Jump to content
Gabriel Montigny

Je n' ai pas aimé ma solitude chienne

Recommended Posts

Filae77
Posted (edited)

Bonjour @Gabriel Montigny, un cœur pour ce texte ,de très belles images inattendues et  le mot aimer décliné en  astucieuses anaphores .

les  temps 'passé composé'  et 'futur'  (et non pas conditionnel  des 3 dernières strophes) rythment et ordonnent l' ensemble.

si les expressions 'derniers feux  / oiseau phénix  / Phosphore / Luciole   expriment la chaleur, le feu et la lumière

                                     'Tortue d’émeraude / Sirène et lamantin/ conque           expriment plutôt un univers marin

                                      oiseau phénix qui ne renaît plus  -> oxymore

j' aime beaucoup l' idée d' un oiseau de Paradis volant au secours d' un oiseau Phoenix en détresse, seule la poésie permets cela 

 

Edited by Filae77
  • Aimé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Jeep

Toujours le même lyrisme et le même bonheur dans l’inventivité des expressions et des images! Merci Monsieur Montigny. Vous êtes le prince de ce forum.

  • Aimé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Frédéric Cogno

Sincèrement ce poème m'a surpris même un peu bluffé. D'abord le titre...et puis, et puis, la magie opère une nouvelle fois avec délicatesse, avec grâce, avec le charme des muses les plus bienveillantes. Un coup de cœur.

  • Aimé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Mohè

Quintessence. 

Merci pour vos mots justes. 

Mais si vous avez aimé une femme alors vous avez aimé la vie...

  • Aimé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Diane

Moi j ai aimé ce poème d amour bouleversant de sincérité 

et particulièrement cette 

«tortue d émeraude écaillée »

que je trouve très touchante ..

  • Aimé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Marc Hiver

@Gabriel Montigny,

 

Tu n'as pas écrit :

 

Je n’ai pas aimé ma chienne de solitude,

 

mais :

 

Citation

Je n’ai pas aimé ma solitude chienne

Et c'est mieux ainsi !

 

Par ailleurs, dans mes jeunes années d'études, j'ai bataillé pour défendre une notion un peu naïve de happy end constructif, c'était à propos de La Sirène du Mississipi de François Truffaut, je crois :

 

Le 04/07/2019 à 12:57, Gabriel Montigny a dit :

Je n’ai pas aimé ma vie

Et ses derniers feux

D’un oiseau phénix qui ne renaît plus

.

Je n’ai aimé que toi

Phosphore radieux

Oiseau paradis

Rien n'est perdu. Et la forme du poème cristallise bien le contenu... bravo !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Gabriel Montigny
Le 04/07/2019 à 14:19, Filae77 a dit :

Bonjour @Gabriel Montigny, un cœur pour ce texte ,de très belles images inattendues et  le mot aimer décliné en  astucieuses anaphores .

les  temps 'passé composé'  et 'futur'  (et non pas conditionnel  des 3 dernières strophes) rythment et ordonnent l' ensemble.

si les expressions 'derniers feux  / oiseau phénix  / Phosphore / Luciole   expriment la chaleur, le feu et la lumière

                                     'Tortue d’émeraude / Sirène et lamantin/ conque           expriment plutôt un univers marin

                                      oiseau phénix qui ne renaît plus  -> oxymore

j' aime beaucoup l' idée d' un oiseau de Paradis volant au secours d' un oiseau Phoenix en détresse, seule la poésie permets cela 

 

@Filae77

 

C'est toujours un plaisir exquis que de voir votre travail d'exégèse dégager d'un poème des points de structure, des points d'appui. C'est toujours juste. Et je vous remercie d'avoir été attentif au futur choisi, alors que le conditionnel était si tentant.

Le 04/07/2019 à 16:09, Jeep a dit :

Toujours le même lyrisme et le même bonheur dans l’inventivité des expressions et des images! Merci Monsieur Montigny. Vous êtes le prince de ce forum.

@Jeep

Si je ne suis que le Prince, dites moi où est le roi que je l'assassine!😋

Il y a 22 heures, Frédéric Cogno a dit :

Sincèrement ce poème m'a surpris même un peu bluffé. D'abord le titre...et puis, et puis, la magie opère une nouvelle fois avec délicatesse, avec grâce, avec le charme des muses les plus bienveillantes. Un coup de cœur.

@Frédéric Cogno

Surprendre c'est un peu mon bâton de maréchal. Toujours écrire au risque de me surprendre. Je ne monnaye pas à moins!

Il y a 21 heures, Mohè a dit :

Quintessence. 

Merci pour vos mots justes. 

Mais si vous avez aimé une femme alors vous avez aimé la vie...

@Mohè

J'ai connu beaucoup de femmes... mais n'en ai aimé vraiment qu'une.

Je lui sacre l'éternité de ma poésie.

Elle me fait la rose de ne pas s'en lasser, je lui fais l'oeillet de m'y consacrer.

Il y a 11 heures, Diane K. a dit :

Moi j ai aimé ce poème d amour bouleversant de sincérité 

et particulièrement cette 

«tortue d émeraude écaillée »

que je trouve très touchante ..

@Diane K.

Si vous en percevez la sincérité, alors je reçois le laurier de mon espérance.

il y a 14 minutes, Marc Hiver a dit :

@Gabriel Montigny,

 

Tu n'as pas écrit :

 

Je n’ai pas aimé ma chienne de solitude,

 

mais :

 

Et c'est mieux ainsi !

 

Par ailleurs, dans mes jeunes années d'études, j'ai bataillé pour défendre une notion un peu naïve de happy end constructif, c'était à propos de La Sirène du Mississipi de François Truffaut, je crois :

 

Rien n'est perdu. Et la forme du poème cristallise bien le contenu... bravo !

@Marc Hiver

Le poème est né de ce premier vers et du rejet du mot chienne en fin de ligne. Il fallait l'extérioriser comme une bête fidèle et froide.

Cette étrange froideur qu'on retrouve dans le personnage énigmatique de Deneuve dans "La sirène du Mississipi".

Truffaut est un de mes cinéastes de chevet. La citation est judicieuse et remarquablement intuitive. Merci à vous Marc.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Joailes

Bonsoir @Gabriel Montigny et merci pour ce régal de lecture. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Gilliatt

Bonsoir @Gabriel Montigny, je viens de lire un poème d'amour magnifique où le verbe aimer commande au passé et au futur, négligeant le présent où l'amour est absent. Merci ! ❤️

Share this post


Link to post
Share on other sites
Outrehorizon

Superbe ! Ce poème puissant comme toujours est d'une douce violence. Seul l'être vraiment aimé peut pénétrer notre solitude.

J'admire sincèrement la force de ta poésie. Sans vouloir comparer, certaines images me font songer à René Char... Je ne sais pourquoi.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Marioutch

Magnifique déclaration d’amour

Share this post


Link to post
Share on other sites
Gabriel Montigny
Le 05/07/2019 à 21:32, Joailes a dit :

Bonsoir @Gabriel Montigny et merci pour ce régal de lecture. 

@Joailes

J'aime assez l'idée du régal, celui d'associer au plaisir de lire le plaisir du "sensible", de l'appétence voire de la gourmandise. Merci et consommez sans modération.

Le 06/07/2019 à 22:07, Gilliatt a dit :

Bonsoir @Gabriel Montigny, je viens de lire un poème d'amour magnifique où le verbe aimer commande au passé et au futur, négligeant le présent où l'amour est absent. Merci ! ❤️

@Gilliatt

Henri Bergson saurait mieux vous l'expliquer que moi, mais le présent n'existe pas. Nous ne faisons qu'osciller entre le passé et le futur, telle les toupies d'Inception... Entre le déjà dit et le probable.

Le 07/07/2019 à 11:07, Outrehorizon a dit :

Superbe ! Ce poème puissant comme toujours est d'une douce violence. Seul l'être vraiment aimé peut pénétrer notre solitude.

J'admire sincèrement la force de ta poésie. Sans vouloir comparer, certaines images me font songer à René Char... Je ne sais pourquoi.

 

@Outrehorizon

Merci Claude, tu sais à quel point nos admirations influent sur l'écriture. Char n'est pas le dernier.

Il y a 23 heures, Marioutch a dit :

Magnifique déclaration d’amour

@Marioutch

Elle l'est. Magnifique si vous le dites. 

Et j'en suis touché.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Eathanor

Gabriel, je ne vais pas verser dans un commentaire dithyrambique mais votre poème est d'une rare créativité  à laquelle je rends hommage. Recevez mes félicitations pour cette sublime ode amoureuse.

  • Aimé 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Gabriel Montigny
Le 08/07/2019 à 19:54, Eathanor a dit :

Gabriel, je ne vais pas verser dans un commentaire dithyrambique mais votre poème est d'une rare créativité  à laquelle je rends hommage. Recevez mes félicitations pour cette sublime ode amoureuse.

@Eathanor

Merci.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Association régie par la loi du 1er juillet 1901, Accents poétiques vise à promouvoir les auteurs littéraires méconnus ou peu connus à travers la publication de recueils à compte d’éditeur. En offrant un forum de poésie à toutes les personnes désireuses de partager leurs muses, nous souhaitons également permettre à toutes les plumes de s'ébattre librement en ligne dans un cadre ouvert mais néanmoins garant d'une certaine qualité littéraire à travers les sélections de notre comité de rédaction.

×
×
  • Create New...