Jump to content
Julien Ertveld

Été

Recommended Posts

Julien Ertveld

Dans la campagne somnolente,

Nul bruit ne trouble la sieste.

Une chaleur écrasante

Rends lourd et pénible tout geste

 

Sur la plaine ondoyante

De légers tourbillons lancent

À l’assaut des nues vibrantes

Les fétus de paille qui dansent

 

Les chiens, langue pendante,

Dorment à l’ombre des maisons

Un chat à l’échine battante

Fait sa toilette, sans façon.

 

Seuls, d’un bois proche nous viennent

Les chants des oiseaux baignés d’ombres,

Et le coucou lance en antienne

Sa chanson monotone et sombre

 

Soutenue par le roulement des chênes

Dont le vent anime les ombres

Et heurte le sommet des frênes,

En frissonnant dans la pénombre.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ladouce

Bonjour @Julien Ertveld. C’est un plaisir que de lire votre poème qui décrit à merveille ces après-midi de chaleur accablante. Il serait même possible d’en faire un tableau. Merci.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Marc Hiver

@Julien Ertveld,

 

Très beau poème estival. Un seul bémol : pourquoi persister à vivre dans une région surchauffée ? Je te propose le Cotentin balayé des vents et son éternel printemps.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Julien Ertveld
Posted (edited)

Je connais bien le Cotentin, Cherbourg, St Vaast la Hougue et ses fameuses brioches, le Nez de Jobourg et Flamanville (avant la centrale),  et les boîtes où je draguais naguère.  Une de mes soeurs vivait là et j'y ai passé de belles vacances.  Mais la Charente et son pineau, son cognac et ses collines n'est pas mal non plus.

 

Quand au tableau, Ladouce, cela demanderait un grand art de la composition pour le résussir tout à fait. Il est sans doute préfrable de la conserver en imagination.

 

Edited by Julien Ertveld

Share this post


Link to post
Share on other sites
Gilliatt

Bonsoir @Julien Ertveld, belle évocation de la campagne sous le soleil d'été, on sent la nature en soif d'orage, bravo ! 🙂

Share this post


Link to post
Share on other sites
Outrehorizon

Pour moi, c'est un très beau poème, car il est, entre autre, très musical, cela lui confère un rythme doux comme les roulis de la mer.

 

Poétiquement vôtre.

 

Claude

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Eathanor

Votre poème, Julien, est plus séduisant que la réalité nivernaise où je me trouve actuellement...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Association régie par la loi du 1er juillet 1901, Accents poétiques vise à promouvoir les auteurs littéraires méconnus ou peu connus à travers la publication de recueils à compte d’éditeur. En offrant un forum de poésie à toutes les personnes désireuses de partager leurs muses, nous souhaitons également permettre à toutes les plumes de s'ébattre librement en ligne dans un cadre ouvert mais néanmoins garant d'une certaine qualité littéraire à travers les sélections de notre comité de rédaction.

×
×
  • Create New...