Jump to content
Marc Hiver

Cauchemar de l'amour (en deux chants et une péroraison)

Recommended Posts

Marc Hiver
Posted (edited)
Citation

 

Pourquoi l’amour dure trois ans

Tant pis pour les romantiques ! Selon les lois de la biologie, l’amour est un processus chimique de courte durée. Dans son dernier ouvrage, Petits Arrangements avec l’amour, Lucy Vincent, neurobiologiste, explique comment chacun de nous peut s’en accommoder… et prolonger la vie de son couple.

Revue Psychologies

 

Après l'aspect clair de l'amour dans Aux délices de Laurie, voici son côté obscur. On peut préférer le côté clair. Ma contribution poétisante à cette dialectique infernale du couple et de sa copulation !

 

 

Chant 1 Le  cauchemar

 

Je lui ai fait du bien,

Elle m'a fait du mal,

Pourtant je suis son mâle,

Elle, mon féminin.

 

Alors me direz-vous,

Pourquoi la condamner

Si pendant des années

Elle vous rendait fou ?

 

Trois années de bonheur

À s'éclater au lit,

Un peu partout aussi,

Avant que l'amour meure.

 

Pour conjurer le sort

Nous avons marié,

Commandé le bébé.

Rien de vrai, rien de fort.

 

Pour mon anniversaire,

J'avais la gâterie ;

Pour le tien un cunni...

Sans la fougue d'hier.

Eh puis, je t'ai trompée.

Oui, ta meilleure amie !

Mais tu nous as bénis

Et même encouragés.

 

Un beau jour de printemps,

Nous tentons l'échangisme

Et tout son paganisme.

Rien de vraiment probant.

 

À Noël, pour minuit,

Ton cul enguirlandé

Que j'avais bien huilé

Subit la sodomie.

 

Quand Cupidon a fui,

Tu ne peux rien y faire,

Elle est cuite l'affaire,

Plus de sexe au réduit.

 

Et le temps a passé.

La vénus callipyge

Est loin de ses vingt piges

Et moi, mon vit usé.

 

Seule la poésie

Ranimerait la flamme

Et voudrait qu'on se pâme

Dans un touche-pipi.

 

À l'EHPAD, on convient,

Celui des deux qui reste

Avant le jour funeste

Revit l'été indien.

 

Et la beauté de l'âme

Et les grands sentiments

S'étiolent à l'encan

D'une vie qui se crame.

 

Chant 2 : Le réveil

 

Je me réveille enfin.

Et statistiquement

On nous octroie un an

Sur trois avant la fin.

 

Un an sur garantie

À s'aimer de s'aimer,

Et à nous étonner,

Douze mois de folie !

 

Nous avons décidé

Par un tacite accord

Quand l'amour sera mort

De partir, suicidés.

 

Roméo et Juliette

Se seront bécotés

Et auront forniqué

Pour une tierce en fête !

 

Je sais qu'au paradis,

Entourés des dieux lares,

Nous rentrant dans le lard,

Retrouverons l'envie.

 

Péroraison 

 

Soyez donc rassurés,

Ô vous les bons apôtres !

En proie aux patenôtres

Du ciel kamasutré !

 

Edited by Marc Hiver

Share this post


Link to post
Share on other sites
Mohè

Eh beh ! quel poème ! je crois qu'il me faudra une seconde lecture. voire une troisième. Mais j'ai aimé. J'ai souri à de nombreux moments. Petits sourires du matin qui font du bien, merci 

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Diane

Morale de la fable : il faut aller au paradis

 

On ira tous au paradis, mêm' moi 
Qu'on croie en Dieu ou qu'on n'y croie pas, on ira... 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Nomal' sland

Comme a dit l'autre " La chair est triste hélas".Et je n'ai rien lu qui me délivre.w

Share this post


Link to post
Share on other sites

Association régie par la loi du 1er juillet 1901, Accents poétiques vise à promouvoir les auteurs littéraires méconnus ou peu connus à travers la publication de recueils à compte d’éditeur. En offrant un forum de poésie à toutes les personnes désireuses de partager leurs muses, nous souhaitons également permettre à toutes les plumes de s'ébattre librement en ligne dans un cadre ouvert mais néanmoins garant d'une certaine qualité littéraire à travers les sélections de notre comité de rédaction.

×
×
  • Create New...