s'ébattre librement en ligne dans un cadre ouvert mais néanmoins garant d'une certaine qualité littéraire à travers les sélections de notre comité de rédaction.

×
×
  • Create New...