Jump to content
Joailes

les poésies de Lili

Recommended Posts

Joailes

Si tous les haïkus

voulaient

se donner le pied

y mettre un peu du leur

et devenir

plus longs

plus sanglots

 

dans le thym et la lavande

c'est tellement plein de senteurs

les haïkus ne poussent pas

ils n'y mettent pas du leur.

 

 

Le haïku, idéal pour l'été

dans un cocktail

un peu huppé

on parlera poésie

raccourcie

en mangeant des olives

et d'amusants amuse-gueules

 

« Avez-vous lu mon dernier haïku ?

demande la princesse Matuvu

nous fûmes fort dépourvus

en essuyant nos mains grasses

odorantes d'olives

sur son recueil

qui ne contenait que dix

et sept syllabes

 

Coup de fouet

haïku réussi !

D'un seul coup

tout est dit.

 

 

Et pourtant, ce soir-là,

rêvant devant les estampes

japonaises

un poète pleurait

sa belle française

qui écrivait pour lui

des mots

sanglots

plus longs

 

elle n'a pas connu

le haïku

ni les soirées mondaines

ni le sushi,

elle n'a pas eu de veine

en quelques mots

elle ne savait tout dire.

 

Et lui, dans la grande vie,

il est perdu

éperdu

il La lit

personne dans son lit

forcément,

elle est partie

avec sa poésie

avec ses cerfs-volants

 

pour parler de l'océan

il faut beaucoup de vers …

 

Il a si mal

il a envie de jeter

son costume et son faux col

dans le canal

 

il lit des haïkus

c'est fatal

 

il a perdu le goût

d'aimer.

 

Et pourtant, il restait des lilas

il lisait aux lys,

las,

les poèmes de Lili, là

Lili là-bas.

(J.E. Juillet 2019)

 

  • Aimé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Marc Hiver

@Joailes,

 

Il y a 18 heures, Joailes a dit :

Avez-vous lu mon dernier haïku ?

demande la princesse Matuvu

Règlement de compte à A.P. Corral ?😎

Share this post


Link to post
Share on other sites
Joailes
Posted (edited)

@Marc Hiver ah, vous le voyez comme ça ?

Il est bien évident que "les personnages et les situations de ce récit étant purement fictifs, toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé ne saurait être que fortuite. » 🙂 

Merci de m'avoir lue. 

 

Edited by Joailes

Share this post


Link to post
Share on other sites
Eathanor

N'étant pas fan des haïkus,  ce texte qui s'amuse à les réinventer ne pouvait que me séduire en les peignant sous un autre jour.

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Association régie par la loi du 1er juillet 1901, Accents poétiques vise à promouvoir les auteurs littéraires méconnus ou peu connus à travers la publication de recueils à compte d’éditeur. En offrant un forum de poésie à toutes les personnes désireuses de partager leurs muses, nous souhaitons également permettre à toutes les plumes de s'ébattre librement en ligne dans un cadre ouvert mais néanmoins garant d'une certaine qualité littéraire à travers les sélections de notre comité de rédaction.

×
×
  • Create New...