Jump to content

Nouveau : Désormais, discutez en direct de façon privée avec les autres membres.

Joailes

juillet s'endort sur les murs retrouvés …

Recommended Posts

Joailes

Sous la lampe, juillet s'étire et se balance.

Je suis rentré gorgé d'iode et de sel

aux racines de la belle Provence

les yeux pleins de larmes, amoureux d'Elle.

 

Je t'écrirai sans fin toi qui va pieds nus

sur mes feuilles de silence

Je pense à toi la vagabonde disparue

au coin d'un train en partance,

 

Je t'écrirai demain toi qui a croisé mon chemin

sur ma corne d'abondance

des mots de vent, de solitude et de refrains

d' âmes en souffrance

 

les mots n'auront plus d'importance

et puis les peaux se souviendront.

Et toujours, ces bateaux en partance

seront adieux à l'horizon.

 

Ô tendres couleurs du soir

pourquoi ramenez-vous

les souvenirs, le désespoir,

le chant du hibou ?

 

Je vous écrirai demain, tendres visages,

une lettre d'amour

c'est pour vous que je voyage

n'ayant pour tout bagage,

toujours …

 

que ma plume légère pour vous

et mon cœur lourd de vous.

 

Sous la lampe, juillet exhale sa chaleur.

 

Les étoiles de mer jaillissent sur les murs

et ce long sanglot, cette rumeur

je les respire ce soir dans un trou de verdure.

(J.E. Juillet 2019)

 

  • Aimé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Outrehorizon

C'est le soir que reviennent les souvenirs. Fantômes qui nous hantent mais que le jour efface un peu. La construction du poème, en vers assez irréguliers, rajoute à l'amertume, au goût nostalgique où se mêle tant soit peu un zeste de joie... Merci pour ce doux et sensible poème.

 

amicalement.

 

Claude

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Diane

Étoiles filantes dans un ciel d’été 

pour une lettre  pleine d’émotion.

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Gilliatt
Il y a 21 heures, Joailes a dit :

Les étoiles de mer jaillissent sur les murs

et ce long sanglot, cette rumeur

je les respire ce soir dans un trou de verdure

Bonsoir @Joailes, quelles images ! quelle musique ! tendresse et mélancolie, un début en forme de dialogue, un adieu, un retour, des étoiles de mer ensauvagées et l'apaisement d'un refuge verdoyant, il y aurait encore tant à en dire, un grand bravo, merci Joailes, ❤️ 

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Frédéric Cogno

Un vrai plaisir ce poème surtout lu à haute voix. Puis, simplement, j'ai osé une seconde lecture mais cette fois ci murmurée  comme on glisse des mots à l'oreille...et là...une troublante impression s'en est dégagée comme si en définitive les mots à à peine prononcés était déjà gravés dans mon cœur.

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Gabriel Montigny

Voilà pourquoi écrire à celui ou celle qu'on aime porte le joli nom de correspondance.

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Eathanor

Si août devait se réveiller, je n'ose imaginer la qualité du poème que tu écriras d'ici un petit mois 😉 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Association régie par la loi du 1er juillet 1901, Accents poétiques vise à promouvoir les auteurs littéraires méconnus ou peu connus à travers la publication de recueils à compte d’éditeur. En offrant un forum de poésie à toutes les personnes désireuses de partager leurs muses, nous souhaitons également permettre à toutes les plumes de s'ébattre librement en ligne dans un cadre ouvert mais néanmoins garant d'une certaine qualité littéraire à travers les sélections de notre comité de rédaction.

×
×
  • Create New...